Polaris – la défaite Victory

Polaris: la fin de Victory

Comme Harley Davidson qui à l’époque s’était délesté de Buell, Le groupe Polaris vient de décider de mettre fin à la commercialisation de sa marque Victory. A huit ans d’écart, dans les deux cas la décision relève essentiellement d’un contexte économique difficile. L’Américain Polaris devrait désormais et vraisemblablement concentrer son activité autour de la gamme Indian rachetée en 2011. Comme quoi un titre de cruiser de l’année ou une honorable troisième place au Tourist Trophy avec le roadster éléctrique ″Victory Empulse TT″, ne suffisent pas à rentabiliser le développement de nouveaux modèles sur un marché actuellement axé sur l’authenticité et bien sûr le vintage. Qu’on aime ou qu’on aime pas les  baggers massifs, les tourings surchargés, les cruisers anguleux ou les roadsters musclés, c’est toujours triste d’assister à la disparition d’une marque.