David Gilmour – 21 millions pour l’Environnement

Guitares aux enchèresDavid Gilmour n’est pas un collectionneur compulsif; il a toujours considéré la 6 cordes en tant qu’instrument de travail, et non pas comme le signe ostentatoire de sa créativité. Grand amateur de Fender, le guitariste apprécie aussi les belles Gibson, Gretsch, Rickenbacker et autres Ovation ou Martin. Le 20 juin 2019 à New York une partie de ses instruments a été mise en vente à New York. Après 8 heures d’enchères chez Christie’s, 120 guitares ont été adjugées pour un montant total de 21 millions de billets verts. Une Stratocaster blanche arborant le numéro de série 0001 s’est vendue à 1.800.000$. Estimée entre 10.000 et 20.000 dollars, une Martin D-35 de 1969 a été adjugée 1.095.000$. La Gretsch White Penguin de 1958 et la Gibson Les Paul Gold de 1955 ont trouvé preneur à hauteur de 450.000 dollars chacune. Mais le clou de la vente a été atteint avec l’emblématique Stratocaster noire. Achetée en 1970, c’est la guitare de prédilection de David Gilmour, celle que l’on peut entendre sur tous les albums du Floyd de 1970 à 1983. La bien nommée ″Black Strat a été acquise pour 3.975.000 dollars devenant ainsi l’un des instruments les plus chers au monde; plus cher qu’un Stradivarius de 1707 vendu en 2006 pour 3.5 millions de dollars. De tout temps, le guitariste de Pink Floyd s’est attaché à verser de l’argent à des organisations caritatives. Il en va de même pour cette opération exceptionnelle puisque l’intégralité du produit de la vente sera versée à ClientEarth, une organisation qui oeuvre pour la protection de l’environnement. ″Parce que le changement climatique est le plus gros challenge que l’humanité doit affronter et qu’il ne reste que quelques années avant que les dommages ne soient irréversibles″ a récemment déclaré David Gilmour dans une interview.

Patrick BETAILLE, juin 2019