Demis Roussos – Rain and Tears

Demis Roussos, Aphrodite's Child, rain and tearsFaire l’impasse sur les allusions à une pilosité néandertalienne. Eviter de ricaner à propos d’une surcharge pondérale que ne renierait pas Guy Carlier. Fermer les yeux sur les tenues bigarrées d’un patriarche méditerranéen. Oublier les publications sur les régimes dont l’efficacité n’a d’égale que celle des bains de siège prônés par Rica Zaraï. Zapper les délires à propos de réincarnation d’Alexandre le Grand ou de descendance des pharaons. Et surtout négliger les complaintes sirupeuses ciblant la libido somnolente de ménagères ménopausées. Voilà ce à quoi il faut renoncer pour rendre hommage au vibrato naturel d’une voix de falsetto étonnante. Celle dont la dramaturgie associée au talent psychédélique de Vangelis Papathanassiou donne naissance à Aphrodite’s Child, seul groupe de Rock Progressif grec des années soixante, et fait de ”Rain and Tears” un hit incontesté en Europe et plus particulièrement en France où il a été enregistré à la veille des événements de mai 68. Artémios Ventoúris Roúsos disparaît fin janvier 2015 à l’âge de 68 ans, laissant Vénus à sa peine.

PB, Février 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s