Nikita Mandrika – Le Concombre Masqué Orphelin!

Grand Prix de la ville d’Angoulême pour l’ensemble de son œuvre, cofondateur de L’Écho des savanes (avec Gotlib et Claire Bretécher), rédacteur en chef de Charlie et Pilote, collaborateur de Métal hurlant, ce dessinateur s’était distingué par la création de légumes anthropomorphes. Mêlant d’une manière parodique la convention, l’absurde et le délire, il ainsi donné naissance – sous la forme d’une cucurbitacée bavarde, philosophe et…. détective – à un héro totalement différent: le Concombre Masqué. Mandryka, son auteur, vient de décéder à l’âge de 80 ans. Lui qui disait: ″Ce qui me tue dans la vie, c’est la mort″.

Patrick BETAILLE, juin 2021

5 commentaires sur « Nikita Mandrika – Le Concombre Masqué Orphelin! »

  1. l’écho des savantes. Combien j’ai découvert de BD avec ce mensuel !!! J’ai une patiente qui m’a dit un jour « moi ce qui me tue c’est d’avoir la santé »!!!

Les commentaires sont fermés.