Elspeth Beard – Lone rider

Tourist Trophy 2017 – Dunlop In, Martin Out!

Senior TT 2017: Michael Dunlop-Guy Martin

Faute de temps pour parfaire les réglages de la Honda CBR1000RR Fireblade, Guy Martin a déclaré forfait et n’a pas pris le départ de la course reine du Tourist Trophy.

Michael Dunlop, plus heureux et déjà vainqueur de la Supersport le week end dernier, a remporté le Senior TT au guidon de la toute nouvelle Susuki GSX-R1000.

Tourist Trophy 2017 – Guy Martin présent!

TT 2017 Guy MartinTitulaire de 15 titres au TT (en 12 participations de 2003 à 2015), Guy Martin n’est jamais monté sur la plus haute marche du podium manxois. En 2015, après un échec avec la BMW de son écurie Tyco et surtout une impressionnante chute lors du Grand Prix d’Ulster, le pilote avait déclaré que s’en était fini du TT!  Effectivement la session 2016 a eu lieu sans lui. Mais la quête de gloire suprême au Tourist Trophy s’apparente à une drogue dure. Le sevrage entamé à forte dose de challenges divers et variés (courses VTT, Pike Peaks, Wall of death, Triumph Steamliner, ballon dirigeable, etc…) n’a eu aucun effet sur le ″Speed King″ qui aujourd’hui replonge. Prévisible pourrait on dire, surtout quand le dealer s’appelle Honda et qu’il met à disposition son arme de toute dernière génération. C’est officiel, le constructeur japonais le confirme: Gaï Martine, fera équipe avec John McGuinness pour piloter les Honda CBR1000RR SP2 Fireblade″ sur le TiTi 2017! Une belle paire qui a les moyen d’inquiéter Michael Dunlop, Ian Hutchinson et les redoutables BMW S1000RR. Chaud devant!

:

Barbelés – Pièges à motards!

Moto: Barbelés en travers du chemin

Récemment en  décembre, lors d’une balade en Dordogne, un motard s’est retrouvé stoppé net par un fil de fer tendu en travers du chemin. Il s’en tire miraculeusement mais il faut savoir qu’en 2009 deux enduristes avaient trouvé la mort dans des conditions similaires. Ce genre d’incident semble malheureusement devenir de plus en plus fréquent, preuve que, tous domaines confondus, la connerie humaine est vraiment sans limite. Lire l’article de Sud Ouest

Robbie Maddison – Pipe Master

Robbie Madison's Pipe Dream

Les amateurs de freestyle connaissent  Robbie Maddison pour de multiples prouesses au guidon de sa moto. Les cinéphiles se souviennent qu’il a doublé Daniel Craig dans Skyfall.  Mais depuis août 2015 on retient surtout son projet ″Pipe Master″. Pilote australien de motocross, de stunt et mordu de surf ″Maddo″ a trouvé le moyen de conjuguer ses deux passions, à priori peu compatibles, pour chevaucher les vagues de Papara, un spot mythique de Tahiti. Pour ce faire, le cascadeur a modifié le pneu arrière de son bolide et ajouté une paire de patins à l’avant et à l’arrière pour se maintenir hors de l’eau une fois lancé. Filmée, la réalisation est léchée, les angles de vue offrent un spectacle à couper le souffle et mettent en valeur toute la dextérité du pilote. C’est à voir et c’est Ici!

In Venus Veritas – Las Marias Motorcycle Club

In Venus Veritas: Las Marias Mc

Bien que le fait de voir la moto conjuguée au féminin ne relève pas d’un phénomène nouveau, force est de constater que de plus en plus émergent un peu partout événements et associations faits par et pour ces amazones motorisées désireuses d’assumer et de partager leur passion pour le 2 roues. Las Marias MC est un club moto 100% féminin de Mexico. 4 des ”Pétrolettes” qui le composent roulent en Thruxton, Sportster , Beta 200 et GS 650 et ont récemment fait l’objet d’un reportage disponible sur In Venus Veritas, site récent exclusivement dédié aux femmes adeptes de tous engins à moteur.

 

Jasmine Barnett – L’égérie de Davida au Dirt Quake

Jasmine Barnett DavidaJasmine Barnett est une habituée du monde motocycliste. Depuis quelques années déjà elle coiffe son joli minois de casques Davida (que si à 50 ans t’en as pas c’est que t’as foiré quelque chose dans ta vie de motard-hipster). Pour la marque en question, l’anglaise s’affiche régulièrement dans la presse spécialisée ou parade lors d’événements tels que le Wheels & Waves de Biarritz, le Clasic Bike Festival de Donington où encore le Dirt Quake. Organisé par Sideburn Magazine le Dirt Quake consiste en un rassemblement déjanté où toutes sortes d’activités plus ou moins loufoques (Stunt, parades, concerts, animations, etc…)  viennent en renfort des courses qui se déroulent selon 3 catégories. En 2014 la belle se contentait de jouer le rôle de Flag Girl au départ des runs d’ IRB (Inappropriate Road Bike) de Street Trackers et de Choppers. Cette année, lors de la quatrième édition, c’est sur la piste que Jasmine a effectué ses premiers tours de roues en IRB, manquant de peu le podium après avoir brillamment accédé aux phases finales.

Royal Enfield – Les filles de l’Équipée s’envoient en l’air!

l'Equipée Himalaya royal Enfield 500 BulletElles sont parisiennes et ça ne les gêne pas. Surtout pas pour s’offrir un raid sur les pistes du nord de l’ Inde. Louise, Cécile, Pauline, Cindy et une autre Louise, d’origines et de milieux différents ont trouvé un terrain d’entente au travers d’une passion commune pour la moto. En août 2014 elles mettent en oeuvre le projet un peu fou qui consiste à parcourir les routes improbables qui serpentent au sud de l’ Himalaya, et ce,  sur des Royal Enfield 500 Bullet qu’elles prennent sur place. 2500 kilomètres avec pour carburant un mélange à base de motivation additionnée d’une bonne dose de toupet et d’un soupçon de folie. Routes ravagées, intempéries, changements de température, chutes, bobos ou pépins divers et variés… S’envoyer en l’air en passant des cols a plus de 4000 mètres ne relève donc pas de la promenade de santé mais les émotions générées par la découverte, les rencontres, l’insolite et les paysages magnifiques seront probablement le fil conducteur de cette aventure au bout du monde qui fera l’objet d’un film d’ores et déjà en cours de montage. En attendant, portraits, anecdotes, extraits et photos sont disponibles Ici et .

Dane Rowe – Un singe au Tourist Trophy

Dane Rowe un singe au TTA l’époque elle possède certainement le plus beau regard du Continental Circus et reste de toutes façons la plus célèbre des trois femmes ayant jamais couru en Grand Prix à la fin des années 60 et au cours des années 70. Comme souvent c’est un peu par hasard que Dane Rowe fait connaissance avec le monde de la moto. A l’âge de 11 ans et sans savoir pourquoi elle se sent attirée par l’ambiance d’un bouclard tout près de la maison de sa grand-mère chez laquelle elle se rend souvent car victime des violences de sa mère et de l’absence d’un père qui a déserté le foyer. Plus tard, elle se lie d’amitié avec une certaine Marie dont le boy-friend participe à des courses sur 350 Norton Manx. A plusieurs reprises donc Dane fréquente les circuits où elle a l’occasion de voir de près des Side Cars qui exercent sur elle une véritable fascination. Après des études de photojournalisme à Londres et alors qu’elle roule déjà sur une Triumph 350 cm3, elle revient dans le Lancashire et retrouve ses vieilles habitudes. Un beau jour, alors qu’elle déambule dans les paddocks, un pilote en rade de coéquipier lui propose d’occuper la place du ”Singe”. C’est foutu! Il n’en faut pas plus pour que bientôt la belle accède au Tourist Trophy de l’Île de Man aux côtés de Colin Bird. L’année d’après, en 1969 et toujours sur le TT,  elle se retrouve coéquipière sur le BMW de Bill Copson. L’équipage finit 8ème de sa catégorie, Mademoiselle Rowe a 20 ans. De courses en courses elle se retrouve un jour sur le circuit de Bourg-en-Bresse où Bill, en panne d’hydraulique, l’envoie quémander de l’huile auprès de Rudi Kurth. « Love at first sight  may sound corny but it happened for both of us » avoue telle en reconnaissant qu’à compter de ce jour elle mettra dans le même ”panier” sa passion pour la moto, pour la course et bien sûr pour son compagnon Suisse. Aujourd’hui Dane Kurth ne fréquente les circuits qu’en tant que spectatrice, même si pendant 7 ans elle a joué le rôle d’interprète sur les Grands Prix anglais. Ultérieurement et comme si la furie de la compétition lui faisait défaut elle se tourne vers un autre domaine générateur lui aussi de sensations fortes: Le Hard Rock. Étonnant non? En fait, elle tombe par hasard sur la retransmission d’un des premiers festivals du genre qui se déroule en Allemagne. A l’affiche Def Leppard, Kiss, Accept et Motorhead. Nouveau coup de foudre qui l’amène cette fois à couvrir ce type de manifestations pour la presse locale et quelques magasines internationaux. A titre personnel la miss va même jusqu’à mettre en place quelques concerts pour finalement se retrouver impliquée pendant 13 ans dans l’organisation d’un des plus gros événements suisses, le Z7, dont elle est actuellement la vice-présidente. Drôle de parcours pour une fille qui rêvait d’être détective ou archéologue!

Chesca Miles – Stunt de charme

Chesca Miles Stunt Pin UpDans le milieu très masculin de la bécane, Francesca  “Chesca” Miles a gagné ses lettres de noblesse et su forcer le respect, non sans mal d’ailleurs: “les gars ont un peu de mal à accepter que je puisse monter une moto aussi bien voire mieux qu’eux…” Mine de rien, la jeune britannique de 23 ans n’est ni plus ni moins que la première cascadeuse moto de Grande Bretagne et son domaine de prédilection c’est le Stunt qu’elle pratique au guidon de sa Honda 600 CBR. Incognito sous son équipement elle le reste jusqu’à ce qu’elle enlève son casque et dévoile des atouts de charme qui lui ouvrent d’autres pistes, pour le coup non bitumées. Chesca Miles danse, chante, défile, joue et pose chaque fois qu’elle le peut et dans ces disciplines les mecs ne sont pas près de pouvoir rivaliser avec elle.