Reg Presley – The Troggs sans voix

Reg Presley The Troggs: Wild Thing 1966Agé de  71 ans Reginald Maurice Ball est mort le 4 Février 2013 d’un cancer des poumons. En 1964 Il fonde The Troglodytes qui deviennent rapidement The Troggs, en même temps que Reginald devient Reg Presley. C’est tout de même un peu plus Rock’ n’Roll !  En tant que chanteur compositeur des Troggs il n’aura connu la vie de rock star que durant un an (1966-1967), le temps de quelques chansons mémorables dont Wild thing, une reprise de Chip Taylor, frère de  l’acteur John Voigt  et oncle d’Angelina Jolie. En 1996 le titre atteint la place de N°1 dans les charts US et celle de N° 2 en Angleterre. Enorme succès donc ; a tel point que l’année suivante Jimi Hendrix en fait une version apocalyptique (il remplace le solo d’ocarina par l’autodafé de sa guitare!) pour conclure son concert du Monterey Pop Festival. Il a toujours manqué quelque chose aux Troggs pour connaître la notoriété des Beatles, Stones et autres Kinks. Le groupe n’en reste pas moins reconnu pour son influence dans le domaine du Garage Rock. Mieux! Le groupe sera l’un des rares à trouver grâce aux yeux des punks, notamment les Ramones et les Buzzcocks ; un soir de 1976, il partagera même l’affiche avec les Damned lors d’un concert londonien.

PB, février 2013

Un commentaire sur « Reg Presley – The Troggs sans voix »

Les commentaires sont fermés.