FFMC – Non au Contrôle Technique Moto!

Contrôle Technique 2RM: Stop!Le 2 octobre 2015, lors du Conseil Interministériel de Sécurité Routière, Manuel Valls annonçait la mise en place d’un contrôle technique en fin d’année 2017 lors de la vente pour les deux ou trois roues motorisés d’occasion. Cette annonce, contraire aux recommandations du Conseil National de Sécurité Routière, provoque une nouvelle fois la colère des usagers de 2 et 3 RM. Il est une fois de plus regrettable que le gouvernement continue d’agir dans l’intérêt des lobbys économiques au lieu d’investir dans la sécurité des usagers de la route (Lire l’artcle!). la Fédération Française de Motocyclisme, la Fédération Française des Motards en Colère et le Codever appellent à une mobilisation nationale les 16 et 17 avril prochains. Pour connaître par départements et par villes, les dates, lieux et horaires, rendez-vous  Ici!

 

Contrôle technique moto – Quand l’occasion fait le larron!

Contrôle technique MotoQuand y’en  a plus, y’en a encore”; ”ça s’en va et ça revient”; ”quand tu ne peux entrer par la porte, passe par la fenêtre”; ”on prend les mêmes et on recommence”… Il n’y a pas si longtemps le contrôle technique moto avait été repoussé par l’Europe jusqu’en 2022 au motif que la preuve de son efficacité en matière de sécurité routière n’était pas faite. Patatras! Après avoir exigé que les motards réfléchissent, le 2 octobre à Matignon et à l’issue du CISR (Comité Interministériel de la Sécurité Routière), Manuel Valls valide le contrôle technique mais le pondère d’une subtilité qui vaut son pesant de cacahuètes. En effet, la mesure ne devrait concerner que les 2 Roues d’occasion faisant l’objet d’une revente. La belle affaire! Statistiquement l’état du véhicule n’est responsable qu’à hauteur de 0.3% des accidents de 2RM. Mieux!  Le contrôle technique n’est absolument pas une garantie: en cas de problème le centre de contrôle technique n’est pas directement responsable, c’est le vendeur du véhicule qui reste responsable, à moins de disposer de suffisamment de temps et d’argent pour prouver la responsabilité de l’organisme incriminé. Cerise sur le gâteau! Un sondage publié par le parisien le 20 octobre annonce que 81% des français sont favorables au CT des motos. Quand on sait que le sondage en question a été commandé par DEKRA, l’actuel leader du marché de l’inspection et de la certification dans le domaine du transport… Ça  laisse rêveur non? Comme quoi, ”quand on veut, on peut” ou encore ”quand c’est fini ça recommence”. Car il faut malheureusement s’y attendre, tôt ou tard tous les 2 roues seront concernés! En attendant rien n’empêche d’adhérer à l’action de la FFMC en signant la pétition contre le contrôle Technique des 2 et 3 Roues Motorisés: Ici et maintenant!