BSA A10 – Rocket Gold Star Scrambler

BSA A10 Scrambler 1962Au cours des années soixante la BSA Rocket Gold Star a incontestablement été la moto techniquement la plus révolutionnaire de la production anglaise, toutes marques confondues. A l’époque le nouveau twin de 650 Cc affiche fièrement une puissance de 46 Cv à 6800 tr/mn, faisant d’elle la plus puissante du marché. Conçue par Eddie Dow elle devient l’objet d’une fabrication en série limitée. Entre 1962 et 1963 la Rocket Gold Star est produite à hauteur de1584 exemplaires dont un certain nombre destinés au marché américain. En effet, à l’époque en Californie, les courses dans le désert connaissent un véritable essor. L’usine anglaise décide donc de produire 272 exemplaires d’une version modifiée de cette A10: le Scrambler. Les principaux changements touchent suspensions, selle, gardes-boues, guidon et lignes d’échappements, avec à la clé un gain de poids significatif. Le rare exemplaire de 1962 visible ici a été vendu aux enchères 15 200 €. Restent le rêve et quelques magnifiques photos disponibles chez Sotheby’s.

 

BSA Gold Star – Le retour annoncé

Mahindra, BSA Gold StarVoilà une nouvelle qui ne va pas passer inaperçue sur le marché de la moto vintage! BSA, icône des anglaises des années 60 avec Triumph et Norton, vient de vendre ses droits à Classic Legends Pvt Ltd, filiale de la firme indienne Mahindra. Après avoir déboursé presque 4 millions d’euros, Rajesh Jejurikar, le PDG, affirme sa volonté de redorer le blason de BSA au niveau mondial tout en privilégiant la fabrication au Royaume Uni. La présentation des premiers modèles  est d’ores et déjà prévue pour 2019 et comme les droits sur le nom de la mythique ″Gold Star″ sont également tombés dans l’escarcelle du géant indien, il y a fort à parier qu’un Cafe Racer BSA fera partie du catalogue pour venir concurrencer Royal Enfield, entre autres…

Cafe Racer BSA – A65 Back in black!

BSA A65 Belstaff Taras KravtchoukLa Perfide Albion a dominé le marché du 2 roues jusque dans les années 70, époque à laquelle les japonnais se sont empressés de s’emparer du leadership. Aujourd’hui certains modèles anglais ont peu à peu sombré dans l’oubli. BSA fait partie de ces marques qui, en passant entre les mains de préparateurs ou de designers, deviennent pour un temps le prétexte d’un regain d’intérêt. Cette A65 revisitée façon Cafe Racer est l’œuvre de Taras Kravtchouk. Commandité en 2014 par Belstaff, le designer suédois a complètement dépouillé une ″Star Twin″ de 1964 pour y apporter quelques modifications au niveau du cadre et personnaliser selle et réservoir. Une peinture classieuse vient compléter de superbe façon un ensemble épuré aux proportions parfaites, prouvant par la même que pour faire du beau il ne suffit pas d’empiler des accessoires. Même lorsqu’il s’agit d’orner la vitrine new-yorkaise du géant du cuir moto. Pour le plaisir!