• Navigation

  • Les Visites!

    • 225,568 à ce jour

Elspeth Beard: Une femme, une moto, un tour du Monde.

Elspeth Beard en Inde en 1983Elspeth a 16 ans lorsqu’elle enfourche son premier 2 roues, un Yamaha 100cc. Elle prend vite goût aux balades dans les environs de Salisbury qu’elle parcourt avec un ami et se retrouve contaminée. Apparaissent alors les premiers symptômes: une Honda 250cc succède au petit Yam et s’installe l’irrépressible besoin d’une machine plus vigoureuse encore. 1980 : « J’ai travaillé pendant des mois dans un pub et économisé pour acheter une BMW R60/6 d’occasion » dit-elle. Quelques tours de roue plus tard elle ajoute : « j’ai attrapé le virus des voyages à moto. C’est le meilleur moyen de se déplacer : C’est pas cher, pratique, efficace et j’aime la liberté« . A 24ans, ses études en architecture achevées elle décide de réaliser son rêve avant de s’installer dans la vie professionnelle. Le vieux Flat Twin est expédié à New York puis récupéré pour rouler vers le Canada et Los Angeles. Intermède maritime à destination de Sidney puis destination Thaïlande, Inde, Népal, Pakistan, Iran, Turquie, Grèce et Yougoslavie. Pour finir, traversée de l’Europe occidentale, et retour à la case départ. Quelques soucis techniques avec le Beemer bien sûr et notamment un faisceau électrique qui prend feu. De belles frayeurs aussi. Deux accidents sérieux dont un Australie où suite à une chute elle passe deux semaines à l’hôpital. Le trip n’a donc pas été toujours facile mais, en 3 ans, avec un peu de chance, une détermination sans faille  et une énergie hors du commun, les quelques 30 000 kilomètres ont été bouclés. Aujourd’hui Elspeth Beard est architecte de renommée mondiale. Elle restera néanmoins la première femme britannique a avoir réalisé le tour du monde à moto, et ce, sans Ewan McGregor et ses équipes. Pas de film donc, pas de livre non plus. Pour en savoir un petit peu plus c’est ici qu’il faut se rendre: Motocyclist!

  Ça Roule! 

%d blogueurs aiment cette page :