Klaus Schulze – Dark Side of the Moog

Multi-instrumentiste allemand, Klaus Schulze a brièvement joué avec les groupes Tangerine Dream et Ash Ra Tempel avant de se lancer dans une carrière solo. Il s’est imposé en tant que pionnier de  la musique électronique avec la création de paysages sonores novateurs qui, dès les années 70, ont profondément marqué l’ère des synthétiseurs. De sa richissime discographie, les amateurs du genre retiendront probablement Timewind qui reçut le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros en 1975 et Moondawn (1976).

Une anecdote: Des extraits de ces deux disques ont servi de fond sonore pendant le tournage de Body Love, le film pornographique de Lasse Braune dans lequel Catherine Ringer a tourné. Le compositeur sera d’ailleurs sollicité et acceptera de composer les BO de Body Love et Body Love 2 en 1977. En 2021, le titre Herbert composé en 1978 en hommage à Frank Herbert – l’auteur du livre de science fiction Dune – a été intégré dans la bande son de la troisième adaptation cinématographique du roman par le canadien Denis Villeneuve. Klaus Schulze vient de décéder à l’âge de 74 ans.

Patrick BETAILLE, avril 2022

 

Un commentaire sur « Klaus Schulze – Dark Side of the Moog »

  1. Klaus est parti planer sur d’autres sphères.
    Je ne savais pas qu’au milieu des trombes percussive de Hans Zimmer se glissaient les nappes de son aîné germanique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s