Lettres au Père Noël – Extrait!

Santa Mountain BikeCher Père Noël, j’ai vraiment été très sage cette année, aussi j’espère que tu passeras chez moi m’apporter le kit Stage III que j’ai commandé pour mon Harley Davidson Electra Street Glide . A bientôt, Gontran –  Paris 16ème.

Cher Gontran. Depuis l’instauration de la vignette Crit’Air, livrer à Paris intra-muros est devenu mission impossible. Si tu veux ton putain de kit adresse toi à la Miss Hidalgo. Moi désormais, au lieu de me faire chier, je pratique le Mountain Bike en hivernale et comme tu peux le constater je m’éclate grave! Yaaaaah!

 

CRIT’Air – Malus Poena!

Malus Vignette CRIT'AirEn 1956 la vignette auto est imposée pour venir en aide aux personnes âgées. En 1998 la pastille verte fait le distinguo entre les véhicules polluants et ceux qui le sont moins. En 2007 arrive le dispositif de bonus-malus qui doit inciter les usagers à privilégier l’achat de véhicules ″propres″. Depuis peu c’est le diesel qui connait une augmentation constante des taxes auxquelles il est assujetti. 2017 enfin, c’est la vignette Crit’Air qu’il faut payer et afficher pour que soit clairement identifié le niveau d’agression que l’utilisateur du moteur thermique fait subir à l’environnement. Ah le monde merveilleux de l’écologie qui persuade l’individu que, si il est taxé, c’est pour son bien et celui de la planète. Honni soit le collectionneur qui refuse d’admettre qu’en roulant avec la 203 du grand père il contribue à l’augmentation du taux de mortalité des indigents trop indigents. Haro sur le modeste qui se déplace avec sa charrette d’avant 1997 en ignorant la fragile santé de sa descendance. Sus à ceux qui refusent d’exhiber le coloriage ministériel. Et pendant ce temps là?  Étonnamment, est occulté le fait qu’à une époque tout à été mis en œuvre pour favoriser le diesel aujourd’hui incriminé. Bizarrement, en France aucune sanction n’est envisagée à l’encontre des tricheries de l’industrie automobile. Malheureusement, un 4×4 commercialisé en 2015 est jugé moins polluant qu’une petite voiture mise en circulation dans les années 2000. Étrangement, le ferroutage est régulièrement glissé sous le tapis. Curieusement les 2RM ne sont pas considérés en tant que solution, même partielle, aux problèmes de circulation. Etc… Etc… Le propos ne consiste pas à nier le fait qu’il devient urgent de se préoccuper du devenir la planète. Non! Le propos relève d’un simple constat. Seules les mesures à court terme ont droit de cité. La stigmatisation se substitue à la sensibilisation, la taxation à la responsabilisation. Les incohérences sont couvertes par les agitations convulsives de caciques qui brandissent l’étendard d’une écologie fallacieuse, hypocrite et punitive. Les redevances gouvernementales ont la vie belle, à fortiori lorsqu’elles sont complexes et qu’elles renflouent les caisses. Nos dirigeants se perdent dans la multiplication effrénée de mesures invasives, de normes, de labels, sans pour autant se préoccuper des états d’âme d’un peuple qui serait en droit, pour une fois, d’arborer l’estampille du malus poena.  Gratuitement bien sûr!

Législation – Sale temps pour les motards!

Rogntudju!

Nouvelles contraintes, lois, réformes, interdictions, répressions diverses et variées sont en train de tuer le monde du Deux Roues.

Réfléchir! Gilet jaune: détention et port obligatoires en certaines circonstances. Pour défaut de présentation de gilet amende de 1ère classe 11 € qui passe à 135 € en cas de non-port dans les situations d’urgence.

A Paris à vélo…! Les deux-roues motorisés antérieurs au 1er juin 1999 interdits de circulation à Paris.

Heeeiin? Échappements: non homologués, sanction de 5ème classe, confiscation de la moto, 1500 euros d’amende et en bonus le fait que la constatation du niveau sonore peut se faire à l’oreille.

Critique! Vignettes ″Crit’Air″ obligatoires à Paris. Amende de 68 à 135 € en cas d’absence ou de non-conformité de la vignette.

Formatage! Plaques immatriculation: passage aux dimensions 210 x 130 mm obligatoire pour les motos. Par défaut, amende forfaitaire de 135 euros.

Pouce! Port des gants: obligatoires et homologués en 2 et 3 roues. Amende de 68€ et retrait d’un point sur le permis en cas d’infraction.

Flashback? Permis moto: La perte totale des points implique l’obligation de repasser par la case permis A2, ce qui revient à conduire une moto bridée à 35Kw pendant deux ans.

Certaines de ces mesures (circulation, vignettes, etc) ne sont pour l’instant applicables qu’à Paris mais elles commencent à s’étendre et leur généralisation ne relève pas de l’illusoire. Piètre compensation dans tout ça: la fin du bridage des motos de plus 100 chevaux  avec la publication de l’arrêté autorisant la remise en configuration d’origine des motos bridées. Pas de quoi occulter le fait que le pire reste à craindre:

Flash Dance! Radars: Incessamment sous peu et peut être même avant l’État va déléguer la gestion des radars mobiles. Quelques 500 voitures banalisées avec radars embarqués seront désormais gérées par des sociétés privées.

Motosur! Contrôle Technique: bien qu’actuellement en stand by, le CT obligatoire, dans un premier temps en cas de vente d’un véhicule d’occasion, reste d’actualité.

Branché! Stationnement: ″Pour donner un avantage supplémentaire aux 2RM électriques et favoriser le basculement vers l’ électromobilité″ Paris envisage de faire payer le stationnement moto.

Souriez! La verbalisation par vidéo est en train de se développer de manière fulgurante en zone urbaine et périurbaine.

La France n’aime pas les 2 Roues. Sous couvert d’arguments fallacieux sécuritaires ou écologiques, nos dirigeants se livrent à un harcèlement qui fait mal, très mal dès lors qu’il s’agit de passer à la caisse ou de compter les points. (Sources: Le repaire des motards). Rogntudju!″