Brigitte Macron – Just a woman!

Campagne contre les violences faites aux femmes!L’artiste italien AleXsandro Palombo met son art au service d’une campagne de sensibilisation sur les violences faites aux femmes. Maquillage choc pour entre autres Brigitte Macron, Angela Merkel, Hillary Clinton ou Michelle Obama qui depuis peu s’affichent sur les murs de Milan, méconnaissables sous le slogan: JUST BECAUSE I’M A WOMAN (juste parce que je suis une femme). Les photomontages auxquels se sont prêtées les premières dames sont accompagnés de légendes: ″Je suis victime de violences conjugales″, ″Je suis moins bien payée″, ″j’ai été sexuellement mutilée″, ″je n’ai pas le droit de m’habiller comme je veux″, je ne peux choisir mon futur mari″ ou encore ″J’ai été violée″. Bravissimo! Source et photos: LaDepeche!

Patrick BETAILLE, janvier 2020

Rush – Décès de Niel Peart

Rush: Décès de Neal PeartEn 1974, Niel Peart rejoint le groupe Rush pour remplacer John Rutsey aux drums. Passant du hard rock à la musique électronique tout en exploitant une veine progressive marquée par des titres conceptuels, la formation canadienne acquiert rapidement une belle notoriété, notamment grâce à ses orchestrations dynamiques et alambiquées. Dès son arrivée, Niel Peart apporte des structures rythmiques précises et inspirées sur lesquelles, en tant que désormais parolier du groupe, il ajoute des textes imprégnés d’ histoire, de fantasy et de science fiction, thèmes de rigueur dans le rock progressif. A la fin des années 90 le groupe fait une pause de cinq ans. En effet, Neil Peart anéanti par des drames personnels part pour un long voyage à moto au cours duquel il parcourt l’Amérique du Nord en long et en large, totalisant environ 90 000 km au guidon d’une BMW R 1100 GS. Le batteur reprend du service en 2001. Plus inventif et virtuose que jamais, il restera derrière les fûts de Rush jusqu’en janvier 2018, date à laquelle le groupe cesse toute activité. Peart décède le 7 janvier 2020 des suites d’un cancer du cerveau. ″Aujourd’hui, le monde a perdu un vrai géant de l’histoire du rock’n’roll. Sa puissance, sa précision et sa composition étaient incomparablesOn le surnommait Le Professeur pour une raison : nous avons tous appris de lui.″ (Dave Grohl).

Ecouter: A partir de 1976, rien à jeter dans la discographie de Rush mais s’il fallait  choisir: Permanent Waves (1980) et Moving Pictures (1981): les meilleurs du groupe et en tous cas parmi les disques les plus aboutis des eighties.

Patrick BETAILLE, janvier 2020

 

Zapping Photo – 2019 en images

Bangkok, 8 Juin, 2019: Un participant nage dans une piscine remplie de bouteilles en plastique au cours d’une campagne de sensibilisation pour marquer la Journée mondiale des océans.

Zapping photos 2019Louable démarche que celle du magazine américain The Atlantic qui au travers de 120 clichés soigneusement sélectionnés propose de parcourir les événements significatifs de 2019. Un magnifique zapping pour se focaliser sur l’essentiel en passant outre l’orgie d’images insipides et de vidéos inconsistantes consommées quotidiennement. La mémoire ne filme pas, la mémoire photographie″ (Milan Kundera). Attention les yeux! C’est ici et c’est en 3 volets:

2019 in Photos: Part 12019 in Photos: Part 22019 in Photos: Part 3

Patrick BETAILLE, janvier 2020

La Discothèque Idéale 2019

Un clic sur chaque image donne accès à la chronique de l’album correspondant!

Airbourne Boneshaker: Rock'n'Roll for Life The Who: Nouvel album 2019Miles davis Rubberband

Gims vous donne des envies de suicide? Booba vous en touche une sans faire bouger l’autre? Bien que 2019 n’ait pas fait preuve de générosité du côté de ce qui s’écoute avec les oreilles mais aussi avec les pieds, le remède existe! Le choix, bien qu’assumé, est bien évidemment relatif, partial et subjectif. Il a juste pour ambition d’entretenir l’espoir que le Rock n’est pas encore mort et de prouver que, contre vents et marées, de bonnes volontés mettent beaucoup de conviction et d’énergie pour que leur passion et leur plaisir deviennent nôtres. Le débat reste entier et ouvert mais il doit obéir à une constante et une seule: La musique c’est comme la vie, ça se respire (Francis Zegut). La discothèque idéale est ici: Rock’n’Roll Bordel!

Rival Sons nouvel album Kenny Wayne Shepherd Band Manu Lanvin Grand Casino

Patrick BETAILLE, décembre 2019

Miles Davis – Rubberband

Miles davis album posthume28 ans après la disparition de Miles Davis, le label Rhino fait les fonds de tiroirs et sort un album posthume du génial et visionnaire trompettiste. A n’en pas douter ce Rubberland doit être aux amateurs de jazz ce que le monstre du Loch Ness est aux écossais: une apparition toujours espérée mais jamais constatée. Les onze titres Rubberband nous arrivent finalement d’outre-tombe grâce à l’initiative de Vince Wilburn neveu de l’artiste et producteur des derniers enregistrements du tonton. Les sessions se situent entre octobre 1985 et janvier 1986, donc entre You’re under Arrest et Tutu. A n’en pas douter, les adeptes de Kind of blue, In a silent way, ou de Sketches of Spain ne vont pas y trouver leur compte tant l’ensemble de ces inédits sonne très années 80 avec à la clef une forte présence des claviers. Rubberband est funk, électrique, plus vocal que d’ordinaire et les effets électroniques sont très présents. En 1982 l’artiste avait été victime d’une attaque paralysant partiellement sa main droite et entraînant donc des difficultés à jouer. Ceci expliquant peut être cela. Quoiqu’il en soit,  un inédit du grand Miles, même posthume, ça ne se refuse pas. Au fait Davis est il vraiment mort?

Patrick BETAILLE, octobre 2019

 

.38 Special – Décès de Larry Junstrom

Décès de Larry Junstrom Lynyrd SkynyrdQuand on évoque Lynyrd Skynyrd et, entre autres musiciens son bassiste, le premier nom qui vient à l’esprit c’est Leon Wlikeson. Pourtant avant lui et jusqu’en 1971 c’est  Larry Junstrom qui tenait le manche de la 4 cordes au sein du combo de rock sudiste à la formation duquel il avait contribué et qu’il avait ensuite quitté avant l’enregistrement de leur premier album. En 1977 il rejoint 38 Spécial et y restera jusqu’en 2014. Larry Junstrom est décédé le 7 octobre, il avait 70 ans.

Patrick BETAILLE, octobre 2019

Ginger Baker – Dernier coup de Cymbale

Décès de Ginger bakerAu cours de années 60-70 le tempo du rock était donné par de grands batteurs qui par leur style et leur talent ont élevé la rythmique au rang de grand art. Parmi eux l’histoire retiendra le flegmatique Charlie Watts, impassible derrière le sautillant Mick Jagger, Mitch Mitchell, ce Picasso de la baguette seul capable de comprendre et donc d’ accompagner les Expériences novatrices de Jim Hendrix, et enfin Ginger Baker. Tous trois avaient une attirance pour le jazz. C’est probablement en ce sens qu’ils ont pu apporter au rock une forme de sophistication bienfaitrice. La légende, Ginger Baker y entre en rejoignant Eric Clapton et Jack Bruce pour former Cream, célèbre power trio qui, avec seulement 2 ans d’existence, a définitivement marqué l’histoire du rock. Après la dissolution du groupe rongé par la dope et les problèmes d’ego, ce batteur inventif et explosif mais aussi caractériel et junkie impénitent, n’a de cesse d’afficher son mépris pour le rock, son public, et les autres batteurs qu’il a influencé, y compris John Bonham ou Keith Moon qui d’après ses propres mots ″ne savent pas swinguer″. Gravement malade, Ginger Baker est décédé à l’hôpital le 6 octobre 2019.

Patrick BETAILLE, octobre 2019

Barrie Master – End of the Line

Décès de Barrie MasterFondé en 1975, Eddie and the Hot Rods a toujours été considéré  comme la pierre angulaire de la scène punk naissante de l’époque. Les concerts de la formation de Canvey Island faisaient sensation chez eux, en Angleterre, mais aussi à Paris où ils se produisaient régulièrement. Leur rhythm’n’blues vitaminé alors essentiellement fait de reprises de standards n’avait certes pas la précision ni la puissance de celui de Doctor Feelgood, leurs aînés et modèles venus eux aussi de Canvey Island, mais leur énergie était l’un de leurs principaux attraits. A la tête du quintet son fondateur, Barrie Masters, un chanteur qui se dépensait sans compter pour une musique basique destinée à procurer du bon temps à un public populaire: le pub rock. Un premier EP, Live at the Marquee, publié à l’automne 1976 reste le témoin de débuts prometteurs, enchaînant à cent à l’heure Satisfaction, Gloria, 96 Tears et Get out of Denver. Vient ensuite le temps des compos et d’un premier LP et son hymne rebelle duquel est tiré le titre de l’album: Teenage Depression. Deux albums de qualité moindre suivent, les tournées se succèdent mais l’inspiration n’est plus là. Le groupe se sépare et se réunit plusieurs fois et Barrie demeure le seul membre constant d’une formation qui cette année encore était sur les routes. Mais aujourd’hui tout est fini. Le 2 octobre 2019, Barrie Masters est parti rejoindre Lee Brilleaux  à l’âge de 63 ans.

Patrick BETAILLE, octobre 2019

 

 

Le lundi c’est permis – Pas de Chichi

Jacques Chirac est mort

″Je suis venu te dire que je m’en vais″

Neal Casal – Fade Away

Neal Casal Fade Away Diamond TimeA l’âge de 13 ans Neal Casal reçoit pour son anniversaire deux cadeaux: une guitare et Exile on Main Street, l’album des Rolling Stones qui sera à l’origine de sa fascination pour le rock. Peu connu, le chanteur multi-instrumentiste californien connait pourtant une carrière prolifique, notamment aux côtés de Ryan Adams, Phil Lesh (ex Grateful Dead) et Chris Robinson (ex Black Crowes). En 1990, il intègre en tant que guitariste, Blackfoot, le groupe de rock sudiste de Rick Medlocke, avec qui il enregistre Medicine Man. Après quelques albums solos dont l’excellent Fade Away Diamond Time paru en 1995, le guitariste rejoint Hazy Malaze, puis Ryan Adams & the Cardinals. Le 26 août 2019, ce musicien talentueux, prolifique et apprécié a mis fin à ses jours à l’âge de 50 ans. 

Ecouter: 1995, Fade Away Diamond Time, un premier album classieux, à la fois folk, rock et country  dans la plus pure veine Eagles ou Jackson Browne. Sweeten the Distance le dernier album paru en 2012 empreint d’une americana laid back et harmonieuse.

Patrick BETAILLE, septembre 2019