Buell – Le Retour

Un peu d’histoire. Fondée en 1983 par Erik Buell, un ancien ingénieur Harley-Davidson, la marque Buell est rachetée par la firme de Milwaukee en 1993 qui, en pleine crise économique en arrête la production 10 ans après. En 2003 donc, c’est la naissance de EBR (Erik Buell Racing) avec une gamme de motos sportives et le passage par le Championnat du Monde Superbike. Dépôt de bilan en 2015, puis faillite en 2017 à la suite de laquelle Erik Buell quitte définitivement la marque qui porte son nom et se lance dans un nouveau projet de motos électriques: Fuell.  Finalement le nouveau propriétaire de EBR rachète les droits et le nom de Buell Motorcycles à Harley Davidson et annonce qu’il relance la production de motos. Dans un premier temps c’est l’EBR 1190 RX de 2013 qui renait de ses cendres en entrant très prochainement en production sous l’appellation de Hammerhead. Sans Erik donc, la marque annonce également vouloir développer et diversifier son activité dans les secteurs du trail, du touring et du cruiser mais envisage également de s’étendre sur les segments des petites et moyennes cylindrées. Un coup de marteau et ça repart?

Patrick BETAILLE, octobre 2021

 

BOTTPOWER – Cafe Racer XC1

Cafe Racer BuellEric Sanchez voue une passion toute particulière vis à vis de la marque Buell. C’est dans les ateliers BOTTPOWER de Valence qu’il offre une seconde vie à ces machines désormais commercialement tombées dans l’oubli. Au passage il leur impose un régime spécial avec une perte de 20 Kg et un gain de 10 Cv. Au final 101 Cv et 179 Kg pour une XB12 qui subit un relooking technique et esthétique qui en aucun cas ne nuit au fameux cachet Buell. Bien que La BOTT XC1 consiste en un kit dédié elle peut aussi être achetée complète pour un peu moins de 28000 €. ¡Olé!