Makoto Endo – La Moto à la baguette

Makoto Endo Ducati

Au premier abord le travail de ce peintre japonais pourrait passer pour l’expression d’un art quelque peu déjanté. Au premier abord seulement. A y regarder de plus près, derrière les projections et les éraflures se cache un soin tout particulier. Ce qui au départ pourrait passer pour un gribouillis confus se traduit au final par une explosion de détails révélateurs d’une énergie frénétique et intrigante. Energie d’autant plus intrigante lorsque l’on prend en compte la technique utilisée par le bonhomme. Makoto Endo travaille en noir et blanc, avec des ”chopsticks”. D’après modèle, il définit d’abord un contour, ajoute ensuite des projections puis, minutieusement, achève son oeuvre à l’aide de taches, de frottis et de gouttes. L’artiste s’exprime dans divers domaines mais, en tant que motard, le deux roues fait partie de ses sujets de prédilection. Harley-Davidson (avec ou sans pin up), Indian, Triton, Vincent, Yamaha (avec ou sans Kenny Roberts) et bien d’autres, toutes sont menées à la baguette. Voir la vidéo > Live Painting !

Philippe Berthet – Dottie.

Philippe Berthet Bande dessinée Pin-UpPin Up” est le titre d’une Bande Dessinée (Editions Dargaud) née en 1994 d’une collaboration judicieuse  entre le scénariste Yann et le dessinateur Philippe Berthet. En dépit du titre accrocheur il ne faut s’attendre ni à une série coquine, ni à un hommage à l’érotisme ; en fait il s’agit  plutôt d’un hymne à la femme que l’on aborde au travers des aventures de Dorothy Partington, alias Dottie. L’héroïne à la personnalité attachante et au physique troublant connaît des aventures tumultueuses et tragi-comiques sur fond de conflits divers et variés. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, la Guerre Froide, le Viêt Nam, Dottie joue tour à tour et entre autres le rôle de Pin Up, d’aventurière, de physionomiste ou d’espionne. Finalement, dans le dixième et dernier tome, elle se voit proposer au détour d’une intrigue un rôle sur le tournage d’un film d’Alfred Hitchcock. Même s’il convient de ne pas réduire le talent de Philippe Berthet à cette seule série, il faut reconnaître que cet ancien de Spirou a tout de même donné un sacré élan à sa carrière en couchant sur la papier une créature de rêve.