Maksim Burov & Koenigsegg motorcycle

Koenigsegg motorcycle Maksim Burov

A peine 22 ans quand, en 1994, Christian von Koenigsegg  se lance dans la construction d’automobiles de grand standing version cracheurs de feu. Les Supercars qui sortent de ses ateliers peuvent  flirter avec les 450 Km/h grâce à des V8 bi-turbo de 5 litres  qui développent jusqu’à 1300 Cv.  Séduit par l’approche esthétique du constructeur suédois, Maksim Burov a travaillé sur une ébauche similaire applicable aux deux roues. L’artiste designer moscovite a ainsi imaginé ce que pourrait être le haut de gamme du futur de la moto. L’idée n’est pas sans rappeler celle qui a donné naissance à la Lotus C01,  mais il n’en demeure pas moins qu’elle s’affiche uniquement en tant que concept purement numérique. Pour l’instant… Plus de photos > Ici.

Alcyone Design – Triumph Bonneville

Triumph Bonneville Alcyone Design

”…En quelques mots on pourrait conclure que l’idée ici n’est pas de customiser la Bonnie mais de la transposer dans l’avenir, plus proche d’un idéal d’évasion, de liberté où l’essence même de la moto y est intacte, sans artifices, sans mensonges, avec la même énergie et symbolique que par le passé…”  C’est ainsi que les Brestois d’Alcyone Design résument leur vision du twin anglais. Ouais bon!.. Evidemment, on retrouve les grands classiques de la conceptualisation moto: formes épurées, volumes allégés, silhouette affinée, proportions équilibrées; le tout sur fond d’élégance minimaliste au sein de laquelle quelques détails viennent corroborer la tendance Rétro du moment. Si ça roule? Bien sûr! Mais uniquement au foutrate de Chouchen ou au bisulfure de goémon. Comme il se doit au pays de la Bombarde.