Dennis Edwards – Papa was a Rolling Stone

Dennis Edwards Papa was a rolling stoneDennis Edwards rejoint les Temptations en 1968. La formation vocale, alors figure de proue de la Motown depuis 1961, a déjà de nombreux hits à son actif (″My Girl″) mais commence à souffrir des nombreux changements de personnel. L’arrivée d’Edwards en remplacement de David Ruffin va insuffler au groupe une nouvelle énergie et surtout une orientation musicale qui devient désormais moins marquée par le Gospel et  beaucoup plus empreinte de Funk.  Parmi les titres les plus emblématiques de cette époque il faut retenir ″Masterpiece″, ″Ma″, ″The law of the land″ et surtout celui qui en 1973 propulse les Temptations au rang de groupe le plus populaire de l’histoire de la musique noire américaine. Composé par Norman Whitfield, paru sur l’album ″All directions″, le morceau en question est une combinaison de basse hypnotique, de batterie subtile, de wah-wah syncopée, de claviers aux nappages obscurs et de cuivres jazzy. Mais c’est surtout la performance vocale qu’il faut retenir. Celle de Dennis Edward, alors au sommet de son art. Le chanteur américain vient de s’éteindre à l’âge de 75 et il laisse derrière lui ce qui fut aux Temptations le ″Good vibrations″ des Beach Boys: ″Papa was a rolling stone!

PB, février 2018

Un commentaire sur « Dennis Edwards – Papa was a Rolling Stone »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s