Lotus Motorcycles C-01

Lotus Motorcycles:  C-01Selon la rumeur, Mercedes serait en train de songer à un projet de bécane via une prise de contrôle de MV Agusta. Selon les mêmes rumeurs Ferrari travaillerait sur un bicylindre susceptible d’être appliqué au  développement d’une gamme motos. On nage en plein délire mais pourquoi pas? Après tout BMW possède sa propre marque de motos. Il n’y a pas si longtemps et Audi s’est offert Ducati. On a même vu Harley Davidson flirter avec Porsche et accoucher d’un V-Rod. Les constructeurs automobiles semblent pris d’une fièvre les incitant à s’immiscer, de près ou de loin, dans le monde du 2 roues. C’est au tour de Lotus de rentrer dans la course en accordant à Kodewa (le team de Lotus Endurance) et Holzer Group (acteur majeur du championnat du monde de vitesse Moto 2) le droit d’utilisation du nom de la marque Lotus Motocycles. Pour créer la C-01, le consortium a fait appel à Daniel Simon. Le français a notamment travaillé en tant que designer pour le film Tron Legacy dont le fameux Lightcycle semble avoir servi d’inspiration à cette première Lotus. Design très futuriste donc; mais pas que. La C-01 est avant tout un assemblage de matériaux hautes technologies. Titane, fibre de carbone et alliages prisés dans l’industrie aérospatiale permettent d’accéder au poids plume de 180 Kg propulsés par un bicylindre en V de 1.195 cm3 capable de délivrer jusqu’à 200 chevaux. ”Nous avons décidé de créer une moto qui n’est pas simplement faite pour rouler mais qui représente aussi une oeuvre d’art en mouvement…” déclare Colin Kolles de Kodewa. Alors? Oeuvre d’art, délire marketing, avancée technologique, truc improbable ou exercice de style? Le débat reste entier. Force est de constater que malgré les 130 000 euros qu’il faut débourser pour acquérir un des 100 exemplaires de la bête, le carnet de commandes est déjà plein. Entre mouchoir ou papier triple épaisseur il va falloir choisir.