Harley Davidson – Rien ne va plus?

Harley Davidson en difficulté

Chez Harley-Davidson tous les voyants sont au rouge. En 2017, les ventes ont chuté de 7%, le chiffre d’affaire de 6%, et le bénéfice net de près de 25 %. Pour couronner le tout, à Wall Street le titre a chuté de 10%. Confronté à un vieillissement de sa clientèle traditionnelle, le constructeur américain reconnait les difficultés rencontrées pour séduire un public plus jeune face à la concurrence japonaise et européenne. Devant un tel constat, le PDG du groupe, Matt Levatich, à fermé l’usine de Kansas City et optimisé la production sur le site de York en Pennsylvanie, avec à la clef la suppression de 400 emplois dans un premier temps. D’ici 2019, Harley va également fermer une usine de fabrication de roues en Australie et poursuivre la réduction de ses stocks. Les faibles prévisions de commandes pour 2018 inquiètent les décideurs de Milwaukee, de plus en plus persuadés de l’urgence à prendre en compte l’évolution du marché, séduire un nouveau public et palier au manque de renouvellement de sa gamme. Initialement prévu pour 2021, le projet de moto électrique ″Live Wire″ devrait ainsi connaitre une accélération conséquente. Cela suffira t’il? Pas sûr, car même si la démarche peu paraitre louable, elle reste néanmoins antinomique avec l’Histoire de la marque.

 

3 commentaires sur « Harley Davidson – Rien ne va plus? »

  1. Vendre de l’électrique badgé HD, quelle connerie… On peut acheter un scooter Honda électrique, mais pas une Harley! Beaucoup aiment Harley, le frein principal c’est le prix! Qu’ils baissent les prix et les clients reviendront…

Les commentaires sont fermés.