BMW – Essai NineT Pure

Roadster BMW NineT PureAux dires de certains, la NineT Pure serait une déclinaison minimaliste de sa sœur aînée sortie des cartons de BMW Motorad en 2014. Si l’on fait abstraction d’un tarif kolossal pour des options indispensables et d’un confort spartiate surtout en duo, il reste difficile de ne pas tomber sous le charme. Esthétiquement et quitte à investir, un petit tour du côté de chez Rizoma s’avère indispensable au remplacement des clignos hideux et des rétros improbables afin de souligner les rondeurs du roadster. Éventuellement les hipsters qui ne font que 200 kilomètres par an à lors des Wheels & Waves de Biarritz peuvent se passer de ces accessoires au profit d’un nouveau tatouage. Quoiqu’il en soit cette moto est séduisante et aussi simple de philosophie que généreuse dans les sensations qu’elle délivre. Quand Mêêême! Lire l’essai complet: Le Repaire des Motards.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s