• Navigation

  • Les Visites!

    • 226,733 à ce jour

Chester Bennington, leader de Linkin Park, s’est donné la mort!

Suicide de Chester Bennington

Le 19 mai 2017 sortait ″One More Light, le 11ème album de Linkin Park, l’un des fers de lance d’un genre musical à proprement parler: le ″nu metal″. Les californiens devaient entamer très prochainement une tournée mondiale qui malheureusement ne pourra avoir lieu. Chester Bennington, chanteur écorché vif et leader charismatique du groupe, vient de mettre fin à ses jours. Il s’est donné la mort par pendaison le 20 Juillet 2017, jour de l’anniversaire de son ami de toujours, Chris Cornell. Il avait 41 ans. Leave out all the rest!

PB, Juillet 2017

La grande Faucheuse

Pierre Henry: Ceremony, An Electronic Mass

Pierre Henry & Spooky Tooth, An Electronic Mass

Iconoclaste, volontiers provocateur mais surtout l’un des grands inventeurs de la musique du XXe siècle, Pierre Henry est décédé le 6 juillet 2017 à l’âge de 89 ans. Souvent présenté  comme le père de la musique concrète cet artiste français, de formation classique, a construit sa renommée selon le principe de la quête du ″jamais entendu″. Inlassable chercheur de l’inouï, ce compositeur a notamment collaboré avec Maurice Béjart  sur l’album ″Messe pour le temps présent″. Nous sommes en 1968 et le titre Psyché Rock contribue à faire de l’album en question un succès incontestable. A partir de là Pierre Henry multiplie à la marge de son œuvre des expérimentations diverses, et, selon ses propres mots, ″impures″. En 1969 il croise le chemin des anglais de Spooky tooth. ″Coup de foudre. Coup de musique. Les guitares et l’orgue électriques, la batterie et les deux voix lui ouvrent le chemin d’une collaboration nouvelle avec la musique vivante. Il leur suggère une improvisation concertée sur le texte anglais de la liturgie catholique. Il se jette à son tour sur ses modulateurs, ses filtres et ses phonogènes pour commenter, contrepointer, approfondir et sublimer ce matériau de base de toutes les ressources de son immense palette sonore artificielle. D’où le chant naturel et profond, la grande incantation magique de Ceremony″ [Note de Maurice Fleuret sur le rabat de l’édition française de l’album]. Le résultat de cet OSNI, objet sonore non identifié, est surréaliste, sombre et inquiétant, à l’image de l’illustration de la pochette du peintre anglais John Holmes. Les fans du groupe ne comprennent pas et, déçus, ils boudent l’album qui fait un flop.  Dans la foulée Gary Wright quitte Spooky Tooth en déclarant que ″Ceremony, An Electronic Mass″ est responsable de la dislocation du groupe. Have Mercy!

PB, Juillet 2017

La grande Faucheuse

Gregg Allman, Hittin’ the Note

Allman Brothers: Décès de Greg AllmanNé en 1947, Gregg Allman est surtout connu pour avoir, en 1969, fondé  avec son frère Duane le premier groupe de Southern Rock. Avec The Allman Brothers Band les deux frères fusionnent Soul, Blues et Country, parfois dans de longues improvisations dans lesquelles tous deux excellent. Bien que guitariste à l’origine, Gregg laisse vite sa place à Duane pour se consacrer, en plus des compostions, à l’orgue et à l’interprétation portée par une voix émotionnellement chargée de tonalités blues-rock. La consécration s’accompagne pourtant d’effets indésirables. Addiction aux drogues dures, morts accidentelles de Duane puis, un an plus tard, du bassiste Berry Oakley et ennuis judiciaires mettent à mal le groupe qui explose en 1976. Entre contributions diverses, reformations épisodiques du groupe et problèmes de santé, le chanteur entame une carrière solo et renoue avec le succès lors de la parution en 1987 de l’abum ″I’m No Angel″ et de ″Slow Country Blues″ en 2011. Atteint d’une hépatite C en 1999, Gregory LeNoir Allman subit une greffe du foie en 2010. Finalement, le 27 mai 2017 un communiqué publié sur le site officiel du chanteur annonce son décès en son domicile de Savannah, en Géorgie. Il avait 69 ans. Une de ses plus belles er récentes contributions, du moins la plus représentative, reste celle au cours de laquelle sa voix et son jeu de claviers communient à merveille avec la sublime guitare de Warren Haynes sur ″Hittin’ the Note″, le dernier album studio des Allman Brothers paru en 2003. Ancré dans l’âme du Sud, le titre en question est un Blues terreux à la puissance mélodique absolue qui évolue vers une fusion subtile entre Rock’n’Roll électrique et Jazz fiévreux: Desdemona!

PB, mai 2017

La grande Faucheuse

Chris Cornell, ″Like Suicide″

Décès de Chris Cornell

Guitariste, chanteur, originaire de Seattle, Chris Cornell fonde Soundgarden en 1984.  Très vite, grâce à un répertoire alternatif teinté de Hard Rock,  le succès est au rendez vous faisant du groupe l’un des précurseurs de ce style grunge qui fera les riches heures de Pearl Jam, Alice in Chains ou Nirvana.  En 1994, Soundgarden devient un phénomène international avec la sortie de son quatrième album ″Superunknown″. Les tournées qui s’enchaînent, la pression de la reconnaissance, vont, comme souvent, mettre à mal l’unité de la formation, qui se sépare en 1997. Cornell débute une carrière solo puis  en rejoint Audioslave 2001. En 2012, Soundgarden refait surface avec à la clef un nouvel album, Kings Animal, qui grimpera à la cinquième place des meilleures ventes aux Etats-Unis.  Mercredi 17 mai, alors que le groupe venait de se produire en concert à Détroit, Chris Cornell a été retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel; il avait 52 ans et se serait suicidé par pendaison. Avec cette disparition le monde du rock vient de perdre une des figures emblématiques de la scène grunge que l’artiste a dominée de sa voix intense et de son charisme puissant et fascinant.

PB, Mai 2017

La grande Faucheuse

Décès du guitariste Allan Holdsworth

Allan Holdsworth Soft Machine

Allan Holdsworth, guitariste et compositeur britannique a à son actif une bonne douzaine d’albums solos et affiche un nombre impressionnant de contributions tous style musicaux confondus. Ainsi au début des années 70 il fait un passage dans le monde du rock progressif de Tempest, puis en 1974 il rejoint Soft Machine pour l’album ″Bundles″ qui lui apporte rapidement une reconnaissance internationale. Véritable magicien de la 6 cordes c’est surtout pour son travail dans le domaine du jazz fusion qu’il fait sensation. Une approche originale et surtout une connaissance approfondie de la musique l’amènent à travailler avec entre autres avec Gong, Jean Luc Ponty, John Wetton, Bill Brufords, Stanley Clarke et bien d’autres. Technicien gigantesque, il a eu, sans le vouloir vraiment, une influence considérable dans le milieu du Rock. Il n’est pas vain d’affirmer que sans lui des Eddie Van Halen, Joe Satriani, Stev Vaï et Yngwie Malmsteen auraient peut être eu un parcours différent. Robben Ford a dit de lui: ″Je pense que Allan Holdsworth est le John Coltrane de la guitare″ et, dans une interview,  Frank Zappa lui a rendu hommage le qualifiant de ″l’ un des instrumentistes les plus intéressants et les plus créatifs dans le monde de la guitare″. Âgé de 70 ans, Allan Holdsworth est mort chez lui en Californie le 16 avril 2017. Solo!

PB, avril 2017

La grande Faucheuse

Décès de J. Geils, guitariste et fondateur du J. Geils Band

Décès de J. GeilsAu milieu des années 60 le Guitariste John Warren Geils Junior fonde The J. Geils Band, une formation de rock nourri de Blues et de  Rhythn & Blues qui à l’époque se produit en trio acoustique. En 1969, avec l’arrivée de Peter Wolf au chant, le groupe s’électrise et connait très vite une forte renommée grâce à des prestations scéniques au cours desquelles son répertoire à base de rhythm and blues poisseux et énervé fait merveille.  Témoin de cette époque, l’album ″Live Full House″ enregistré en 1972 au cours d’un concert à Detroit. J. Geils y tient à merveille le rôle de serial riffeur, Wolf est imparable au chant et Richard Salwitz, alias ″Magic Dick″, est magistral à l’ harmonica. A quelques exceptions près il n’y a pas grand chose à jeter dans la discographie de JGB mais c’est ″Full House″ qu’il faut retenir en tant que l’un des meilleurs albums live jamais enregistrés. [aparté] C’est d’ailleurs sur la foi de ce disque électrisant qu’un certain Lee Brilleaux traina son copain Wilko Johnson jusqu’à Londres pour le convaincre qu’ils n’étaient pas les seuls à croire en un Rhythm & Blues authentique et rageur. L’aventure Dr Feelgood pouvait commencer [fin de l’aparté]. En 1985, Des tensions opposant le guitariste et Peter Wolf entrainent la dissolution du groupe. Sans pour autant laisser de côté le Jazz et le blues J. Geils s’était retiré à Groton (Massachusetts) où il se consacrait à la restauration de voitures de course. Il a été trouvé mort à son domicile le 11 avril 2017, il avait 71 ans. Le Rhythn & Blues et le Rock’n’Roll lui disent merci en écoutant Full House.

PB, avril 2017

La grande Faucheuse

Laura Cox Band: Hard Blues Shot

Premier Cd Laura Cox BandDepuis ses débuts sur Youtube en 2008, Laura Cox s’est peu à peu imposée comme l’une des valeurs sûre de la guitare conjuguée au féminin. Après s’être distinguée sur le Net avec des covers de Pat Benatar, Led Zeppelin, ACDC ou ZZ Top, la jeune parisienne décide de fonder son propre groupe avec lequel elle sillonne les routes de l’hexagone. Ainsi, depuis 2013 Laura Cox Band fréquente les festivals (Rock en Seine) arpente les scènes de l’hexagone (Trust), à la grande satisfaction d’un public avide de bons gros riffs et de musique énergiquement simple. Étape logique et indispensable, vient le temps de l’album. ″Hard Blues Shot″ vient de sortir et autant l’avouer tout de suite, ce premier essai semble prometteur. 10 compositions majoritairement teintées de heavy rock qui, même si elles ne réinventent pas le genre, s’avèrent très efficaces. Le mérite de cet album c’est avant tout d’être totalement à contre courant de la scène musicale française, surtout quand il explore le genre country (″Barefoot in the countryside″) ou folk (″13″). Actuellement en tournée le groupe se produira notamment le 8 Juillet au Motors’n’ Blues de Dax (40). Qu’on se le dise,  et en attendant: Hard Blues Shot Live!

PB, mars 2017

♫ La Discothèque idéale ♫

Chuck Berry, Bye bye Johnny!

Décès de Chuck Berry

A 18 ans déjà, Charles Edward Anderson Berry fait un séjour en maison de redressement pour vol à main armée. En 1961 il est condamné à 20 mois de prison pour avoir employé dans son club une ado de 14 ans alors poursuivie pour prostitution. Plus tard, Chuck est encore une fois inquiété pour avoir installé des caméras dans les toilettes pour dames de son restaurant. Il s’en tire après avoir versé aux nombreuses plaignantes des indemnités pour un total de plus de 1 million de dollars. Tête brulée, proxénète, voyeur, obsédé ou caractériel, qu’importe! Alors qu’il vient de décéder à l’âge de 90 ans, ce que l’on retient de  Chuck ″Crazy Legs″ Berry, c’est avant tout l’artiste visionnaire et l’immense talent de celui qui a écrit les lettres de noblesse du Rock’n’Roll, le vrai!… Lire la suite!

PB, mars 2017

La grande Faucheuse

John Wetton, fallen angel

Décès de John Wetton AsiaJohn Wetton débute sa carrière en 1967 au sein de diverses formations britanniques, notamment Family, mais c’est en intégrant King Crimson en 1972 qu’il entre dans la légende en remplaçant Greg Lake en tant que bassiste et chanteur. Sur les albums ″Lark’s Tongue in Aspic″ à ″Red″ en passant par ″Starless and Bible Black″ il insuffle une dimension plus heavy au Rock Progressif de Robert Fripp. Bien que le groupe connaisse alors un énorme succès, il est dissout par son leader en 1974, obligeant Wetton à s’investir dans d’autres projets et à prêter ses talents à d’autres artistes. Parmi ceux là, Peter Banks (Yes), Brian Eno, Phil Manzanera ou Brian Ferry (Roxy Music). En 1975 il intègre Uriah Heep avec qui il enregistre deux albums. Au début des années 80, il forme Asia avec Carl Palmer et Steve Howe,  délaissant au passage le rock progressif pour une formule, hélas plus commerciale.  Dans les années 2000, des problèmes d’alcool éloignent Wetton de la scène. Sobre depuis un dizaine d’années, il envisage une série de concerts avec le groupe.  Finalement  la tournée mondiale planifiée pour 2017 n’aura pas lieu. À 67 ans, John Wetton succombe d’un cancer le 31 janvier. Décidément il fait pas bon avoir été courtisan du Roi Cramoisi.

PB, février 2017

La grande Faucheuse

Geoff Nicholls, Die young!

Décès Geoff Nichols de Black Sabbath

1980. Ozzy Osbourne quitte Black Sabbath et est remplacé au chant par Ronnie James Dio. S’en suit l’album ″Heaven and Hell″ qui permet au groupe de renouer avec le succès en mettant fin à une production musicale plutôt pauvre depuis 1975. L’album marque également l’arrivée de Geoff Nicholls aux claviers en tant que musicien de session. Bien que multi instrumentiste et contributeur au niveau des compostions, Nicholls n’est jamais clairement crédité en tant que membre officiel du Sabbath. A tel point que très souvent et aussi pour des question de visuel, sa participation aux sessions live se résume à jouer depuis les coulisses. Néanmoins, en 1985 il devient membre officiel du groupe qu’il quitte définitivement en 2004, viré pour laisser le tabouret à Adam Wakeman, le fils de Rick Wakeman (Yes). Après une longue lutte cotre le cancer, Geoff Nicholls décède le 28 janvier 2017 à l’âge de 68 ans. Die Young!

PB, janvier 2017

♠ La grande Faucheuse ♠

Gerg Lake, ″Epitath″

King Crimson, Greg Lake

A 12 ans Gregory Stuart Lake prend des cours de guitare auprès d’un professeur qui enseigne également à un certain Robert Fripp. Les deux élèves deviennent amis et quelques années plus tard, en 1968, Fripp demande à Greg Lake de se joindre à lui en tant que bassiste et chanteur. C’est la naissance de King Crimson et de l’un des premier chef d’œuvre de l’étrange qui révolutionne le monde de la musique en devenant l’élément fondateur du Rock Progressif: ″In the court of the Crimson King″. Après ″In the Wake of Poseidon″, le deuxième album, Lake quitte la formation pour aller rejoindre Keith Emerson sur le point de mettre fin à The Nice qui à l’époque partageait souvent la scène avec le Roi Cramoisi. Emerson Lake & Palmer propulse ses cinq premiers albums dans le Top Ten anglais pour finalement splitter en 1979, laissant Greg à une modeste carrière solo au cours de laquelle il collabore entre autres avec Gary Moore. Bassiste subtil, guitariste honnête, chanteur reconnaissable entre tous et compositeur talentueux, Greg Lake décède le 7 décembre 2016. ″No money could save him, so he laid down and he died″ : [ Lucky Man ]

PB, janvier 2017

La grande Faucheuse

Le Boogie Rock est en deuil, Rick Parfitt n’est plus!

Rick Parfitt 1948-201629 janvier. J’y étais. Un peu par hasard mais j’y étais. Port du Havre, il pleut, il fait froid et le grand hall de la gare maritime résonne du bruit d’un foule dont la densité me laisse muet et m’empêche d’entendre mon pote qui jubile tout en me trainant vers le premier rang. Les lumières s’éteignent, la clameur explose en même temps que mon ventre qui tente de résister  à la pression des barrières métalliques. ″Junior’s Wailing″ ouvre à cent à l’heure. Les filles sont aussi de la partie; ″Big fat Mama″ est venue avec la ″Little lady″ et sa copine ″Caroline″. Avec une frénésie hors du commun le show de deux heures s’achève sur un ″Bye bye Johnny″ apocalyptique. Dehors la pluie a cessé et le froid ne fait qu’accentuer les acouphènes nés de ″Don’t Waste My Time″, ″Roll Over Lay Down″, ″Roadhouse Blues″ et ″Is there a better way″. Nous sommes en 1977 et je venais de m’enrôler dans l’armée du ″Number one Rock’n’Roll band in the world″: Status Quo! Aujourd’hui c’est ce moment qui refait surface et je revois encore une fois Rick Parfitt qui assure la rythmique avec une constance métronomique. C‘en est fini des duels de guitares à faire fumer les amplis Marshall. Richard John Parfitt vient de raccrocher sa Telecaster. Suite à une blessure à l’épaule il avait été admis dans un hôpital de Marbella en Espagne. Il y est mort d’une infection le 24 décembre. Wo-oh-oh-oh-ooooh!

PB, décembre 2016

La grande Faucheuse

L’ immense Marcel Gotlib est parti!

Décés de Marcel Gotlib

RHÂÂ que c’est triste! Le père de Superdupont, Hamster Jovial, Pervers Pépère, Gai-Luron et Momo le Morbac est parti en refermant définitivement ses Rubriques-À-Brac et ses Dingodossiers. Sa coccinelle est inconsolable.

PB, décembre 2016

La grande Faucheuse

Leon Russell, end of the road

Leon Russell au piano

Malgré des problèmes de santé il avait en tête un projet de tournée dès janvier 2017. Musicien, auteur-compositeur-interprète et véritable légende du Rock il a fréquenté et travaillé avec les Beach Boys, Bob Dylan, J.J. Cale, Elton John, George Harrison et les Rolling Stones. Au début des années 70 il participe à la tournée de ″Mad Dog & the Englishmen″. Sur scène, il accompagne Joe Cocker au piano et à la guitare, notamment sur l’une de ses propres compositions: Delta Lady. Depuis juillet dernier  il était en convalescence suite à une opération du cœur. Leon Russell  est mort à Nashville le week end dernier, il avait 74 ans.

PB, décembre 2016

La grande Faucheuse

Aerosmith, Walk this way!

Aerosmith: Joe Perry et Steven TylerChaque jour quand je me regarde dans la glace, les rides sont de plus en plus marquées…″ (Dream On: extrait). A bientôt 70 balais, les piliers d’un des plus grands groupe de Hard Rock issus des 70’s, Steven Tyler et Joe Perry  lèvent le pied. Après presque 50 ans de bourlingue, les ″bad boys de Boston″ annoncent  faire leurs adieux à la scène. Une tournée baptisée ″Aero-Vederci Baby !″ débutera en mai 2016 à Tel Aviv pour se poursuivre en Europe avec une seule date en France où leur passage au Hellfest de Clisson le 17 juin, affiche déjà complet. Il n’est pas question pour l’instant d’un passage aux États Unis, sauf si comme le prétend avec humour le chanteur à grande bouche, ce  soi-disant ″final tour″ ne connaissait pas de fin. Par ici la sortie… ou,  Walk this way!

PB, novembre 2016

♠ What’s up? ♠

 

Léonard Cohen, Hallelujah!

Décès de Léonard Cohen

″…Les filles sont jeunes et belles. Tu profites de la vie qui te demande de penser à la défaite inéluctable. Persuadé de vaincre,  tu vends ton âme et tu achètes du rêve. Tu gagnes un peu et puis c’est la fin…″ [Léonard Cohen: A thousand kisses deep]. La fin d’un poète sensuel, romancier, chanteur, compositeur et interprète, considéré comme l’un des plus grand paroliers de tous les temps.

PB, novembre 2016

La grande Faucheuse

Candye Kane, What happened to the girl!

Décés de Candye Kane

Candace Hogan, a grandi dans les environs de los Angeles. Au début des années 1980, après divers déboires liés à la consommation de drogues et pour des raisons purement ″alimentaires″ elle apparait sur les écrans en tant qu’actrice porno. Très vite heureusement et grâce à sa voix puissante, elle se met à fréquenter la scène Punk Rock qu’elle partage de temps en temps avec des groupes tels que Black Flag, Social Distortion, Los Lobos, The Blasters et Lone Justice. Après avoir changé de nom c’est en tant que Candye Kane qu’elle enregistre son premier album. Forte femme dans tous les sens du terme, féministe, anti-conformiste et adversaire intraitable de tous les préjugés elle assume et revendique le fait elle d’être une ″BBW″ (Big Beautiful Woman). En tant qu’auteur compositeur elle livrera jusqu’à récemment encore une quinzaine d’albums bourrés de Blues et de Rythm & Blues mais pas que. Influencée par Big Mama Thornton, Etta James et Bessie Smith, c’est sur scène que le talent de la dame prenait toute sa dimension. De ses prestations énergiques jaillissaient une énorme sensibilité, un incroyable feeling et un amour sincère du public. Candye Kane est hélas partie le 6 mai, emportée par un cancer du pancréas contre lequel elle luttait depuis 8 ans. C’en est fini de la ″White Trash girl″!

PB, mai 2016

La grande Faucheuse

 

Lonnie Mack, Wham!

Lonnie Mack, Gibson Flying VAu cours des Sixties, Lonnie McIntosh, dit Lonnie Mack, prête souvent ses talents à quelques pointures du Blues et du Rock telles que James Brown, Freddie King et Chuck Berry. Guitariste talentueux, en 1970 il participe à l’élaboration de ″Morrison Hotel″ des Doors, notamment sur les parties guitare de ″Roadhouse Blues″. A la même époque il devient source d’inspiration pour Stevie Ray Vaughan qui en 1985 coproduit et participe à l’album ″Strike like Lightning″. Des guitaristes comme Keith Richards, Ron Wood, Ry Cooder le rejoignent d’ailleurs sur scène pendant la tournée de cet album. Un peu plus tard même, Lonnie se produit au Carnegie Hall en compagnie d’Albert Collins et Roy Buchanan. En 2001, l’homme à la Gibson Flying V est intronisé au Panthéon de la guitare. malgré la reconnaissance du milieu professionnel le public, lui, n’a jamais accordé une grand intérêt à une discographie, il faut l’admettre, assez inégale. Lonnie Mack disparait à l’âge de 74 ans, dans l’indifférence quasi générale et, pour ne rien arranger, le même jour que Prince! Alors rien que pour le plaisir: Lonnie Mack & Stevie Ray Vaughan Live!

PB, avril 2016

♠ La grande Faucheuse ♠

 

 

Prince, While my guitar gently weeps!

Prince, while my guitar gently wheeps

Musicalement, on a beau avoir fait l’impasse sur les années 80-90, échappé à la compréhension de  l’approche stylistique du ″Kid de Minneapolis″, avoir été dépassé par le brassage musical de ″The Artist″ ou indifférent à l’esthétisme androgyne du ″Love Symbol″, il faut se rendre à l’évidence. Prince Rogers Nelson était un individu hors normes, une personnalité surdimensionnée, un multi instrumentiste talentueux. Il était aussi et surtout une bête de scène jouant de la guitare dans un style flamboyant, largement inspiré de Jimi Hendrix. Prince disparait à l’âge de 57 ans et c’est une légende qui s’éteint. L’occasion peut être de revenir sur son incroyable solo lors du ″Rock and Roll Hall of Fame″ en 2004: While my guitar gently weeps!

PB, avril 2016

♠ La grande Faucheuse ♠

 

 

ACDC en cour-circuit!

ACDC Brian Johson et Angus Young

Le heavy rock australien est sous tension. Il y a peu, ACDC s’est vu contraint de se séparer de son batteur Phil Rudd judiciairement poursuivi pour détention de drogues et tentative de meurtre. Plus récemment encore, Malcolm Young, le guitariste rythmique atteint de démence sévère a été admis en établissement spécialisé. C’est donc avec un changement d’effectif que les rockeurs avaient débuté le 2 février une série de concerts à travers les Etats-Unis qui devait prendre fin le 4 avril au prestigieux Madison Square Garden de New York. Mais voilà que le chanteur Brian Johnson souffre de problèmes d’audition graves. Au point que les médecins lui ont recommandé d’arrêter immédiatement la scène sous peine de perdre définitivement l’ouïe. Diagnostic lourd de conséquences puisque  la tournée se voit interrompue. Il n’est pas clair à ce jour s’ils pourront, comme initialement prévu, traverser l’Atlantique pour poursuivre leur tournée ″Rock or Bust″ en Europe. Elle devait commencer le 7 mai par Lisbonne, au Portugal, passer par le Stade Vélodrome de Marseille le 13 mai  et s’achever le 12 juin au Danemark. Pourvu qu’Angus ne se coince pas les doigts dans la prise… High Voltage!

PB, mars 2016

♠ What’s up? ♠

Rock’n’Roll will never die!

The Reaper, La Faucheuse par VuilleminRécemment Kim Fowley, Demis Roussos, Sam Andrew, Andy Fraser, Ben E.King, Percy Sledge, B.B. King, Phil Taylor, Lemmy Killmister, David Bowie et tout dreniérement Glenn Frey. Parce qu’il est fait de mythes et de légendes, parce qu’ il aime les rebondissements et les fins tragiques, le Rock n’en finit pas d’exciter La Grande Faucheuse. Fidèle à elle même, la funeste servante de Chronos accomplit ses basses besognes en accordant une attention toute particulière aux représentants de la scène musicale, espérant sans doute parvenir à éradiquer le vieil adage ″Rock’n’Roll will never die!″. C’est oublier un peu vite que le Rock, le vrai, renaît sans cesse car il se nourrit de ce qui nourrit le monde. Le Rock dit l’inacceptable et le douloureux, mais il dit aussi aussi la joie, l’espoir et la liberté, juste pour nous rappeler que nous valons mieux que ce que nous subissons.

PB, janvier 2016

 ≈ Trucs en Vrac ≈

Glenn Frey, Take it Easy!

Glenn Frey, Eagles, Take it easy

Hotel California″, l’archétype de la rock song californienne dans toute sa splendeur. Mélodie imparable, arrangement au cordeau et, ce mythique double solo de joe Walsh et Don Felder. Un pur cas d’école. Le titre sort en 1976, sera classé numéro 1 au Bilboard et vendu à 1,5 million d’exemplaires. L’album, lui se vendra a plus de 20 millions de copies et mettra les Eagles sur l’orbite d’un succès planétaire. Fondé en 1970, le groupe bénéficie d’une immense popularité auprès du public et ce malgré une absence de la scène pendant quatorze années. A l’origine de la formation du groupe, mais aussi derrière le micro pour ″Take it Easy″ qui fait connaitre les Eagles en 1972 ou encore à l’écriture  de ″Hotel California″, un seul nom: celui  de Glenn Frey qui vient de mourir aujourd’hui à New York à l’âge de 67 ans.

PB, janvier 2016

♠ La grande Faucheuse ♠

David Bowie, Blackstar

David Bowie, Blackstar

Look up here, I’m in heaven, I’ve got scars that can’t be seen” (Regardez la haut, je suis au Paradis, j’ai des cicatrices invisibles). Cet extrait d’un des sept titres de Blackstar, le 25ème album de l’icône du Rock outre manche prend aujourd’hui une dimension toute particulière. Parti rejoindre le Major Tom à jamais perdu dans l’espace, David Bowie, artiste provocateur hors du temps et des modes, insaisissable visionnaire et roi de la métamorphose vient de décéder d’un cancer  à l’âge de 69 ans.

PB, janvier 2016

♠ La grande Faucheuse ♠

Lemmy Kilmister, Ace of spades

Décès Lemmy Killmister

Un peu plus d’un mois après le départ de Phil Animal Taylor c’est au tour du chanteur emblématique de Motörhead d’abattre sa dernière carte. A l’âge de 70 ans le créateur de ”Ace of Spades” laisse derrière lui une des représentations les plus bruyantes et les plus énergiques de la scène Rock. Sa basse vrombissante, sa voix rocailleuse, sa stature imposante, son style inimitable et ses excès en tous genres lui avaient permis de s’élever au rang d’icône du Heavy Metal. Récemment, pour raison de santé,  il était passé du whisky à la Vodka; en vain! Lemmy Kilmister est décédé aujourd’hui d’un cancer foudroyant. En 2010, il confiait au journal britannique The independant: ”Quand tu as 20 ans, tu penses que tu es immortel. Quand tu en as 30, tu espères que tu es immortel. A 40 ans, tu pries juste pour que ça ne soit pas trop douloureux. Et quand tu arrives à mon âge, tu es convaincu que ça peut arriver n’importe quand”.

PB, décembre 2015

♠ La grande Faucheuse ♠

 

Phil ”Animal” Taylor, last break!

Phil Animal Taylor MotorheadEn 1975, Philip Taylor, rejoins son ami Lemmy Kilmister pour remplacer le batteur Lucas Fox au sein de Motörhead. Un an plus tard Phil propose à Lemmy de prendre ”Fast” Eddie Clarke pour pallier au départ du guitariste Larry Wallis. C’est le début de la période faste pour ce line-up  qui enregistre ”Overkill”, ”Bomber” et ”Ace of Spades”, albums désormais entrés dans la légende du Rock. En 1984 ”Philty Animal Taylor” quitte le groupe mais le rejoins en 1987. Il se fera finalement virer et sa dernière apparition derrière les fûts de Motörhead aura lieu sur une scène californienne en mars 1992. Sans être techniquement exceptionnel, son jeu rapide, décousu mais efficace a largement contribué à l’ image et au style que la bande à Lemmy a pu imposer au Heavy Metal britannique. Malade depuis pas mal de temps, Phil Taylor est décédé dans la nuit du 11 novembre 2015, il avait 61 ans.

PB, novembre 2015

♠ La grande Faucheuse ♠

 

Coyote, un bien mauvais gag!

Philippe Escafre, alias CoyotePhilippe Escafre était une signature historique de Fluide Glacial. Il avait réussi à imposer son style et son humour particuliers au travers des aventures de ”Mammouth & Piston” et ”Litteul Kevin”. Ces deux séries déjantées, un tantinet grivoises mais surtout empreintes de la culture biker étaient signées  du nom que le dessinateur revendiquait haut et fort, Coyote. Fan de tatouages, de rock et de Harley Davidson, il aimait promener son imposante carrure et son look de métalleux au guidon de son 1340 Springer customisé. Le 9 août 2015 une crise cardiaque a mis fin à son dernier run de loup solitaire. Il roulait vers ses 53 ans. Un bien mauvais gag qui laisse le monde de la Bd motarde sur la réserve!

PB, août 2015

♠ La grande Faucheuse ♠

B.B. King, the thrill is gone

BB King on stage

Répertorier le nombre de d’artistes influencés par l’autoproclamé ”Ambassadeur du Blues” relève de l’impossible. Né en 1925 dans le Mississipi, Riley B. King est sans conteste le guitariste le plus important du Blues moderne. Il possède un toucher extrêmement subtil et un sens de l’harmonie hors du commun. Il tire de sa Gibson 355 des sons déliés, tantôt plaintifs, tantôt véhéments, à l’image de son chant qui fait partie intégrante du style qu’il a mis au point. Sa façon de tordre les cordes et de jouer du vibrato donne le sentiment que sa fameuse guitare ”Lucille” devient entre ses mains une femme en chair et en os. Lucille… Lors d’un concert dans une petite ville de l’Arkansas une bagarre éclate entre deux types ayant des vues sur une même fille. Au cours de cette rixe un incendie éclate, obligeant public et musiciens à évacuer le lieu. Dans la panique le guitariste réalise qu’il a laissé son instrument à l’intérieur, décide de braver les flammes pour le récupérer et apprend par la suite que la fille à l’origine de l’incident se prénomme Lucille. Depuis, beaucoup de Lucille sont passées entre les mains du Roi; Gibson a même commercialisé sous ce nom un  des modèles de la gamme.  Jusqu’à récemment encore King paraissait insubmersible, enchaînant tournées et albums. Hier 14 mai 2015 B.B. King s’est éteint à l’âge de 89 ans. Buddy Guy disait de lui: ”Avant B.B. King tout le monde jouait de la guitare comme si c’était une guitare acoustique”. The thrill is gone!

PB, Mai 2015

♠ La grande Faucheuse ♠

Ben E. King & Percy Sledge, It’s all over!

Ben E. KIng et Percy SledgeLe Rhythm a le Blues. Les Soulmen Ben E. King et Percy Sledge sont récemment partis rejoindre Marvin Gaye, Bobby Womack, Otis Redding, James Brown et les autres. Le Taulier, là haut,  va pouvoir mettre une piécette dans son Wurlitzer pour que résonnent ces ballades magistrales, ces slows ultimes que sont ”Stand By me” et ”When a man loves a woman”. Vous dansez mademoiselle?

PB, Mai 2015

♠ La grande Faucheuse ♠

Andy Fraser, All right now!

Andy Fraser Free All Right NowSi Fleetwood Mac, Foghat ou Humble Pie n’avaient jamais existé, Free aurait été l’un des groupes majeurs des 70’s. Si encore des rivalités d’individus ne s’étaient pas imposées, Free aurait largement fait la pige à Cream, Blind Faith ou Derek and the Dominos. Et si enfin des érances diverses n’avaient pas eu raison de sa cohésion, Free se serait imposé dans le carré royal du heavy rock anglais aux côtés de Led Zeppelin, Deep Purple ou Black Sabbath. Lorsque Free explose sur la scène internationale en 1970, Andy Fraser a à peine 18 ans. Ses acolytes, d’une complémentarité exemplaire, Paul Rodgers (chant), Simon Kirke (batterie) et Paul Kossoff (guitare), guère plus. Mais c’est Fraser l’homme d’expérience du lot, le pilier de la formation. Une prédisposition naturelle à l’écriture et de réels talents de musicien l’amènent à composer ou à co-écrire la quasi totalité des titres des quatre premiers albums du groupe au sein duquel il tenait la basse. Il est le créateur de ”All Right Now” et son remarquable pont de basse devenu aussi mémorable que le célèbre riff. En 1970 le succès mondial et colossal du hit est lourd à porter pour le quatuor que le bassiste quittera l’année d’après. Il ne connaîtra jamais plus l’alchimie musicale créative, pas plus que le succès d’un talent mérité. C’est pourtant lui l’auteur de ”Every Kinda People chanté par Robert Palmer sur le spot publicitaire d’ une marque de bière. Andy Fraser est décédé le 7 mars à 62 ans après avoir longuement lutté contre le sida qu’il pensait avoir vaincu.

PB, Mars 2015

♠ La grande Faucheuse ♠

Sam Andrew, Cheap Thrills

Sam Andrew Big Brother and the Holding CompanyJanis Joplin reste peut-être le plus célèbre des membres de Big Brother and the Holding Company mais elle n’est pas la seule à marquer de son empreinte le style du groupe qui existe déjà avant son arrivée. Chanteur et guitariste, Sam Andrew a lui aussi apporté sa patte à un mélange de blues et de rock psychédélique qui fait fureur sur la côte californienne à la fin des années soixante. Après une apparition au Monterey Pop Festival les compagnies de disques font des courbettes à la formation qui finira par enregistrer chez Columbia. ”Cheap Thrills” sort fin 1968. A l’époque Sam écoute beaucoup de Bach et notamment les suites pour clavier construite en mode mineur. Il décide d’appliquer l’une d’elle à un morceau de George Gershwin et dans le même temps il se risque à interpréter le morceau sans accords et en ne jouant que des lignes mélodiques. ”Summertime” devient une des plus belles réinterprétation rock du standard en question. Le titre et le disque deviennent un énorme succès et assure au Big Brother une notoriété à laquelle il ne survivra pas. En effet, Janis décide de la jouer solo en emmenant avec elle le guitariste qui, de groupes en projets divers, reste celui du line-up original affichant la carrière solo la plus productive. Récemment victime d’un crise cardiaque, Sam Andrew décède le 12 Février 2015 de complications suite à une opération à cœur ouvert. Il avait 73 ans.

PB, Mars 2015

♠ La grande Faucheuse ♠

Gary Glitter, Rock’n’ Roll part 3

Gary Glitter Rock'n'RollShame!” Non, il ne s’agit pas d’un single censé remettre sur le devant de la scène la star Glam Rock des Seventies. Gary Glitter refait parler de lui mais pour des raisons moins brillantes. En 1975 il abuse de jeunes filles de 12 et 13 ans en les isolant de leurs mères et en les attirant dans sa loge. A la même époque il commet une tentative de viol sur une fillette de 10 ans. En 1997,  l’ex allumé à platform boots est arrêté et condamné à quatre mois de prison pour détention de données pédopornographiques. Fuyant la presse, il se réfugie au Cambodge, d’où il est expulsé en 2002 sur des accusations d’abus sexuels sur mineurs. Il est ensuite condamné en 2006 à trois ans de prison au Vietnam pour actes obscènes sur deux mineures. Après avoir purgé sa peine, il rentre  au Royaume-Uni en 2008. Le 28 octobre 2012, Paul Gadd (C’est son vrai nom) est arrêté à Londres, alors que des scandales de pédophilie impliquant des vieilles gloires du show-biz secouent le Royaume-Uni. Le chanteur a vendu 20 millions de disques au cours de sa carrière et connu un énorme succès avec des tubes comme Rock and Roll, Part 1 & 2. Le pervers glandulaire âgé de 70 ans aura le temps de penser à la Part 3 ; il vient d’être  condamné à seize ans de prison. Et pourquoi pas un séjour prolongé dans un caisson dans lequel passerait en boucle l’intégrale de Lara Fabian… histoire de…Non?

PB, Mars 2015

♠ La grande Faucheuse ♠

Demis Roussos, Rain and Tears

Demis Roussos, Aphrodite's Child, rain and tears

Faire l’impasse sur les allusions à une pilosité néandertalienne. Eviter de ricaner à propos d’une surcharge pondérale que ne renierait pas Guy Carlier. Fermer les yeux sur les tenues bigarrées d’un patriarche méditerranéen. Oublier les publications sur les régimes dont l’efficacité n’a d’égale que celle des bains de siège prônés par Rica Zaraï. Zapper les délires à propos de réincarnation d’Alexandre le Grand ou de descendance des pharaons. Et surtout négliger les complaintes sirupeuses ciblant la libido somnolente de ménagères ménopausées. Voilà ce à quoi il faut renoncer pour rendre hommage au vibrato naturel d’une voix de falsetto étonnante. Celle dont la dramaturgie associée au talent psychédélique de Vangelis Papathanassiou donne naissance à Aphrodite’s Child, seul groupe de Rock Progressif grec des années soixante, et fait de ”Rain and Tears” un hit incontesté en Europe et plus particulièrement en France où il a été enregistré à la veille des événements de mai 68. Artémios Ventoúris Roúsos disparaît fin janvier 2015 à l’âge de 68 ans, laissant Vénus à sa peine.

PB, Février 2015

♠ La grande Faucheuse ♠

Kim Fowley, the runaway!

Kim Fowley Runaways

Grand dégingandé filiforme, artiste doué, boulimique et intuitif,  Kim Fowley se fraye un chemin dans le business de la musique dès le début des années 60. A cette époque il produit deux singles qui se placent dans le Top Five. Peu de temps après il se lie d’amitié avec Zappa et ses Mothers of Invention, allant même jusqu’à faire une apparition en 1966 sur l’album ”Freak Out!” Auteur prolifique il compose des titres enregistrés par The Byrds, Soft Machine, Cat Stevens et Them, et ce,  tout en produisant des artistes comme Gene Vincent ou Warren Zevon. Conforté par un semblant de notoriété, Kim se lance dans la publication d’albums solos excentriques qui malheureusement ne connaîtront aucun succès. En 1975 il monte avec succès un coup purement marketing en produisant un groupe de bad girls adolescentes composé entre autres de Joan Jett et Lita Ford: The Runaways. Ce coup d’éclat sera le dernier de l’artiste solo déjanté et du producteur de second couteaux. Le grand allumé de la scène de Sunset Strip décède le 15 janvier 2015 à l’âge de 75 ans après avoir déclaré non sans humour: ”la mort est mon prochain projet à long terme”.

PB, Janvier 2015

♠ La grande Faucheuse ♠

Joe Cocker, Let it be!

A l’âDécès Joe Cocker With a little help from my friends!ge de 4 ans une petite fille se mettait à danser dès que son père mettait ”With a little help from my friends” sur la platine… Une voix unique et l’aptitude à reprendre dans son propre style des chansons déjà classiques. C’est la marque de fabrique du plombier de Sheffield qui écumait les pubs de la région accompagné de son groupe, The Grease Band. La formation apparaît pour la première fois en 1969 sur le premier disque de Joe Cocker. Le titre de l’album revêt à lui seul une signification toute particulière. Il est question d’amis et là en l’occurrence ce sont entre autres Jimmy Page, Albert Lee, Stevie Winwood ou Matthew Fisher qui viennent filer un coup de main lors de l’enregistrement de ce qui va devenir LE disque de Rock Soul de quatre décennies. Ce joyau intègre bien sûr la composition du tandem Lennon/McCartney dont la reprise phénoménale à Woodstock marque à jamais l’histoire du Rock. Une carrière en dents de scie parsemée d’albums inégaux mais parfois superbes comme ”Mad Dogs and Englismen” en 1970 ou ”Sheffield Steel” d’influence jamaïcaine en 1982. Des problèmes d’addiction aux drogues et à l’alcool. Des interprétations bienfaisantes comme ”The Letter” (Box Tops), ”You can leave your hat on” de Randy Newman (BO du film 9 semaines et Demie), ou encore ”Unchain my heart”. Une retraite dans le Colorado où avec l’aide de sa femme Pam il monte la Cocker Kids’ Foundation pour venir en aide aux jeunes en difficulté. Bien que décoré de l’ OBE (Order of the British Empire) pour service rendu à la Musique, ni son immense talent, ni son succès ne lui ont permis d’être accueilli au Rock and Roll Hall of fame. Joe Cocker est parti hier à l’âge de 70 ans et il me manque déjà. Let it be!

PB, Décembre 2014

♠ La grande Faucheuse ♠

Jan McLagan, Ooh La La!

 Décès Jan McLagan Faces

De 1965 à 1969 Jan McLagan tient les claviers au sein des Small Faces. A l’ époque le groupe était un concurrent sérieux des Who et un rival potentiel des Rolling Stones. Malheureusement, pour des questions de choix ou de management, le groupe se retrouvera cantonné dans la production de singles comme « Itchycoo Park” sans pour autant se distinguer par des albums marquants. En 1969, au départ du chanteur Steve Mariott parti former Humble Pie, les Small Faces deviennent les Faces avec l’arrivée de Rod Stewart et Ron Wood tout juste en congé du Jeff Beck Group. La musique des Faces est plus dure, plus éclectique aussi; les albums sont très bons, les concerts ravageurs et les fêtes alcoolisées; le tout dans la plus pure tradition du Rock’ n’ Roll lifestyle. Le seul problème c’est Rod Stewart. Il mène en parallèle une carrière solo et son succès grandissant finit par nuire au groupe qui se sépare peu de temps après leur dernier album studio, ”Ooh La La”, sorti en 1973. Rod poursuit la carrière solo que l’on connaît, Ron Wood rejoint les Stones et Jan McLagan travaille désormais en tant que musicien de studio et joue en concert pour de nombreux artistes, parmi lesquels les Stones, Bob Dylan et Bruce Springsteen. Il réalise également une dizaine d’albums jusqu’à ce qu’une crise cardiaque l’emporte le 3 décembre 2014, juste au moment où il était question d’une reformation des Faces. Après Bobby Keys, sale temps pour le Rock en ce moment! Heureusement, en guise de consolation nous avons Garou et son ”It’s Magic” enneigé!

PB, décembre 2014

♠ La grande Faucheuse ♠

 

Bobby Keys, le Ténor des Stones jette les clés

Bobby Keys Saxo Tenor Rolling Stones

Bobby Keys joue dans des groupes de Rock’n’Roll dès les années 50 au cours desquelles il accompagne notamment Buddy Holly. Il travaille aussi dans les fameux studios de Muscle Shoals en Alabama avant de rencontrer les Rolling Stones en 1969. C’est d’ailleurs grâce à son travail sur ”Let it bleed” que ce saxophoniste Ténor de talent connaît une notoriété qui va grandissante. Il accompagne la bande à Jagger en tournée et sur disques mais il est aussi très demandé en tant que Session Man. Capable de jouer Jazz, Blues, Rhythm and Blues et Rock & Roll, Bobby Keys apporte sa contribution sur des albums de George Harrison, Eric Clapton, Humble Pie, les Who, Carly Simon, Joe Cocker, John Lennon, Ringo Starr, Lynyrd Skynyrd, et BB King. Après avoir participé aux enregistrement de ”Sticky Fingers” et ”Exile on Main Street”, Keys enregistre chez Warner son unique album solo sur lequel sont invités George Harrison, Jack Bruce, Rongo Starr et Eric Clapton. A partir de 1973, ses excès lui valent d’être temporairement écarté des tournées stoniennes qu’il retrouve dans les années 80 pour apporter à nouveau son souffle simple et puissant sur ”Bitch” ou ”Brown Sugar” qu’il jouait encore l’an dernier au cours de la tournée ”14 on Fire”. Né au Texas le 18 décembre 1943, Bobby Keys est mort hier d’une cirrhose. Dans son autobiographie Life, Keith Richard parlait de son ami de toujours en ces termes: ”Une âme du Rock and Roll, un homme solide, et un tordu dépravé”. 

PB, décembre 2014

♠ La grande Faucheuse ♠

 

David Redfern, The Unclosed Eye

David Redfern: Led Zeppelin, Miles Davis, Charlie Mingus, Jimmy Hendrix

Né en 1936 ce photographe anglais fait très tôt de la musique sont domaine de prédilection. Il commence sa carrière en parcourant  les manifestations musicales et devient vite un visiteur assidu du Marquee Club ou du Jazz Festival de Beaulieu. Pendant 45 ans il shoote les artistes du Rock et du Jazz. Led Zeppelin, Miles Davis, Jimmy Hendrix, buddy Rich, Bob Marley et tant d’autres se retrouvent ainsi immortalisés sur quelques 10 000 clichés dont les plus représentatifs font l’objet de The Unclosed Eye, magnifique ouvrage publié en 1999 et  réédité en version augmentée en 2005. Dans les années 80 David Redfern monte une agence (à laquelle collaborent quelques 400 photographes) qu’il revend en 2008 à Getty Images. Celui que l’on appelait le ”Cartier Bresson de la Musique” vivait depuis longtemps en France. Il meurt à Uzès d’un cancer le 23 Octobre 2014 à l’âge de 78 ans.

PB, novembre 2014

♠ La grande Faucheuse ♠

Jack Bruce, Goodbye!

RIP! Jack Bruce 1943 - 2014Cream est considéré comme le premier Super Groupe à avoir atteint le rang de superstar du Rock sous la forme de power trio. Lors de la formation du groupe, Eric Clapton, bénéficie déjà d’une solide réputation acquise au sein des Yardbirds et des Blues breakers de John Mayall. Ginger Baker et Jack Bruce, respectivement batteur et bassiste, viennent eux d’un combo sous estimé de Blues Rock  aux influences jazzy: The Graham Bond Oganisation. Malgré une reformation en 2005 pour une série de concerts au Royall Albert Hall, la carrière de Cream ne dure que 3 ans! Le temps de 3 albums studio dans lesquels la fusion entre le Blues et le Rock est à l’honneur et devient vite  une marque de fabrique que le trio exploite sur scène au travers de longues improvisations. Seul Clapton connait la prospérité que l’on sait après l’éclatement du groupe. Baker et Bruce, eux, s’impliquent dans des projets divers, variés et souvent confidentiels mais sans jamais goûter à une notoriété pourtant méritée. Aujourd’hui Jack Bruce n’est plus. Il est mort samedi dernier, à l’âge de 71 ans, d’un cancer du foie. Parti rejoindre ses potes de toujours, Rory Gallagher et Gary Moore, l’ écossais virtuose nous laisse avec la reconnaissance pour sa contribution à la formation d’un groupe majeur dans l’histoire du Rock.

PB, octobre 2014

♠ La grande Faucheuse ♠

Ramones, Hey! Ho! Let’s Go!

Hey! Ho! Let's Go! La fin définitive des Ramones

Le 15 avril 2001, Joey Ramone décède à l’hôpital d’un cancer de la lymphe qu’il combattait depuis six ans. Dee Dee Ramone, le fondateur et bassiste du groupe, disparaît le 5 juin 2002 d’une overdose, alors que ses proches pensaient qu’il avait arrêté la drogue. Johnny Ramone, le guitariste, est emporté le 15 septembre 2004 par un cancer de la prostate. Tommy Ramone, batteur de son état, décède le 11 juillet 2014 suite à un cancer de la vésicule biliaire. Il était le dernier membre encore vivant de la formation originale du groupe considéré avec les Sex Pistols comme l’un des pionniers du mouvement Punk. Cheveux longs, Perfecto noir, T-shirt, jeans déchirés aux genoux, Converses usées, les Ramones avaient une devise: Jouer vite et fort!  Plus de 20 ans de carrière, une bonne trentaine d’albums originaux, 2263 concerts et une entrée au Rock and Roll Hall of Fame. Malgré tout Johnny Ramone aimait dire ”Nous sommes le plus célèbre groupe inconnu du monde”. Qu’en sera t’il demain?

PB, Juillet 2014

♠ La grande Faucheuse ♠

Johnny Winter. Bye, bye Johnny!

Johnny Winter Step Back

Cahors Blues Festival en juillet 2011. A le voir se déplacer soutenu par ses musiciens et assurer tant bien que mal – presque 70 ans, quasiment aveugle, perclus d’arthrose – la quasi totalité du concert sur une chaise je me suis dit que j’avais de la chance de pouvoir assister à l’ un des derniers concerts du dieu vivant du Blues version blanche. Très tôt plongé dans l’ambiance du Chicago Blues Johnny Winter grandit dans l’ombre  de Muddy Waters et se fait remarquer en jammant d’égal à égal avec BB King. Il devient vite une sorte de phénomène et les plus grands parmi lesquels Hendrix et Clapton contribuent à sa révélation auprès du public. Il se manifeste alors par de secouants albums de Blues rugueux qui mettent en avant une guitare volubile, incisive et performante. Une véritable tornade qui lui ouvre rapidement la voie vers un Blues plus hard flirtant avec un Rock des plus vitaminés comme en témoigne le Johnny Winter and… où, accompagné de son frère Edgar, il croise le manche avec Rick Derringer. Accablé plus tard par la pression du succès il se replie sur une carrière plus discrète où il alterne les disques de Hard Blues bien frappé et d’autres empreints d’un répertoire plus traditionnel, fidèle à l’état d’esprit d’origine, sur lesquels il associe souvent son vieux maître Muddy Waters qu’il contribue à faire re-découvrir par la jeune génération en produisant notamment ″Hard Again″ en 1977  (les vociférations sur ″Mannish Boy″ c’est lui!). Une page est tournée! John Dawson Winter III est parti le 16 Juillet 2014, deux jours après sa toute dernière prestation mondiale au  Cahors Blues Festival. Décidément….! Il laisse derrière lui une volée de beaux albums dans lesquels il aime exprimer que: ″le Blues est une musique vivante, pour moi une nécessité″. Ne reste plus qu’a attendre la parution en septembre de ″Step Back″, l’ultime album sur lequel il s’est entouré d’ Eric Clapton, Ben Harper, Billy Gibbons, Joe Perry, Dr. John, Leslie West, Brian Setzer et Joe Bonnamassa. Prometteur tout ça! Et tant pis si, comme dirait l’autre, ″Mourir en été c’est con quand on s’appelle Winter!″

PB, Juillet 2014

♠ La grande Faucheuse ♠

Lee Black Childers: Like A Mother Fucker!

Lee Black Childers

Ce chroniqueur et photographe Américain débute une carrière artistique par des clichés de Drag Queens. Remarqué et encouragé par Andy Warhol dont il devient l’assistant il passe son temps à shooter les célébrités qui fréquentent la Factory de New York et accorde une attention particulière aux représentants de la scène Punk Rock et New Wave. Entre  clichés et publications il s’active même en tant que Tour Manager de David Bowie, Iggy Pop, Johnny Thunders et d’autres. En 2012 il publie ”Drag Queens, Rent Boys, Pick Pockets, Junkies, Rockstars and Punks”. L’ ouvrage regroupe une sélection de tirages qui font également l’objet d’expositions à Londres et Los Angeles. Mr Black Childers décède le 6 Avril 2014 à Los Angeles à l’âge de 69 ans. Le plus bel hommage qui puisse lui être rendu consiste peut être à (re) découvrir ce qui pourrait bien être le chef d’oeuvre absolu du mouvement punk dans sa globalité, j’ai nommé L.A.M.F. (Like A Mother Fucker!). Eh oui! A la sortie du disque en 1977, Lee était aussi le manager de Johnny Thunders & The Heartbreakers. Non mais!

PB, Avril 2014

♠ La grande Faucheuse ♠

Gypie Mayo: Milk and Alcohol, no more!

Doctor Feelgood Gypie Mayo 1951 - 2013

John Phillip Cawthra, alias Gypie Mayo est un besogneux de la six cordes méconnu quand en 1977 il accepte la lourde responsabilité de remplacer Wilko Johnson au sein de Dr Feelgood. Il passe quatre ans aux côtés de la bande à Lee Brilleaux et contribue de près ou de loin aux six album publiés à l’époque : ″Be Seeing you″, ″Private Practice″, ″As It Happens″, ”Let It Roll”, ”A Case of the Shakes” et ”On The Job”. Certes ces excipients  ne sont pas ce qu’il y a de mieux pour renforcer les principes actifs des prescriptions en terme de Pub Rock. Il convient néanmoins de noter que ce guitariste inventif est à l’origine du seul remède ayant jamais atteint le Top Ten Anglais : ″Milk and Alcohol″. Après la sortie de ″On the Job″ en 1981 Gypie Mayo quitte le line up pour réapparaître en tant que Lead Guitar au sein de la reformation des Yarbirds. Nous sommes en 2003 et c’est la parution de l’excellent Birdland″. Plus grand-chose jusqu’en ce 23 Octobre 2013 ; date à laquelle Mayo disparaît à l’âge de 62 ans. Ciao Gypie !

PB, Novembre 2013

♠ La grande Faucheuse ♠

Lou Reed : Sad song

Lou Reed Rock'n'Roll Animal!

I always believed that I have something important to say and I said it. Ce dont il faut se souvenir à propos de Lou Reed c’est la détermination avec laquelle il a tracé sa route. Faire ce qu’il voulait, comme il le voulait et quand il le voulait: constante d’une carrière qui a commencé dans les années 1960 avec The Velvet Underground et a pris fin avec sa mort, le dimanche 27 Octobre 2013.  Gandin froid et inspiré à la voix monocorde Lou Reed avait fait perdre à la Pop sa candeur adolescente et prouvé, en l’imprégnant  de cynisme et d’ambiguïtés, que le Rock pouvait être un Art. ”It always bothers me to see people writing RIP when a person dies. It just feels so insincere and like a cop-out. To me, RIP is the microwave dinner of posthumous honors’ (Ça m’ennuie toujours de voir écrire ”RIP” lorsque quelqu’un meurt. C’est une échappatoire hypocrite. Pour moi le terme de ”RIP” c’est la cuisine au micro ondes des hommages posthumes). Dont acte.

PB, Octobre 2013

♠ La grande Faucheuse ♠

J.J. Cale: La fin d’un troubadour

J.J. Cale 1938-2013!

Au fond, je ne suis qu’un guitariste qui s’est rendu compte qu’il n’allait même pas pouvoir se payer un repas en jouant de la guitare, donc je me suis mis à composer des chansons, ce qui rapporte un peu plus.  Après avoir été admis dans un hôpital de Californien suite à une crise cardiaque, John Weldon Cale est mort vendredi dernier 26 juillet.  J.J. Cale – le nom qui lui avait été attribué pour éviter la confusion John Cale – était âgé de 74 ans. Artiste humble et réservé, technicien discret et talentueux, il traverse les modes avec une quinzaine d’albums dont ”The Road to Escondido” (en duo avec Eric Clapton) qui en  2008 est récompensé par un Grammy Award. Neil Young dit de lui qu’il est avec Hendrix le meilleur guitariste. Mark Knopfler ne cesse de louer son talent et Eric Clapton le considère comme son Maître. Ce même Clapton doit d’ailleurs quelques uns de ses énormes succès à J.J. Cale qui est ni plus ni moins que l’auteur inspiré de ”After Midnight” et ”Cocaïne”. Il reste aujourd’hui de cet auteur-compositeur d’influence un mélange subtil de Blues, de Country et de Jazz : Ce Tulsa Sound qui se caractérise par un jeu de guitare décontracté et une voix nonchalante, marques de fabrique d’un artiste essentiel. Pour s’en convaincre il suffit de se laisser porter par l’écoute de  ”Roll On”, le dernier et sublime album paru en 2009. Magique !

PB, Juillet 2013

♠ La grande Faucheuse ♠

Ray Manzarek: The end!

Ray Manzarek 1939-2013

Le son si particulier de The Doors c’était lui. Né en 1939 ce Fils d’émigrants polonais peut être aujourd’hui considéré comme l’un des claviers les plus influents de l’histoire du Rock et ce principalement au travers de l’immense succès du groupe dont il est à l’origine. C’est en 1965 que Ray Manzarek fait la connaissance de Jim Morrison et qu’il est littéralement subjugué par les écrits de ce dernier, au point de lui proposer de monter un groupe pour mettre en musique ses textes. La suite on la connaît ! Sept albums des Doors dont la quasi-totalité des titres sont co-signés par Ray qui tient les claviers y compris pour les parties de basse qu’il assure sur scène, le groupe n’ayant pas de bassiste attitré. Après la mort de Morrison en 1971, Manzarek essaie de poursuivre l’aventure mais hélas les fans boudent les albums ‘Full Circles‘ et ‘Other Voices‘ et ce malgré le talent de Ray qui désormais assure tous les vocals. En dépit de plusieurs reformations épisodiques ou hasardeuses il faut désormais admettre que The Doors sans Jim Morrison…  En 1974 Manzarek sort son premier album solo, ‘The golden Scarab‘. En 2011, ‘Translucent Blues‘,  fruit d’une collaboration étroite avec Roy Rogers (le guitariste, pas le cow-boy hein ! NDLR) clôture en beauté une carrière discographique musicalement bien plus qu’honorable et riche d’une bonne dizaine d’albums. Le 20 Mai 2013 Ray décède d’un cancer à l’âge de 74 ans. The end! La porte merde !

PB, Mai 2013

♠ La grande Faucheuse ♠

Storm Thorgerson: Dark Side of the Moon

Albums covers from Storm Thorgerson!

Storm Thorgerson vient de décéder d’un cancer à l’âge de 69 ans. Photographe et graphiste anglais, il est en 1968 à l’origine d’ Hipgnosis, atelier graphique spécialisé dans la photographie. L’ agence acquiert rapidement une notoriété internationale grâce à la création de pochettes d’albums novatrices, notamment et entre autres pour Genesis, Led Zeppelin ou Pink Floyd. La pochette de ‘A Saucerful of Secrets‘ est la première création du collectif que Thorgerson quitte en 1983. Avec Hipgnosis ou en son nom propre, l’artiste réalise des pochettes d’albums de Peter Gabriel, Whisbone Ash, 10CC, Muse, etc… mais c’est son travail pour Pink Floyd qui reste représentatif de cette énergie créatrice qui est notamment à l’origine du visuel d’un des albums les plus vendus au monde: ‘Dark Side of the Moon‘. Avec la mort de Storm Thorgerson c’est tout un pan de la culture pop qui s’écroule. En terme de concept et de support le Cd a tué le vinyle et le téléchargement est en train de faire de même avec le Cd; alors à quoi bon en effet concevoir une pochette pour une musique qui ne circulera plus que sous la forme d’un fichier numérique? Mais… mais… Qui sait? En attendant et pour le plaisir des yeux > Work!

PB, Avril 2013

♠ La grande Faucheuse ♠

Alvin Lee: Ssssh, I’m going home!

Alvin Lee Ten Years After

Woodstock. Trois jours de musique. 500 000 personnes. Une naissance et un décès par overdose.  Nous sommes en 1969 à Bethel, état de New York, USA. Dimanche 17 Août à 20h15, Ten years After est sur scène et interprètre ‘I’m going home‘. Pendant 10 minutes le guitariste de la formation tire de sa Gibson 335 des riffs et des solos dont la virtuosité le propulse au rang des guitar heros de l’époque. Alvin Lee accède à une notoriété internationale qui deviendra malheureusement difficile à gérer. Après et à cause de Woodstock le public ne veut entendre rien d’autre que ‘I’m going home’ et Lee a du mal à accepter de faire une croix sur ses influences Blues, son goût pour le Jazz et ses aptitudes pour le picking. Ni son départ du groupe en 1974, ni sa carrière solo ne suffisent pour lui ôter le costume de guitariste le plus rapide du monde qui lui colle à la peau. Alvin Lee est décédé hier à 68 ans et c’est triste. Triste et dommage car en plus de perdre un excellent guitariste le monde du Rock va devoir se passer d’un très bon chanteur. ‘Live at Filmore East 1970‘ sorti en 2001. C’est le double Cd qu’il faut absolument avoir pour prendre la mesure du talent de Mister Alvin Lee. RIP !

PB, Mars 2013

♠ La grande Faucheuse ♠

Tony Sheridan: La fin d’un ex-Beatles!

Tony Sheridan Ex BeatlesIl avait 72 ans. Chanteur et guitariste anglais, Tony Sheridan est décédé le 16 février à Hambourg, ville où,  au début des années 60, il s’était lié avec un quatuor baptisé les ‘Beat Brothers‘. La formation qui allait devenir ‘The Beatles‘ était alors composée de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et du batteur Pete Best. Ils ont enregistré ensemble et sur le label Polydor ‘My Bonnie‘ (reprise d’une chanson traditionnelle écossaise qui se vendra à plus d’un million d’exemplaires),  »The Saints‘ et ‘Ain’t She Sweet‘ sous le nom de ‘Tony Sheridan et les Beat Brothers’. En novembre 2011 cet homme de l’ombre se confiait humblement dans une interview au cours de laquelle il évoquait les balbutiements et les dessous de ce qui allait devenir un phénomène musical hors du commun : la Beatlemania ! A lire absolument!

PB, Février 2013

♠ La grande Faucheuse ♠

Reg Presley: The Troggs sans voix

Reg Presley The Troggs: Wild Thing 1966

Agé de  71 ans Reginald Maurice Ball est mort le 4 Février 2013 d’un cancer des poumons. En 1964 Il fonde The Troglodytes qui deviennent rapidement The Troggs, en même temps que Reginald devient Reg Presley. C’est tout de même un peu plus Rock’ n’Roll !  En tant que chanteur compositeur des Troggs il n’aura connu la vie de rock star que durant un an (1966-1967), le temps de quelques chansons mémorables dont Wild thing, une reprise de Chip Taylor, frère de  l’acteur John Voigt  et oncle d’Angelina Jolie. En 1996 le titre atteint la place de N°1 dans les charts US et celle de N° 2 en Angleterre. Enorme succès donc ; a tel point que l’année suivante Jimi Hendrix en fait une version apocalyptique (il remplace le solo d’ocarina par l’autodafé de sa guitare!) pour conclure son concert du Monterey Pop Festival. Il a toujours manqué quelque chose aux Troggs pour connaître la notoriété des Beatles, Stones et autres Kinks. Le groupe n’en reste pas moins reconnu pour son influence dans le domaine du Garage Rock. Mieux! Le groupe sera l’un des rares à trouver grâce aux yeux des punks, notamment les Ramones et les Buzzcocks ; un soir de 1976, il partagera même l’affiche avec les Damned lors d’un concert londonien.

PB, Février 2013

♠ La grande Faucheuse ♠

Jon Lord: la dernière note !

Deep Purple John Lord 1941-2012

En 2002,  Jon Lord avait définitivement mis fin à sa collaboration avec  Deep Purple qu’il avait lancé en 1968 avec Ritchie Blackmore et au sein duquel il tenait les claviers tout en assurant un rôle d’auteur compositeur. De formation classique (1er prix du conservatoire de Londres), Il a été l’un des pionniers de la fusion entre le rock et la musique classique en enregistrant au Royal Albert Hall de Londres le ″Concerto pour groupe et orchestre″avec le groupe et les musiciens du Royal Philharmonic Orchestra. C’était en 1969. A la même époque son sens de la composition et son esprit novateur firent de lui un des piliers de ce qui  allait devenir le Hard Rock. En effet, Jon Lord décida de réveiller la bête* en modifiant le son de son orgue Hammond via un branchement sur un ampli Marshall. La suite on la connaît : ″Speed King″, ″Child in time″, ″Hard lovin’ man″… Autant de titres qui font que musicalement parlant il y eut l’Avant ″In Rock″et l’Après ″In Rock″… Aujourd’hui, après quelques monuments pourpres (″Machine Head″), plusieurs projets en solo et des contributions diverses (Whitesnake et plus récemment Hoochie Coochie Man) Jon Lord  disparaît, vaincu par un cancer du pancréas à l’âge de 71 ans. ″No matter what we get out of this, I know we’ll never forget..″ (″Smoke on the water″).

*Cet épisode est évoqué par Jon Lord lui même sur le magnifique Dvd « Machine Head » sorti en 2005 dans la série Classic Album. 

PB, juillet 2012

♠ La grande Faucheuse ♠

%d blogueurs aiment cette page :