Motos – Paris, si la Monnaie..!

L’horizon s’assombrit pour les motards! 1 – Après avoir été reporté plusieurs fois, le Contrôle Technique semble se confirmer pour une application en 2023. 2 – Les ZFE se développent à vitesse grand V car, en plus du Paris intra-muros, 79 communes interdisent désormais la circulation des motos commercialisées avant 2004. 3 – À l’essai depuis quelques temps, les radars anti-bruit commencent à être installés. 4 – La Mairie de Paris annonce que 65 000 places de stationnement vont être supprimées et remplacées par des trottoirs élargis, des pistes cyclables, des espaces végétalisés, des terrasses et autres mobiliers urbains. 5 – Last but not Least, à l’horizon 2022, les motos et scooters thermiques devront payer leur stationnement; si bien sûr ils trouvent de quoi se garer ailleurs que sur les trottoirs dont l’encombrement fera l’objet d’une répression d’ores et déjà annoncée comme impitoyable.

À ce stade nous pouvons nous demander ce qui pousse la Mairie de Paris à prendre des mesures qui favorisent la fracture sociale entre ceux qui peuvent se payer un véhicule récent et ceux qui ne le peuvent pas. Nous pouvons aussi nous interroger sur le bien fondé d’un acharnement sur les deux roues qui, jusqu’à preuve du contraire, sont une vraie solution à la mobilité urbaine, au désengorgement des centres-villes et à la lutte contre la pollution. Mais surtout, nous sommes en droit de redouter qu’à l’instar de la vignette Crit’Air de telles décisions deviennent rapidement applicables au reste de l’hexagone. 

Mais au fait?! La Reine Maire de Paris c’est bien Anne Hidalgo?! Celle qui d’échecs en déconvenues consolide une gestion financièrement désastreuse?! Celle qui envisage de se présenter aux érections présidentielles?! Celle enfin qui roule pour le Parti Socialiste? Ah booon?!

Patrick BETAILLE, juillet 2021

Mondial Moto – Anne Hidalgo fait enlever les 2 Roues!

EICMA Girls in MilanAprès Cologne et Paris, avec la clôture du Salon EICMA de Milan prend fin la saison des grands salons consacrés à la Moto. Les stands sont démontés, les projecteurs éteints et les hôtesses parties vers de nouvelles aventures. Ne reste plus qu’à attendre la commercialisation en 2019 des nouveautés mise en lumière. Le bilan en terme de fréquentation semble satisfaisant notamment pour ce qui concerne l’Intermot qui fait un carton plein et confirme sa position de leader dans l’univers du deux roues. Ambiance plus mitigée Porte de Versailles, probablement pour cause de chevauchement de dates avec l’Allemagne mais aussi certainement à cause du fait que la France fait le choix de cumuler Auto et Moto sur la période du 3 au 14 octobre. On constate ainsi que certains constructeurs comme Piaggio font désormais l’impasse sur le Mondial et que d’autres comme Ducati, BMW ou KTM n’y présentent qu’une partie de leur gamme, préférant parader à Cologne. Pour tout arranger la Mairie de Paris se livre à des actions punitives. En effet, madame Hidalgo sanctionne les visiteurs d’un salon destiné à promouvoir la mobilité et le 2RM en tant que solution à la problématique de l’engorgement urbain. Ainsi, Porte de Versailles, certains visiteurs ont été verbalisés ou ont eu la désagréable surprise de voir leur moto embarquée par la fourrière. La FFMC déplore que face au cruel manque de places de stationnement ″la Mairie de Paris ait rejeté la solution clé en main proposée par le mouvement qui, bénévolement, aurait organisé un parking moto extérieur. A savoir au moment où se profile le Salon Moto Légende des 23-24 et 25 novembre.

Patrick BETAILLE, novembre 2018

Anne Hidalgo! – Les motos dans le collimateur

Un rapport (daté du 7 janvier 2015) du Grand Paris Plaine Commune que Moto Magazine s’est procuré, révèle les intentions de la mairie de Parispour améliorer la qualité de l’air dans l’agglomération. Dès 2015, les deux-roues motorisés d’avant 2000 pourraient être interdits de circulation. Même sous le trait humoristique de Philippe Gürel, le projet, s’il voit le jour, risque de faire rugir monos, twins, katpats et autres brélons!  Plus de détails ici: Motomag, et ici: AcidMoto.

Patrick BETAILLE, janvier 2015