Suzi Quatro – Suzi Q

Suzzi Quatro: Can the CanEn 1964 à l’âge de 14 ans, Suzi, fille d’un musicien de jazz, assiste avec ses sœurs à un concert des Beatles. Dans la foulée, les frangines décident de monter un groupe rock: The Pleasure Seekers. En 1969, la musique du combo évolue vers le hard-rock et se rebaptise Cradle. 1971, lors d’un concert à Detroit, le producteur britannique Mickie Most repère cette petite bassiste agressive et toute de cuir vêtue et lui assure qu’elle peut accéder à une carrière solo prometteuse. La jeune fille, qui a alors 21 ans, accepte finalement, déménage à Londres et prend comme nom de scène Suzi Quatro. Entre 1973 et 1983 elle parvient à classer 16 titres dans les hit-parades britanniques. Dans un documentaire à paraître le 11 octobre 2019 Liam Firmager retrace la carrière de cette effigie du Glam Rock des Seventies. Pour l’occasion et en s’appuyant sur des images d’archives, le film fait appel aux témoignages d’artistes tels que Joan Jett, Debbie Harry, Lita Ford, Cherie Currie, Tina Weymouth, Donita Sparks et Alice Cooper. ″Il n’y a qu’une seule Suzi Quatro″, déclare le réalisateur. ″Elle a vendu 55 millions de disques. C’était vraiment une artiste influente mais sa contribution à la musique n’a pas encore été reconnue. Ce film est une tentative de la présenter à une nouvelle génération″. 

Patrick BETAILLE, août 2019

 

 

 

2 commentaires sur « Suzi Quatro – Suzi Q »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s