Le lundi c’est permis -Chaud devant!

Cafe Racer GirlCeux qui ont eu l’occasion de se trouver au cœur de la Death Valley, du Désert de Mojave ou bien sur les rives des Salt Flats de Bonneville, savent bien que les rayons de l’astre qui nous éclaire peuvent parfois être véritablement écrasants, accablants même. Le soleil semble faire peser sur les épaules un poids énorme au point de rendre très pénibles certains efforts.

Patrick BETAILLE, octobre 2018

Sarah Brand – I want to ride now!

PinUp par Sarah Brand

C’est évident! Sarah Brand aime les bagnoles; les Porsches en particulier mais, de manière générale, les racées, celles qui ont de la gueule, du chien et, sous le capot, le mordant qui va avec. Harley, Triumph, Ducati ou Norton font aussi partie des domaines de prédilection de l’artiste. Les bécanes font souvent l’objet de mises en scène dans lesquelles de belles amazones sont à l’honneur. Sans être des Pin Up au sens propre du terme, les filles peintes par Sarah restent résolument campées dans l’élégance d’un charme éloquent. Quel que soit le sujet, la technique du pinceau et le traitement de l’ambiance donnent à l’expression de l’ensemble des œuvres un style urbain des plus attrayants. Et lorsqu’il s’agit de capter l’atmosphère bariolée de New York où les taxis jaunes règnent en maîtres,  les couleurs éclatantes prennent réellement toute leur dimension. Pour en savoir plus, le travail de Sara Brand est visible Ici et !

Rosie O’Laskey roule pour Ray Ban

Rosie O'Laskey Never Hide

Quelque part au sud de la Californie, dans le désert de Mojave, le lac ”El Mirage” sert de décor au tournage d’une vidéo pour la campagne ”Never Hide” de Ray Ban. ‘  est aux manettes et il met en scène le Mannequin Rosie O’Laskey qui tombe en panne avec son Pick-up et finit par tailler la piste sur un beau Cafe Racer Honda. Ambiance pour le moins vintage soutenue par une bande son qui consiste en un assemblage d’ une reprise de ”Hoochie Coochie Man” et de la version originale de ”Born to be Wild” par Steppenwolf. Attention les yeux! Rosie finit nue sur son Racer mais avec ses lunettes de soleil et ses bottes. L’honneur est sauf! La preuve!

 

Livia Lancelot – Joyau du WMX

Livia Lancelot MX- WMX

Contrairement aux champions masculins, qui peuvent gagner jusqu’à 1 million d’euros pour la simple ­signature d’un contrat avec leur team, le motocross féminin est très loin, financièrement parlant, du professionnalisme. Sur la base de ce constat, Livia Lancelot décide de créer sa propre structure, le Team 114, au sein de laquelle elle joue le bien sûr le rôle de pilote, de manager et de gestionnaire. Une pionnière en la matière! Un rôle qu’elle affectionne, y compris dans le domaine de la compétition. Elle fut ainsi la première championne du monde féminine en 2008 (WMX: Women’s Motocross Championship), et compte parmi les initiateurs de la création d’un championnat de France féminin en 2009. Largement supérieure aux autres Françaises, parmi les meilleures mondiales depuis ses débuts, Livia Lancelot est la seule pilote qui défie régulièrement les hommes. Tous les terrains sont bons pour ces joutes. En 2014, elle termine 39e du célèbre Enduropale qui réunit plus de 1 000 participants sur la plage du Touquet.  Aujourd’hui, à 27 ans et déjà en tête du championnat de France féminin, la belle s’est emparé de la place de leader au championnat du monde  grâce à un beau doublé au Qatar sur Kawasaki.

Belles de Piste – Leslie Porterfield

Récemment à Bonneville, Leslie Porterfield est devenue pour la seconde fois ″la femme la plus rapide du monde″. Pilote du Sir Speedy Racing en catégorie FIM 1000 PP (Record de vitesse pour 1000 cm3 de série), elle a réalisé un chrono 200,137 Mp/h (322 Km/h) au guidon de sa Honda CBR1000RR entièrement d’origine, améliorant ainsi de 7 mp/h son précédent record. Eh oui ! La belle n’en est pas à son coup d’essai ! En effet, cette Texane, concessionnaire moto à Dallas, était déjà rentrée dans le Guinness Book des Records en 2008, en atteignant – toujours à Bonneville – 234,197 Mp/h (316 Km/h) au guidon de sa Suzuki 1300 Hayabusa Turbo. Ange ou succube? Probablement les deux: ange à la ville et démon sur la piste. Gageons que la performance n’en restera pas là ; il n’est pas irréaliste de penser que la  rivale, Trillium Muir, n’a pas dit son dernier mot.

 

Arno & Beverly Jo Scott – La fille du Père Noël.

Marie Noëlle

Je l’ai rencontrée par hasard. Elle prétendait s’appeler ″Marie Noëlle″. J’ai appris par la suite qu’en fait elle s’appelait ″Jean″ et réalisé, mais un peu tard, qu’elle avait du ″Genie″. Qu’importe, de toutes façons je n’ai même pas eu le temps de lui avouer que je ne m’appelle pas ″Jean Balthazar″… Elle est partie comme elle est venue, telle une balle sur son Cafe Racer… Rouge, bien sûr!

Pirelli 2010 – Belles de Piste

Calendrier Pirelli ExtraitEl ″famoso″ calendrier Pirelli est devenu au fil des ans un objet de culte dont la sortie officielle est un événement annuel ″Incontournable″ comme disent les spécialistes qui ont le sens des vraies valeurs. L’année à venir ne sera évidemment pas une exception à la règle et la nouvelle édition a d’ores et déjà été présentée officiellement. Vous n’étiez pas convié ? Probablement parce que vous ne faites pas partie de la sphère médiatique, du monde des collectionneurs avertis (!) ou tout simplement parce que vous vous en foutez comme de votre première crevaison. Pour 2010 la marque a fait appel au photographe américain Terry Richardson qui en la circonstance a trimballé ses objectifs sur les plages et les forêts du Brésil pour perpétuer le mythe du fantasme en tirage limité. Visiblement le photographe opère un retour aux sources pour ce qui concerne la mise en valeur de la féminité et la suggestion de l’érotisme. Lumières et décors sont naturels, et plutôt que de faire appel à des stars sophistiquées il met en scène des modèles qui sont Top. Richardson n’hésite pas non plus à faire preuve d’humour en nous sensibilisant peut être au problème du recyclage ; à moins qu’il ne veuille simplement nous dire que c’est avec les vieux pneus que l’on fait les meilleures images. Le Calendrier Pirelli reste et restera sans conteste une référence absolue en matière de Pin Up mais seuls les clients de la marque et quelques privilégiés auront la chance de pouvoir sentir et toucher la version originale papier. Si vous n’êtes de ceux là, comme moi, collectionnez l’Almanach Vermot ou faites vous offrir pour Noël le calendrier des Dieux du Stade.

Calendrier Pirelli Extrait