BA.AK – Triumph Bonneville Bathtub

Triumph 1964 BathtubDéveloppé à la fin des années 50, le concept ″baignoire″ des Triumph voit le jour car de nombreux utilisateurs se plaignent de problèmes récurrents. A l’époque et à cause de l’humidité ambiante, les bécanes utilisées au quotidien subissent une corrosion rapide entraînant dégradations des métaux, problèmes électriques et autres dysfonctionnements moteur. Edward Turner conçoit un modèle doté d’un garde boue avant surdimensionné et d’un carénage enveloppant l’arrière, le tout étant sensé protéger la machine des projections d’eau. Le Bathtub voit donc le jour pour la première fois en 1957 sur la 3TA 350cc Twenty One puis revu en 1960 sur la 500cc 5TA Speed ​​Twin. Bien accueilli au Royaume Uni ces motos carénées novatrices ne séduisent malheureusement pas les Etats Unis. Au pays de l’Oncle Sam on préfère les motos ″naked″ et Triumph, voyant son chiffre d’affaire subir de grosses pertes sur son plus gros marché, décide de stopper la production en 1966. Aujourd’hui c’est à partir d’un exemplaire de 1964 que les lyonnais de chez BAAK Motocyclettes redorent le blason de cette mal-aimée via une restauration dans les règles de l’Art à laquelle ils apportent une touche de modernité. Détails, infos et photos: BAAK Motocyclettes.

Patrick BETAILLE, mai 2019

 

2Loud Custom – Bonneville Tracker ″Sleeper″

Tracker Sleeper 2Loud CustomCréé à Taipei en 2013 l’atelier 2Loud Custom est devenu une référence incontournable en terme de customisation moto made in Taïwan. Le maître des lieux, Ma Yiecheng est un expert en mécanique, qui plus est adepte de culture underground et de belles réalisations. Sur la base d’une Triumph Bonneville de 2003, Max nous offre ce Tracker qui, sans trop perdre son style, affiche une élégance subtile incontestable. Pour arriver à ce résultat et tout en conservant la fourche d’origine, le préparateur a d’abord rehaussé l’arrière de la machine avec des amortos Öhlins plus longs. Le train avant est passé en 18″, la roue arrière  est chaussée en 160 et le freinage est assuré par des étriers et des disques ISR qui fournit également les leviers de freins et d’embrayage. Côté moteur, le choix s’est porté sur une paire de carbus FCR37 flatslide, un kit de suppression de boite à air Britsh Custom associé à un filtre K&N et d’un 2 en 1 de chez SC-Project. En plus d’une selle maison et même si de nombreuses pièces d’origine on été conservées, monsieur Yiecheng y est allé à la mimine pour réaliser en aluminium caches latéraux, garde boues, pattes de phare et réservoir qui pour le coup devient plus court et plus étroit que celui d’origine. Sabot moteur Evotech, poignées Bittwell et cache pignon LSL viennent parfaire le look de cette belle endormie au large guidon de laquelle on bénéficie d’une vue plongeante sur un phare à compteur intégré qui, comme les clignos, vient de chez BAAK Motocyclettes à Lyon. Source, infos et photos: BikeExif. Sān q!

Patrick BETAILLE, avril 2019

Triumph – Rappel des Bonneville!

Triumph Bonneville rappeléesTriumph rappelle près de 70.000 Bonneville T100, T120, Steet Twin,et Street Scrambler fabriquées entre 2015 et 2019. En cause, un risque d’usure du faisceau principal pouvant entraîner des dysfonctionnements électriques. Pour en savoir plus et vérifier si votre moto est concernée: Moto Net.

Patrick BETAILLE, mars 2019

Triumph – Bonneville T120 Ace & Diamond

Bonneville T120 édition limitéeC’est parti! La voici la vague de la Série Spéciale Edition Limitée Version Anniversaire Signature Collector narquoisement évoquée ici même au sujet de la Street Twin 2019. La Bonneville fête ses 60 ans et c’est donc pour Triumph l’occasion de… Or donc! Welcome back my friends to the show that never ends! En édition limitée à 1400 unités la Bonneville T120 Ace se pare d’un complet-veston aux couleurs de l’Ace Cafe London, temple du 2 roues britannique depuis les années soixante. 900 exemplaires seulement pour la Bonneville T120 Diamond edition qui rend hommage à la Bonnie de 1959 en arborant l’Union Jack sur un réservoir blanc et du chrome à profusion. On l’aura compris, dans les deux cas il n’est question que de cosmétique car techniquement, du phare au support de plaque, il s’agit tout simplement d’une T120 en costumes de fête. Alors? L’est pas belle la Bonnie? Tiens, il pleut!

Triumph – Bonneville Charleston

Citroën 2CV TriumphDans le cadre du 70e anniversaire de la 2CV, Citroën a fait construire une moto inspirée de la Charleston. Le projet a été mené à bien via une collaboration entre la filiale italienne de la marque aux chevrons et South Garage. Sur une Triumph Bonneville, le préparateur moto milanais a adapté des éléments de la 2CV. Le phare a été déplacé pour que l’avant puisse accueillir une calandre chromée; à l’arrière ont été greffées des ailes de 2CV reprises telles quelles ou presque et l’ensemble est peint aux couleurs Noir/Rouge Delage de la Charleston. Cette moto qui restera unique sera prochainement présentée au public lors du salon EICMA de Milan. Autres détails et photos: Motor 1.

 

Le lundi c’est permis – Chaud devant!

Cafe Racer GirlCeux qui ont eu l’occasion de se trouver au cœur de la Death Valley, du Désert de Mojave ou bien sur les rives des Salt Flats de Bonneville, savent bien que les rayons de l’astre qui nous éclaire peuvent parfois être véritablement écrasants, accablants même. Le soleil semble faire peser sur les épaules un poids énorme au point de rendre très pénibles certains efforts.

Patrick BETAILLE, octobre 2018

Triumph Bonneville – La piste aux étoiles

De gauche à droite et de haut en bas: Lemmy Kilmister – Paul Newman – James Dean – Bruce Springsteen – Elvis Presley – Clint Eastwood – Bob Dylan – Steve McQueen – Warren Beatty – Fonzie – Marlon Brando.Celebrities on TriumphSeptembre 1956. Le tonnerre gronde sur les Salt Flats de Bonneville dans l’Utah. Le texan Johnny Allen pulvérise le record de vitesse à moto en atteignant plus de 345 km/h au guidon d’un engin propulsé par un moteur Triumph de 650 cm³ alimenté au méthanol. Triumph devient alors le constructeur de deux-roues motorisés le plus rapide de l’histoire et dévoile au Salon de la Moto de Londres en 1958 la Bonneville T120. Le succès est immédiat et le modèle se décline en différentes versions. Coupes et trophées viennent garnir les étagères du constructeur. La Bonneville remporte de nombreuses victoires sur le Tourist Trophy et devient dans les années 60 & 70 une véritable icône lorsque les stars de l’époque décident à rouler en anglaise… Steeve McQueen évidemment mais également Clint Eastwood, James Dean, Bob Dylan, Marlon Brando et d’autres s’approprient le désormais emblématique bicylindre… Véritable mode de vie, symbole de liberté, de rébellion et de contre culture, la Bonneville devient la moto dont tout le monde rêve. Autres temps autres mœurs. Dans les années 2000, après une longue période d’oubli provoquée par l’ hégémonie de la production japonaise, la mode néo rétro repositionne la marque anglaise sur le devant de la scène. Les célébrités découvrent les charmes d’antan et surfent avec une allégresse sans égale sur la vague désormais tendance et rémunératrice du Vintage. Films, courts métrages, séries, publicités et autres événements médiatiques remettent la Bonnie au goût du jour en confiant son guidon à David Beckham, Hugh Laurie, Daniel Day-Lewis, Tom Cruise, Bradley Cooper, George Clooney ou Ewan McGregor. Même Pink a jeté son dévolu sur un T100 pour accompagner Carey Hart, son mari et ancien pilote de motocross et de free style. C’est dire!

 

BA.AK Motocyclettes – Triumph T120 ″Dandy Bonnie″

Triumph T120 Dandy Bonnie

Fondée à Lyon en 2012 par Rémi Reguin, BA.AK Motocyclettes s’est bâtit une solide réputation dans le monde de la préparation moto et de la fabrication maison d’accessoires dédiés. Que ce soit sur Royal Enfield, Moto Guzzi, ou Triumph, les réalisations artisanales de cet atelier sont principalement axées sur l’esthétisme. Chez BA.AK élégance et sobriété sont de mise et peuvent répondre aux attentes d’une clientèle exigeante. Pour preuve cette magnifique Bonneville T120 partie sillonner les routes du côté de Barcelone: la ″Dandy Bonnie″.

Kane Avellano – BonnieTour 2017

Kane Avellano & Triumph BonnevilleKane Avellano et sa Triumph Bonneville viennent d’entrer dans le Guinness World Record! A 23 ans et après avoir effectué un tour d’ Europe en 2015, cet anglais de South Shields est devenu le plus jeune pilote à avoir réalisé un tour du monde en solo et sans assistance. Sponsorisé par Dainese et AGV, Kane a sillonné les six continent, traversé 36 pays et parcouru la bagatelle de 50 000 km en 233 jours. Ce périple s’est achevé à Newcastle le 15 janvier 2017. Au cours de cette belle performance, Kane Avellano a pu également récolter 2000£ en faveur de l’ Unicef. Bravo! Sources, infos et photos: Bonnietour Circumnavigation 2017!

 

Guy Martin – Rocket III Streamliner

Triumph Rocket III Streamliner

Triumph Motorcycles confirme son intention de battre le record du monde de vitesse sur 2 roues, actuellement enregistré à 605,696 km/h. La tentative devrait normalement avoir lieu en août 2016 au cours de la Bonneville Speed Week. Voilà maintenant deux saisons que l’emblématique manifestation est reportée pour cause de dégradation de l’environnement salin (Lire l’article!). La reprise des hostilités accueillera donc cette année les équipes Triumph qui procèdent aux derniers réglages de la Rocket III Streamliner, prête depuis 2015. Avec 7.80 m de long, 0.60 m de large et 0.91 m de hauteur l’engin  consiste en un monocoque Kevlar et fibre de carbone. La propulsion est assurée par 2 moteurs turbocompressés de Rocket III alimentés par un combustible à base de méthanol et développant la bagatelle de 1000 ch à 9000 tr/mn. Guy Martin est à la fête et dans les starting blocks car c’est lui qui sera aux commandes pour tenter de prendre le record détenu depuis 2010 par Rocky Robinson et son ″Oil-Ack Attack″ streamliner à propulsion Susuki Hayabusa.

Patrick BETAILLE, juillet 2016