Arch Motorcycles – Method 143

Arch Motorcycles Concept

Créée en 2015 par  Keanu Reeves et Gard Hollinger, Arch Motorcycles avait frappé les esprits avec la commercialisation de la  KRGT-1. L’entreprise revient avec une KRGT-1S, version un peu plus sportive du 2032Cc S&S avec en sus de quelques modifs esthétiques et ergonomiques, l’ABS et du carbone à profusion, dont des jantes BST.  Mais ce n’est pas tout! Arch vient de révéler la Method 143, fruit d’un partenariat avec Suter Motorcycles. Présenté à l’EICMA de Milan à l’état de concept, l’engin sera propulsé par un 2343Cc, équipé d’échappements en titane et pourvu d’une énorme fourche Ohlins. La légèreté sera au rendez vous  puisque cadre, réservoir, châssis et jantes (BST) seront conçus à partir de fibres de carbone. Arch reste donc bien campée dans une approche élitiste en privilégiant l’exclusif, l’exceptionnel et le remarquable. Cette 143 ne sera fabriquée qu’à 23 exemplaires, toujours sur commande, ce qui laisse présager un tarif à la hauteur de la rareté dans le monde de la haute couture moto. Pour plus d’informations: Arch Motorcycles!

Arch Motorcycle – KRGT-1

Arch Motorcycle Company: KRGT Keanu ReevesGard Hollinger est un préparateur autodidacte inspiré qui exerce son activité à Los Angeles où traîne un certain Keanu Reeves. L’acteur, collectionneur nanti, possède une flottille de bécanes parmi lesquelles des Norton. La moto est donc le point commun qui fait que les deux lascars se rencontrent, sympathisent et décident de monter le projet un peu fou qui consiste à créer Arch Motorcycle Company. La partie construction revient logiquement à Hollinger et, tout aussi logiquement, le financement est largement assuré par  Néo qui, de près ou de loin, contribue néanmoins à la conception. Dans ce contexte, la KRGT-1 devient le premier modèle de la marque. Il s’agit d’un gros custom sportif propulsé par un V-Twin S&S de 2 litres affichant 120 bourrins et un look radical très séduisant. On est en droit de se poser des questions quand le ”Star System” et son argent s’immiscent  ici où là. En tous cas, à l’instar de la collaboration Godet/Pagny, celle de Hollinger/Reaves semble aller dans le bon sens d’une démarche productive et constructive…Bien au delà de celle d’un Beckham qui part à la découverte de l’Amazonie au guidon d’une Bonneville. Reste qu’il faut débourser plus de 70 000 $ pour poser ses fesses sur cette KRGT, et là, concernant le prix de l’exception, c’est un autre débat… Ou pas!