• Navigation

  • Les Visites!

    • 228,609 à ce jour

Angus Young: Highway to Hell!

Angus Young Live

Des riffs imparables, des chorus bruts de décoffrage; dès la première note on sait de quoi il s’agit et à qui l’on a affaire : Angus Young. Celui qui avec son frère Malcom a créé un son simple et puissant que tout le monde essaie d’imiter sans jamais y parvenir. Que dire d’autre ? AC/DC est l’exemple parfait d’un groupe sincère et honnête qui joue du Rock, du bon gros Rock bien solide, porté par une espèce de feu follet qui triture sa Gibson SG d’un bout à l’autre de la scène qu’il inonde de sueur et de solos d’anthologie. En transe il est entièrement possédé par la musique et par son jeu ; c’est de là que vient son efficacité. De là et du matériel utilisé. Guitare directement connectée aux amplis, sans détours par la moindre pédale d’effet. Pas même une petite pédale de volume ; le contrôle du niveau de distorsion se fait via le potard de la Gibson. Seul luxe, au moment des solos un technicien déclenche un ampli situé sous la scène (Source Phil Sutclife). Alors est ce que Angus est bon ? La question n’est pas là ! Il a une bonne technique, de l’énergie à revendre et il ne cherche jamais l’épate. Il grimpe sur scène, fait le bœuf et sa musique est béton de la première à la dernière note. Que demander de plus?

Ecouter: ″Highway to Hell″ (1979): un paquet de dynamite ! le dernier album enregistré avec Bon Scott. ″Back in Black″ (1980); personne n’y croyait mais Brian Johnson au chant assure comme une bête. Un des grands albums de Heavy Rock.

Voir: Le Dvd ″Live at Donington″ (1992). 2 heures, 18 titres enregistrés en Août 1991 à Castle Donington Park. Tous les standards y sont. Énorme prestation du groupe au mieux de sa forme.

Lire: AC/DC par Phil Sutcliffe. L’ultime biographie illustrée aux éditions du Chêne. Indispensable!

PB, avril 2013

 La Guitare dans tous ses états 

%d blogueurs aiment cette page :