Valespeed Motorcycles – Valespeed 28

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple? Il y déjà pas mal de temps que Ben Hall, le fondateur de Valespeed Motorcycles, ne se pose même plus la question. Il le prouve avec cette Valespeed 28 fraichement sortie de ses ateliers anglais créés en 2013 à la frontière du Worcestershire et Gloucestershire. Du concept à la mise en route, Il aura fallu 18 mois pour que cette réalisation entièrement faite main voit le jour. Inutile de chercher une base quelconque pour cet engin inspiré des boardtrackers des années 20. Tubes soudés pour le cadre, la partie cycle, la fourche et l’échappement. C’est du fait maison, y compris la selle et le réservoir qui, comme les embouts de guidon, est obturé par un bouchon de champagne. « Keep it simple »! Roues de 19″ dotées de freins à tambours, des cale-pieds de BMX et une motorisation assurée par un mono Lifan 150 ou 230 cc (tlé tlé bon moteul!) doté d’un carbu Mukini. Last but not least, la Valespeed peut recevoir un panier Watsonian. Là encore, Ben la joue facile. L’adaptation du side en question ne lui pose aucun problème puisqu’il œuvre régulièrement pour le célèbre fabriquant anglais. Ouate ze feuque! Ce petit bijou simple, soigné, fun et vintage est financièrement abordable: 6 600€ pour le modèle solo et 11 000€ pour la version side-car. La 28 avait été présentée au Bike Shed 2019 par Ben Hall himself: Ici!

Patrick BETAILLE, octobre 2020

Harley Davidson – La fin du Sportster?

Ça n’est plus un secret pour personne. Depuis plusieurs années Harley Davidson rencontre des difficultés. Déjà en 2017, les ventes avaient chuté de 7%, le chiffre d’affaire de 6%, et le bénéfice net de près de 25 %. Confronté à un vieillissement de sa clientèle traditionnelle, le constructeur américain n’arrive plus à séduire une clientèle plus jeune qui se tourne désormais vers la concurrence japonaise et européenne. Milwaukee a bien tenté de faire face en optimisant certaines unités de production, en se livrant à des suppressions d’emplois conséquentes et en allant même, jusqu’à très récemment, arrêter ses opérations de vente et de fabrication en Inde en fermant son usine de Bawal où étaient produites les Street 500 et 750. En vain! Même la tentative de se positionner sur le marché de l’électrique avec la Live Wire et des vélos haut de gamme n’a pas empêché le recul significatif des ventes au niveau mondial. Aujourd’hui, un nouveau caillou vient de se glisser dans la godasse du nouveau PDG Jochen Zeitz. La norme EURO 5 s’avère beaucoup trop exigeante pour le Potato-Twin et pour les décideurs de la firme américaine de nouveaux choix s’imposent. Désormais Harley Davidson préfère se focaliser sur la mise aux normes de la gamme cruiser, touring et softails, et ce, au détriment d’un large pan des modèles historiques de la marque. Ainsi, le twin à ailettes qui propulse notamment les Street, Iron, Roadster et autre Forty-Eight semble sous peu condamné à disparaitre. Par voie de conséquence, l’emblématique Sportster dans toutes ses déclinaisons devrait être poussé vers la sortie du marché européen. Apparus à la fin des années 50, les 883 et 1200 s’étaient pourtant octroyé une place de choix chez les motards séduits par un tarif raisonnable, une facilité d’utilisation et d’énormes possibilités de customisation. Is this the end? 

Patrick BETAILLE, septembre 2020

Kingston Custom – The Good Ghost

C’est la troisième customisation BMW en provenance des ateliers Kingston Custom. Tout droit sorti des délires futuristes des années soixante, ce Good Ghost succède à la White Phantom et à la Black Phantom. C’est Bobby Haas – un collectionneur américain – qui a élaboré le cahier des charges de ces exclusivités destinées a être exposées au Haas Moto Museum (Texas, USA). Pour les deux premières Phantom, le préparateur allemand Dirk Oehlerking a travaillé à partir de BMW R80. Le Good Ghost lui, bénéficie d’une base de BMW R100. A n’en pas douter, avec un tel look et même sans chaine, ce fantôme là n’a pas fini de hanter le futur. Source, détails et photos: BikeExif .

Patrick BETAILLE, septembre 2020

Simon Leake – La Vincent du futur?

Préparation Vincent Black ShadowDepuis sa plus tendre enfance, Simon Leake éprouvait une réelle fascination à l’égard de la Vincent Black Shadow. Il lui faudra pourtant attendre des décennies pour pouvoir réaliser son rêve. Six ans exactement pour concevoir une machine résolument moderne tout en respectant l’âme et le style so british qui ont inscrit la Vincent au cœur de la légende motocycliste. Nouveau châssis, nouveau bras oscillant, fourche inversée, amortisseur central, étriers 6 pistons et disques flottants à l’avant. Côté motorisation: un tout nouveau bicylindre en V Vincent 1200 cm3 qui peut libérer 115 Cv, une boîte de vitesses de compétition et l’injection électronique. Quant à l’habillage, il ne s’agit ni plus ni moins que de la haute-couture version aluminium poli. Cette histoire, Simon lui même l’évoque en détail au cours d’une interview relatée ici: The Return of the Cafe Racer.

Dernière minute: Radio Pistons révèle que ce projet ambitieux auraient obtenu l’approbation de Fritz Egli et Patrick Godet. Il se murmure également que Rollie Free aurait retrouvé son maillot de bain et serait volontaire pour un essai.

Patrick BETAILLE, août 2020

 

KSR Moto – Brixton 1200

Brixton Motorcycles 1200Montée en puissance chez KSR, le constructeur-importateur autrichien de motos, particulièrement dynamique depuis les années 2000 sur le segment scooters et 50 cm3 à boite. Suite au succès croissant de ses 125cc, KSR Moto a donné naissance à Brixton Motorcycles et mis sur le marché la Rayburn 125 et les Felsberg déclinées en 125 et 250cc. C’est sous l’égide de cette marque que les modèles Crossfire d’une nouvelle gamme de bicylindres 500 cm3 ont étés vus sur lors du salon EICMA 2019. Aujourd’hui, Brixton annonce clairement ses intentions et officialise l’arrivée prochaine d’un 1200 cm3, déjà présenté à Milan sous forme de concept. De style classique, bien calé sur la tendance vintage du moment, le bicylindre – conçu et développé à Krups en Autriche – sera fabriqué en Chine. Au premier abord, la stratégie du constructeur semble évidente:  venir concurrencer la Triumph Bonneville T120. Pas de révélations concernant les specs, la date de commercialisation et bien sûr le prix. Pour en savoir plus il faudra attendre la clarification de la situation liée au Covid-19. A suivre donc.

Patrick BETAILLE, avril 2020

 

 

 

BMW R18 – Du Concept à la Réalité

BMW R18. Nouveau CruiserBMW Motorad officialise la mise sur le marché de son Big Cruiser. Présenté à l’état de concept il y a à peu près un an, le R18 First Edition sera commercialisée fin 2020 et est déjà disponible en pré-commande pour un montant de 23 000 euros. Plus précisément: à partir de 22 990 euros. Tout dépend du choix parmi pléthore d’options haut de gamme (Roland Sands Design, Mustang Seat, Vance & Hines, etc), dont une marche arrière destinée à faciliter la manœuvre du 1800 cm3 de 345 kg, à sec, et le démarrage en côte (si, si!). S’agissant de pré-réservation, la souscription de 1000 € demandée en ligne est annulable à tout moment par le client, et sans justification. Nous voilà rassuré. Source, infos, caractéristiques complètes et photos: Caradisiac.

Patrick BETAILLE, avril 2020

Triumph Scrambler 1200 – Bond Edition

Triumph Scrambler 007Double échappement Arrow, amortisseurs Öhlins à l’arrière et fourche Showa à l’avant. Étriers de freins et disques Brembo, du guidon jusqu’aux jantes, peinture full black et un énorme logo Triumph sur le réservoir. Voici ce qui essentiellement différencie ce modèle du désormais classique Scrambler 1200 Triumph. Fallait s’y attendre, partenariat oblige et succès annoncé de No Time to Die, le prochain James Bond, Hinckley n’allait pas se priver de pondre, en série limitée à 250 exemplaires, l’une des bécanes que Daniel Craig pilote lors de ces nouvelles tribulations bondesques. Le twin 1200 cc de 90 chevaux, lui, reste le même. Pour ceux qui auraient la comprenette difficile quant au but recherché, y’a du 007 sur les caches latéraux, sur les silencieux et sur l’écran TFT du compteur. Un « Bond Edition » est brodé sur la selle et gravé sur le pontet de guidon numéroté. Z’en voulez encore? Chaque modèle est accompagné d’un certificat, d’une housse de protection et d’un sac à dos en cuir. Le prix? pas encore connu mais probablement celui de l’exclusivité. Accéder à la galerie: Men’s Up!

Patrick BETAILLE, mars 2020

 

Stile Italiano – The Queen

Stile Italiano Norvin The QueenE non è una pizza! Un cadre Norton, un moteur Vincent 1140 cc, des courbes à réveiller la plus paresseuse des libidos, c’est le Cafe Racer par excellence. Baptisé ″The Queen″, ce Norvin est l’oeuvre du préparateur Stile Italiano.Source et infos: Veetess.

Patrick BETAILLE, février 2020

Custom Works Zon – BMW ″Stealth Crow″

Préparation BMW Custom Work Zon万歳, ばんざい! On le sait, les japonnais sont nippons, ni mauvais; ils sont parmi les meilleurs dans le domaine de la customisation moto aussi osée qu’innovante. L’atelier Custom Works Zon occupe une place de leader méritée et il le prouve une fois de plus avec une préparation au travers de laquelle il est bien difficile d’identifier le vaisseau amiral de la flotte BMW. A partir d’un K1600 version Bagger, Yuichi Yoshizawa et Yoshikazu Ueda ont mis en oeuvre cette Stealth Crow (Corbeau Furtif) qui pour la circonstance troque son costard empesé de big cruiser pour une tenue on ne peut plus légère et avant-gardiste. En l’état le six-cylindres à plat de 1650cc, le train avant et la transmission de la teutonne n’ont subi aucune modification. Par contre, l’arrière et sa selle personnalisée ont été réduits au strict minimum. Réalisée en fibre de carbone, la carrosserie d’aspect monocoque a été revue de fond en comble pour intégrer à l’avant un phare à leds et cacher dans ses entrailles un réservoir sur mesure. Deux silencieux courts en position basse et un support de plaque déporté viennent renforcer l’apparence trapue d’une bête à nulle autre pareille qui a nécessité plus de 2000 heures de travail. On aime ou on aime pas mais c’est osé, novateur, radical, unique et… ça roule! Source, infos et photos > Bike Exif.

Patrick BETAILLE, janvier 2020

GasGas RC 450F – Laia Sanz au royaume des sables

Laia Sanz GasGas RC 450FEulalia Sanz Pla-Giribert, née dans la région de Barcelone en 1985 est une pilote de trial espagnole qui a gagné treize fois le Championnat du monde de trial féminin et dix fois le Championnat européen féminin. Elle a aussi gagné le Championnat du monde d’enduro féminin en 2012 et 2013 et a remporté neuf fois le Rallye Dakar dans la catégorie des féminines de 2011 à 2019 tout en signant le meilleur résultat de l’histoire d’une motarde en terminant à la neuvième place en 2015. Aux X Games, elle a aussi remporté trois médailles d’or et une médaille d’argent. Beau palmarès pour Laia Sanz qui ne compte pas en rester là puisque elle sera au départ de la première édition du Dakar en Arabie Saoudite. 7800 kilomètres du raid qui comprend pas moins de 5000 km de spéciales dans ce pays où le sable est roi! Pour l’occasion la belle du désert sera au guidon d’une GasGas RC 450F. Plus d’infos Ici!

Patrick BETAILLE, décembre 2019