Gary Moore – The sky is crying!

Gary Moore, the sky is cryingLe guitariste Irlandais Gary moore a été retrouvé mort dimanche 6 février dans une chambre d’hôtel de la Costa del Sol en Espagne. Agé de 58 ans il était au sommet d’une carrière solo qu’il menait brillamment depuis son départ de Thin Lizzy,  groupe au sein duquel il a tenu le manche de la six cordes de 1974 à 1982. Il y avait notamment remplacé Eric Bell qui déclare : ″Je n’arrive pas à y croire, Il était tellement solide, ce n’était pas une victime du rock, c’était un type en bonne santé, un joueur de guitare formidable et un musicien consciencieux″.

C’est à n’en pas douter l’occasion de se pencher sur la discographie de ce très grand guitariste. En 1982 sort ″Corridors of Power″, le premier disque Heavy Métal en tant que tel,  agressif à souhait, puissant, comme en témoigne la magnifique reprise de ″Whishing Well″ de Free. ″Still got The Blues″ en 1990 marque le tournant de Gary Moore vers un style blues électrique très affirmé et on y note d’ailleurs la participation de  Abert King et Albert Collins. ″After Hours″ en 1992; suite au succès du précédent , le disque peut paraître un tantinet « calculé » mais qu’importe, le style et le jeu restent tout simplement impressionnants. Je vous l’accorde, le choix peut paraître restrictif si l’on tient compte des quelque 35 albums originaux sortis à ce jour et qui sont tous au minimum plus que convenables et souvent bons ou très bons comme ″Scars″ paru en 2002.

Discographie Gary Moore!

Pour l’anecdote mais aussi pour illustrer l’immense talent de l’artiste il faut s’attarder sur un Dvd : ″The Strat Pack. Nous sommes en 2004 à Wembley ; un concert en hommage à la Stratocaster réunit certains (il manque Clapton et Beck) des plus grands guitaristes. Le genre de manifestation ″Pince Fesse Guitare″ où tout le monde remercie tout le monde et où il est de bon ton de jammer en rondejambant devant un public attentif mais sujet à l’endormissement. Seul Gary Moore réussira à secouer tout ça avec une version dantesque de ″Red House″ qui lui valut la seule standing ovation de la soirée. Aujourd’hui il pleut à nouveau sur l’Irlande mais est ce bien de la pluie ?

PB, février 2011.

Un commentaire sur « Gary Moore – The sky is crying! »

  1. Flower’s crying…, Sylvie pleure son « Idole » :
    Still got the bues… for ever !

Les commentaires sont fermés.