Vinyles – Les prix flambent!

Depuis son retour en grâce le disque vinyle connaît une croissance que même l’industrie musicale n’aurait oser envisager. En France, presque 5 millions d’unités vendues au détriment du CD qui lui enregistre une chute des ventes de 27,1 %, tout en restant encore la seconde source de revenus (derrière le streaming) du marché de la musique enregistrée. L’occasion est trop belle pour tirer rapidement profit de engouement du public! Au prétexte de compenser la hausse des coûts de production et les pertes liées à la pandémie, les suceurs de son Universal, Warner et Sony se sont entendus. Ils ont décidé d’augmenter les prix des disques vinyles et sont en train de faire le forcing pour que les labels et les gros distributeurs leur emboitent le pas. Le Gredin, (Groupement des disquaires indépendants nationaux) s’alarme dans un communiqué en prenant l’exemple de l’album Dure Limite, de Téléphone, sorti en 1982 (et donc rentabilisé depuis perpète les alouettes! NDLR) et vendu à plus de 400 000 exemplaires: ″Actuellement, il est vendu environ 21,30 € TTC. Avec le nouveau tarif, il coûtera 51 €« . Un beau gâchis en perspective du côté des disquaires indépendants et des artistes déjà bien malmenés par la dématérialisation, les contrefaçons et les conséquences de la crise sanitaire. Quant à la Culture Musicale… visiblement elle n’est plus au cœur du sujet. Mais ça on le savait déjà depuis longtemps! Le Gredin: Communiqué de Presse!

Patrick BETAILLE, juillet 2021

Heureusement il reste le livre: In Vinyle Veritas, éloquence et désaveu du cover art

4 commentaires sur « Vinyles – Les prix flambent! »

  1. J’ai lu ça ce matin, j’étais atterré. Je ne sais pas si la répercussion s’est déjà faite en rayon, si ce n’est pas le cas je vais me dépêcher de faire mes dernières emplettes avant la terrible inflation. On voudrait tuer le vinyle qu’on ne pourrait pas mieux s’y prendre.

  2. Les maisons de disques ont toujours pris un malin plaisir à se tirer une balle dans le pied quand ce ne sont pas des rafales… Le problème c’est qu’ils entraînent dans leur bêtise crasse tous les passionnés qui se tuent à la tache dans leur magasin de disques. Je vais acheter Dure Limite à 50 balles ? Et puis quoi encore ? De toute façon, je l’ai déjà 🙂

    1. le coffret de l’intégrale sortie en 2015 (au coeur de téléphone) a bénéficié d’une bonne masterisation et les CD ont un son bien supérieur aux vinyles de l’époque. et on a même la pochette en emporte pièce qui cache leur S;;;;; (censure)
      Pour revenir sur les prix délirants , si ça se vend… Je pense que on est sur un effet de mode

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s