• Navigation

  • Les Visites!

    • 230,040 à ce jour

Zapping 2016 en images.

Gael Monfils, Open d'Austrlie

Louable démarche que celle du magazine américain The Atlantic qui au travers de clichés soigneusement sélectionnés nous propose de parcourir les événements significatifs de 2016. Un magnifique zapping qui incite à se focaliser sur l’essentiel tout en passant outre l’orgie de clichés insipides et de vidéos inconsistantes consommés quotidiennement. ”La mémoire ne filme pas, la mémoire photographie” (Milan Kundera). C’est ici et c’est en 3 volets   The Atlantic: 2016, the year in photos!.

 Arrêt sur Image 

Zapping 2015 en images.

 

The Atlantic: 2015, the year in photos

Le zapping est une institution et tous les ans, ça et là, nous y avons droit sous une forme ou sous une autre. Louable démarche que celle du magazine américain The Atlantic qui au travers de clichés soigneusement sélectionnés nous propose de parcourir les événements significatifs de 2015. Un magnifique échantillon de 120 images, souvent terribles, qui nous incitent à réfléchir et surtout à nous focaliser sur l’essentiel tout en passant outre l’orgie de clichés insipides et d’infos aseptisées que nous consommons quotidiennement parfois même nous en rendre compte. ”La mémoire ne filme pas, la mémoire photographie” (Milan Kundera). C’est ici et c’est en 3 volets:  The Atlantic: 2015, the year in photos.

 Arrêt sur Image 

Lemmy Kilmister, Ace of spades

Décès Lemmy Killmister

Un peu plus d’un mois après le départ de Phil Animal Taylor c’est au tour du chanteur emblématique de Motörhead d’abattre sa dernière carte. A l’âge de 70 ans le créateur de ”Ace of Spades” laisse derrière lui une des représentations les plus bruyantes et les plus énergiques de la scène Rock. Sa basse vrombissante, sa voix rocailleuse, sa stature imposante, son style inimitable et ses excès en tous genres lui avaient permis de s’élever au rang d’icône du Heavy Metal. Récemment, pour raison de santé,  il était passé du whisky à la Vodka; en vain! Lemmy Kilmister est décédé aujourd’hui d’un cancer foudroyant. En 2010, il confiait au journal britannique The independant: ”Quand tu as 20 ans, tu penses que tu es immortel. Quand tu en as 30, tu espères que tu es immortel. A 40 ans, tu pries juste pour que ça ne soit pas trop douloureux. Et quand tu arrives à mon âge, tu es convaincu que ça peut arriver n’importe quand”.

PB, décembre 2015

♠ La grande Faucheuse ♠

 

Rock Music, cuvée 2015

Barrence Whitfield and the Savages: Under the savage sky  Seasick Steve: Sonic Soul Surfer  Datura4: Demon Blues

Adele vous malmène les tympans? La reformation de téléphone vous en touche une sans faire bouger l’autre? La production télévisuelle vous donne des envies de suicide? j’ai quelque chose pour vous! Question nouveautés l ’année écoulée ne se distingue pas particulièrement dans le domaine du Blues ou du Blues Rock. Mais faute de mieux le cru 2015 (Clic sur les images!) doit pouvoir vous apporter quelques menues satisfactions en terme de musique qui s’écoute avec les oreilles mais aussi avec les pieds. Le choix est bien évidemment partial, partiel, subjectif et assumé. Il a juste pour ambition d’entretenir l’espoir que le Rock n’est pas encore mort et de prouver que, contre vents et marées, de bonnes volontés mettent beaucoup de conviction et d’énergie pour que leur passion et leur plaisir deviennent nôtres. Le débat reste entier et ouvert mais il doit obéir à une constante et une seule: ”La musique c’est comme la vie, ça se respire” (Francis Zegut).

  Left Lane Cruiser: Dirty Spliff Blues Manu Lanvin & the Devil Blues: Son(s) of the Blues Lisa Mills: I'm changing

PB, décembre 2015

 La Discothèque idéale 

Zoë Howe: Lee Brilleaux, Rock’n’Roll Gentleman

 Zoë Hoxe Lee Brilleaux Rock'n'Roll GentlemanZoë Howe est une boulimique. Son domaine c’est le Rock auquel elle voue une passion peu commune. Chroniqueuse, elle prête sa plume à BBC Music Magazine, Classic Rock et  au New Musical Express. Il lui arrive aussi de donner de la voix sur les ondes de BBC 6 Music, Absolute Radio et Planet Rock où, parait il, elle n’a pas son pareil pour animer interviews et séries spéciales. Considérée au Royaume Uni en tant que biographe de grand talent, Zoë ne rate pas une occasion de mettre en lumière les sujets qui lui tiennent à cœur. Parmi ceux là des ouvrages dédiés aux filles de The Slits, à Stevie Nicks ou Jesus and Mary Chain, mais aussi des sujets consacrés au ”British Beat Explosion” ou à la vie dans l’ombre d’une Rock Star (”How’s your dad?”). En 2012, l’auteur apparaît dans ”Looking Back at Me”, l’autobiographie de Wilko Johnson avec qui elle partage la rédaction des mémoires du guitariste de Dr Feelgood. De Dr Feelgood il est également question dans le neuvième et dernier livre de Madame Howe mais cette fois c’est Lee Brilleaux qui est sous le feu des projecteurs. Plus qu’une biographie, ”The adventures of Dr Feelgood’s iconic frontman” brosse bien sûr le portrait d’une exceptionnelle bête de la scène Pub Rock, mais il sait aussi s’attarder sur l’homme, sa sensibilité, sa modestie, sa classe et son humilité. Extraits de documents, interviews, anecdotes, photos souvent inédites et témoignages de proches nous plongent au cœur d’un monde où tout commence en musique à Canvey Island pour finir en douleur dans l’Essex, un jour d’avril 1994. En anglais, bien documenté, très agréable à lire, souvent drôle et parfois émouvant ce ”Rock’n’Roll Gentleman” doit être prescrit d’urgence à tout fan du Doctor. Thanks Zoë, you Rock! Un grand merci également à Patrick Higgins et son ”Shot of Rhythm and Blues” sans qui je serai certainement passé à côté de cette publication.

Marcel Destroy, décembre 2015

📖 Pour Bouquiner 📖

 

 

Black Star Riders, The killer instinct

Black Star Riders All Hell Breaks Loose

En 2010 le guitariste Scott Gorham prend la décision de reformer Thin Lizzy pour la énième fois en s’adjoignant les services de quelques uns des anciens comparses de Phil Lynott dont le batteur, Brian Downey. La formation tourne sur scène pendant 2 ans et en profite aussi pour travailler sur un nouvel album. Se pose alors la question de utilisation du nom de Thin Lizzy pour publier les compositions originales, et au final le choix s’oriente vers le lancement d’un autre groupe: The Black Star Riders. Après quelques changements de personnel,  le combo, dont le nom s’inspire de celui du gang de hors-la-loi sévissant dans le film ”Tombstone”, sort en 2013 son premier album ”All Hell Breaks Loose”. Musicalement le répertoire se situe dans la lignée de Whitesnake ou UFO avec un hard rock gentillet auquel il manquerait une pincée d’énergie et un soupçon d’originalité. Bref! c’est propre, écoutable mais pas de quoi défriser Nelson Momfort non plus. Pour autant, l’artwork des albums attire l’attention grâce son design dans la plus pure tradition du Nose Art . Pour la première jaquette la pin-up est carrément extraite du catalogue de Gil Evgren, un des maîtres du genre, dont s’est inspiré  Adrian Andrews pour la deuxième galette, ”The Killer Instinct” sorti en ce début d’année.

PB, décembre 2015

Black Star Riders The Killer Instinct

 Pin-Up à l’Affiche 

Passions Pêle-Mêle

Passion Pêle- Mêle

Au détour d’une errance il arrive que s’offre à nous la résultante de centaines d’heures d’expérimentations, de jours, de semaines de mois ou d’années, de doutes, de frustrations  mais aussi de joies immenses. Privilégiés nous sommes, nous qui frissonnons de plaisir en ignorant ce qui se cache derrière l’obsession positive de ces amoureux  animés par une obsession dévorante:

  • 01 Veetess Speereet de Vincent Debacker. De ces ateliers là sortiront des chefs-d’oeuvre.
  • 02 Cyclone Motor Gallery de Nicolas Wolleb. Quand la lumière donne une âme au moteur.
  • 03 The Guitar Tank de Joël Gruau. Les accords parfaits sur des guitares qui se bidonnent.
  • 04 Vintage America de Patricia de Gorostarzu. Clichés de rêves d’Amérique et de ses vestiges.
  • 05 Aristocratic Motocyclist de Lorenzo. C’est lui qui le dit: Il aime les femmes et la moto.
  • 06 RAD le Mag. Pas si fou que ça le Pierro quand il s’agit de vraies bécanes de caractère.
  • 07  Shot of Rhythm & Blues de Patrick Higgins. Au pays du Pub Rock avec Dr FeelGood.
  • 08 Turboflat de Phippe Gürel. Pin Up, Moto, Rock, sont les moteurs de crayons habiles.
  • 09 Pin-Up de Hubert de Lartigue. Hyperréalisme sexy qui pique agréablement les yeux.
  • 10 Caricatures de Philippe Moine. Lou Reed, Keith Richard, Miles Davis, etc.. caricaturés.
  • 11  Rock’n’roll de Marcel Destroy. Rock’n’Roll bordel! La discothèque idéale.

La liste n’est pas exhaustive! Qu’ils soient  amateurs, artisans, autodidactes ou professionnels, tous vivent par et pour une indicible envie de partager leur part de rêve et d’en proposer le fruit. Souvent auto-produit ou édité à compte d’auteur, le livre, le support musical ou le tirage ont bien sûr un coût mais ce n’est pas l’objet que l’on achète. Pas que! En réalité on se porte acquéreur d’un morceau de cœur, d’une parcelle d’âme, d’une tranche de vie de ceux  qui font ce qu’ils aiment et qui aiment ce qu’ils font.

≈ Trucs en Vrac ≈

 

%d blogueurs aiment cette page :