St Patrick – Irish Rock Confinement

Pour la deuxième année consécutive, les pubs seront fermés en Irlande le jour de la Saint-Patrick. Le gouvernement a prévenu qu’il faudrait probablement attendre le milieu de l’été pour une réouverture. En temps normal à cette époque, les caves des bars auraient fait le plein de fûts de Guinness et de Smithwick’s pour étancher la soif de milliers d’Irlandais venus célébrer la fête nationale. Mais là, rien, niente, nichts, nada, nothing! Comme partout, les Irlandais commencent à s’agacer face à un confinement qui n’en finit pas et à la lenteur de la campagne de vaccination, entravée par les problèmes d’approvisionnement qui touchent l’Union européenne. ″Chaque jour est une éternité″ disent certains! La pression a chuté dans les tireuses mais elle monte dans les rues. Le mois dernier, des manifestations contre le confinement ont eu lieu dans le centre de Dublin et des violences ont éclaté, entrainant charges de police et distribution de coups de matraques. Craignant une répétition pour la Saint Patrick, les autorités ont prévenu que des contrôles seraient mis en place dans les rues et qu’il serait éventuellement fait appel à la surveillance par hélicoptères, aux forces anti-émeute et aux unités cynophiles. Bien au delà des simples fêtards l’ambiance est sombre, là bas et ici! ″Personne ne pense que nous allons rouvrir bientôt et les gens vivent dans la crainte et l’incertitude » déclare le porte-parole des commerçants de Temple Bar, le quartier célèbre quartier de Dublin dédié aux pubs. Pas de solution pour l’instant. Ni à long, ni à moyen terme. Alors pourquoi ne pas s’asseoir, s’ouvrir une canette ou dépuceler une tanche de Bushmills et profiter d’une petite injection de rock irlandais? Ça ne résout pas grand chose mais au moins ça fait du bien par où ça passe: Erin go Bragh!

Patrick BETAILLE, mars 2021

7 commentaires sur « St Patrick – Irish Rock Confinement »

  1. Triste époque où le remède (confinements, couvres-feu) fait autant de dégâts (économiques et psychologiques) que le mal qu’il combat.

  2. Eh bien bonne fête Patrick!!!
    Histoire de dire, car en effet comment parler de fête en ces moments masqués, éloignés, isolés et pour certains angoissés. Et puis boire des seaux de bière tout seul c’est pas pareil!!! Et effectivement la solution mise en place fait beaucoup de mal… tout ça pour protéger nos anciens, ça aurait pu être nous. Si ça continue faudrait tuer les vieux quand ils sont jeunes (Coluche).

  3. Fêter la St Patrik en solo ou en visio, c’est moins rigolo…
    Vivement que la situation actuelle se termine, pour le bien de tous !

Les commentaires sont fermés.