Brough Superior – Dagger

 

Au cours de l’édition 2022 de l’ EICMA, Brough Superior – la marque désormais française – a présenté son nouveau roadster. Encore un hommage à Lawrence d’Arabie puisque ce patronyme fait référence à la dague remise à l’officier britannique après la prise d’Aqaba. Ce Dagger à la géométrie revue garde le bicylindre de 1000 cm3 qui passe bien sûr à l’Euro5. Nouveau guidon, roues de 17 pouces, échappement deux-en-un complètent le tableau avec à la clé un design retravaillé et profusion de fibre de carbone. Visuellement ça claque! À n’en pas douter et sachant qu’une Lawrence Standard se vend 67 000 euros, le tarif devrait lui aussi claquer. Source, infos et détails: Le repaire des Motards.

Patrick BETAILLE, novembre 2022

 

Brough Superior – Lawrence Nefud

Brough Superior, le 2 roues mythique par définition, notamment depuis qu’un certain officier britannique se soit rendu célèbre en passant l’arme à gauche au guidon d’un modèle de la marque. Revenues à la vie en 2014 après qu’un certain Thierry Henriette décide d’en relancer la fabrication sur le territoire français, les emblématiques machines sont sorties de leur long sommeil. En mars 2021, une édition limitée à 188 exemplaires débarquait sous les projos: la Lawrence. C’est sur cette base, qu’à la fin de l’année, les ateliers toulousains on conçu un modèle dont le nom fait référence à Al-Nafūd, un désert au nord de la péninsule arabique, où s’est illustré le colonel T.E. Lawrence. En version off-road, la toute nouvelle et bien nommée Lawrence Nefud rend donc hommage a Lolo d’Arabie qui, au cours de la première guerre mondiale, s’est trouvé là-bas à bouffer du sable pour –  en gros – aller péter la gueule aux turcs, alors alliés de l’Allemagne. Comptez quand même dans les 70 K€ pour ce V-twin de 1000 cm3, 100 cv et 200 kg! Caractéristiques et images: CafeRacer Only.

Patrick BETAILLE, avril 2021

 

Aston Martin AMB 001

En 2019, le mythique constructeur automobile britannique Aston Martin s’était associé au nom moins mythique – et désormais français – Brough Superior pour mettre au point sa première moto. Boudu con! L’annonce officielle a été faite et l’AMB 001 a été livrée à 30 de ses premiers clients. Tout droit sorti de l’usine de la Ville Rose, le roadster très sportif affiche 183 kg sur la balance et est propulsé par un V-Twin turbo de 183 chevaux. Uniquement utilisable sur circuit, car non homologuée pour la route, la bête ne sera produite qu’à 100 exemplaires, dont soixante sont d’ores et déjà réservés. Donc: 100 exemplaires programmés. 30 déjà livrés et 60 pour lesquels les bons de commande sont déjà signés. Si je compte bien, seules 10 motos sont encore dispos. Pour les jobastres qui disposent de 118 000 euros, té, c’est le moment!

Patrick BETAILLE, avril 2022

 

Brough Superior – Lawrence

La Lawrence, toute dernière moto de la maison, est la Brough du XXIe siècle. L’esthétique de la Lawrence est sa raison d’être. Ses lignes élégantes puisent leur inspiration dans la courbe fluide et épurée des dagues bédouines traditionnelles que portait Lawrence d’Arabie, figure mythique de Brough. Prenez la route avec votre compagnon d’aventure sur ce roadster moderne conçu pour deux motards. Modèle révolutionnaire, la Lawrence est une ode à notre passé, un regard vers notre avenir.″ C’est ainsi qu’est officiellement présentée la dernière née des ateliers du constructeur français basé à Toulouse. Le look audacieux et moderne de cette nouveauté se démarque résolument de la SS100 tout en conservant la même base mécanique avec son fameux V-Twin de 997 cm3 et 100 chevaux, sa boite de vitesse à 6 rapports et son système de refroidissement. En hommage à Lawrence d’Arabie né en 1888, la Lawrence sera produite en 188 exemplaires seulement. Le prix? il n’est pas encore connu. Mais quand on sait que les précédentes Anniversary et Aston Martin Brough affichaient un tarif supérieur à cent mille euros… Images et specs: Brough Superior Lawrence.

Patrick BETAILLE, mars 2021

La Fabuleuse Histoire de Brough Superior

En 1919, la marque Brough Superior voit le jour en Angleterre. George Brough a en tête la mise en chantier d’un nouveau concept: la moto de luxe. C’est à ce titre qu’en 1924 arrive la SS100, présentée comme la Rolls Royce des motos. Le livre, La Fabuleuse histoire de Brough Superior depuis 1919, retrace l’histoire de la marque anglaise et de son fidèle client qui a possédé pas moins de sept SS 100: Thomas Edward Lawrence, plus connu sous le nom de Lawrence d’Arabie. L’ouvrage de Jean-Louis Basset et David Dumain revient largement sur les premières années et passe en revue l’évolution des différents modèles jusqu’en 2018, l’année du changement au cours duquel les motos Brough Superior sont fabriquées en France sous la direction de Thierry Henriette. Le patron de Boxer Design et aujourd’hui propriétaire de la marque anglaise aime le rappeler: ″Même si la marque appartient à un Anglais, ce sont des motos 100% françaises″. 240 pages d’histoires, 440 photos, un Dvd documentaire (Road Trip sur les traces de Sir Lawrence) et le film Lawrence d’Arabie en Blu-ray sont réunis dans un coffret. L‘ensemble est une exclusivité Fnac disponible en deux versions dont l’une, en version standard, au prix de 59 €. L’autre version, dite collector, contient en plus une plaque numérotée en acier brossé avec le logo Brough Superior et deux reproductions de dessins signées et numérotées de la moto de Lawrence d’Arabie en 1908. Cette édition, limitée à 1000 exemplaires, est affichée au prix de 99 euros. Pas cent hein! 99!.. Non Mais!

Patrick BETAILLE, décembre 2020

Brough Superior – Flat Track supérieur

Flat Track Brough SuperiorPour célébrer le centième anniversaire de la marque Brough Superior, Thierry Henriette (patron de Boxer Design à Toulouse) a fait le choix de développer une machine destinée à tourner sur terre battue. Suppression du superflu, petit réservoir habillé aluminium, double échappement haut, jantes à bâtons et plaque numéro en lieu et place du phare, donnent à cette déclinaison du Scrambler Pendine Sand Racer une allure résolument Flat Track. Source, infos et photos tirés de Cafe Racer numéro 101 disponible en kiosque.

Patrick BETAILLE, septembre 2019

Brough Superior – Pari tenu?!

Brough Superior Boxer DesignEn 2015  il n’était pas encore question de Brexit et un accord franco-anglais  remettait sur le devant de la scène l’emblématique Brough Superior, à l’époque absente du marché du deux roues depuis 75 ans. C’est en effet le Britannique Mark Upham, propriétaire de la marque, qui fit appel au français Thierry Henriette pour produire la nouvelle SS100 dans les ateliers Boxer Design à Toulouse. 2017 a connu l’arrivée d’un nouveau modèle tout aussi exclusif mais radicalement différent: la Pendine Sands Racer. Avec des tarifs affichés à plus de 60.000 euros, les deux modèles de prestige connaissent aujourd’hui un engouement prometteur. Avec 62 motos construites en 2017 et 125 en 2018, il est estimé que les commande devraient atteindre les 250 unités en 2019.

Patrick BETAILLE, juin 2019

Bonhams – Spring Stafford Sale

 

Vente Bohnams Brough SuperiorComme tous les ans en avril, la maison Bonhams organisait sa grande vente de printemps à Stafford lors de l’International Classic MotorCycle Show. Cette édition 2018 battu tous les records avec 92% des motos vendues pour un total avoisinant les 4 millions d’euros. C’est encore une fois une Brough Superior SS100 qui signe le plus gros chiffre de la vente avec une adjudication à 300.500 euros.

Modèles Estimation Prix de Vente
Brough Superior 981 cm3 SS100 de 1931 250.000 € 300.500 €
Clymer Münch 1.177 cm3 TTS ″Mammoth″ de 1970 113.000 € 175.900 €
Ducati 750 SS de 1974 45.000 € 121.200 €
MV Agusta 750 S de 1973 102.000€ 109.800 €
FB Mondial 250 de 1957 136.000 € 104.700 €
Vincent 998 cm3 de 1950 85.000 € 78.000 €
Indian 78 ci Four de 1940 40.000 € 78.000 €
Coventry-Eagle 996 cm3 Flying-8 de 1930 57.000 € 78.000 €
Coventry-Eagle 981 cm3 Flying-8 de 1926 62.000 € 74.170 €
Vincent 998 cm3 Black Knight & Steib 501 Sidecar de 1955 48.000 € 71.600 €

Brough Superior – Pendine Sand Racer

Nouveauté 2018 Brough SuperiorVisiblement Brough Superior n’a pas l’intention de s’endormir sur les lauriers apportés par le succès commercial de sa SS100. Retour aux affaires pour la Rolls Royce de la moto. La firme so British revient en 2018 avec dans ses cartons un racer technologiquement novateur et esthétiquement audacieux: le Pendine Sand Racer. Sa commercialisation est prévue à l’automne 2018 et il faudra débourser dans les 60 000 euros pour rouler sur ce V-Twin exclusif. Photos et Specs sur Motofire.

Patrick BETAILLE, novembre 2017

Brough Superior SS100 – Premières livraisons fin 2015

Nouvelle Brough Superior SS100

90 ans après son avènement voici que renaît la Rolls Royce de la moto, la Brough Superior SS100. En 1925 la marque de Nottingham remettait à chacun de ses clients un document attestant  que sa machine, lors du test effectué en sortie d’usine, avait tenu sur une distance de 400 mètres une vitesse supérieure à 160 km/h. Parmi ces clients, l’officier britannique Thomas Edward Lawrence ne tarissait pas d’éloges à propos de ses motos, avec lesquelles il aurait parcouru environ 500 000 km avant de perdre la vie en 1935 au guidon de la quatrième de ses SS100. Présentée au salon EICMA de Milan, la nouvelle version du bijou de Lawrence d’Arabie sera mise en production sous peu et c’est British Only Austria qui, après le rachat des brevets en 2008, se lance dans l’aventure. Développée en collaboration avec la société française Boxer Design, la nouvelle SS100, entièrement fabriquée à Toulouse, est bâtie autour d’un V Twin de 1000cc et dotée des dernières technologies en terme de système de freinage et d’amortissement. Grâce au travail du metteur au point Akira (français également et basque de surcroît), le moteur pourra cracher entre 100 et 140 chevaux, ce qui, pour un poids annoncé de 180 kg, est annonciateur de belles sensations. Sur la base d’une production estimée à 250 exemplaires/an, la Brough Superior SS100 sera disponible fin 2015 avec trois niveaux de finition, en série limitée et avec un tarif affiché entre 50 000 et 60 000 euros selon les versions. Pas si cher quand on sait qu’un modèle de 1929 s’est vendu aux enchères 340 000 euros. Ben voyons!.. Cela dit 300 commandes ont déjà été enregistrées…

Patrick BETAILLE, mai 2015