Septembre Noir pour la New Wave

Décès de Rick OcasekDe son vrai nom Laurent Biehler, ce musicien claviériste français a été l’un des membres fondateurs du groupe français Post Punk des années 70-80, Taxi Girl.  Six ans après la disparition de Daniel Darc, Laurent Sinclair est décédé le 2 septembre 2019 à Paris à l’âge de 58 ans.

Philippe Pascal, voix incontournable de la scène musicale rennaise. Le chanteur du groupe New Wave Marquis de Sade, formé en 1978, dissout en 1981 et reformé en 2017, aurait mis fin à ses jours dans la soirée du 12 septembre. Il avait 63 ans.

Le 15 septembre le rock perd une autre de ses légendes. Ric Ocasek, chanteur et guitariste du groupe The Cars, pionnier de la New Wave, a été retrouvé mort à son domicile. Il avait 75 ans.

Patrick BETAILLE, septembre 2019

 

Art Neville – Le″Poppa Funk″ du Bayou disparaît

Mort du fondateur des Neville BrothersEn 1965 Arthur Lanon Neville devient le co-fondateur de The Meters, un groupe funk à la tonalité créole très ancrée à la Nouvelle Orléans dont il est originaire. Probablement à cause du fait que les musiciens se satisfont de jouer à domicile, l’adhésion du grand public n’est pas au rendez vous et suite à des tensions la formation est dissoute en 1976. Dans la foulée le chanteur-organiste fonde avec ses frères, Aaron, Cyril et Charles The Neville Brothers. Ce nouveau combo propose alors un subtil mélange de blues, de Soul, de Funk et de Jazz qui leur ouvrira les portes du succès avec le magnifique Yellow Moon sorti en 1989. Celui que l’on surnommait le ″Poppa Funk″ s’est éteint le 22 juillet 2019 à l’âge de 81 ans. Avec sa disparition et celles de fats Domino, Dr John et Allen Toussaint, le patrimoine musical et culturel de la Nouvelle Orléans est sérieusement mis à mal.

Ecouter: Avec The Meters: Rejuvenation, cinquième album publié en 1974, celui de la maturité avec un funk-rock première classe. Avec Neville Brothers: Fiyo on the Bayou, (1981) véritable kaléidoscope musical sous influence Cajun, R&B et Reggae. Et bien sûr le plus pop mais néanmoins excellent Yellow Moon de 1989.

Patrick BETAILLE, juillet 2019

 

Rock – La Faucheuse met le turbo!

La Faucheuse du RockDepuis le 16 janvier 2019, date à laquelle le dessinateur Denis Sire a remisé définitivement ses crayons, il semblerait que la Faucheuse ait à gérer un agenda plutôt chargé en terme de rendez-vous funestes:

Keith FLINTavait fondé The Prodigy en 1990. Avec Fatboy Slim et The Chemical Brother le groupe était devenu l’un leaders de la scène électro de l’époque. Dépressif, le chanteur s’est pendu en son domicile de Dunmow au sud-est de l’Angleterre le 4 mars dernier. 

Stephan ELLIS est décédé le 28 février à l’âge de 69 ans. Bassiste de Survivor de 1981 à 1987 et de 1996 à 1999. Il avait rejoint la formation alors en studio pour enregistrer son deuxième album studio, Premonition. Le groupe connaît véritablement le succès en 1982, en sortant le single ″Eye of the Tiger″, commandé par Sylvester Stallone pour le film Rocky III. L’album éponyme se vend à plus de 2 millions d’exemplaires en moins d’un an et obtient un disque de platine.

Mark HOLLIS. Chanteur et compositeur au sein du groupe britannique Talk Talk de février 1982 à octobre 1991. Lui et son groupe s’inscrivaient dans la vague New Wave ou Pop à leurs débuts. Âgé de 64 ans Hollis disparaît définitivement des radars le 25 février. Il avait pris sa retraite musicale depuis plus de 20 ans après la sortie d’un premier et unique album solo en 1998, sobrement intitulé Mark Hollis et resté largement ignoré du grand public. It’s a shame!

Peter TORK. De son vrai nom Peter Halsten Thorkelson ce musicien auteur-compositeur parti le 21 février à 77 ans fut clavier et bassiste de The Monkees. En 1966, le groupe atteignait trois fois le sommet des ventes de disques aux États-Unis, notamment avec le morceau ″I’m A Believer″, devenu un tube mondial. Il sera le premier à quitter le groupe en 1969. Outre la basse et les claviers, il maîtrisait également la guitare, le banjo et l’orgue.

Marcel Azzola. Moins rock (quoique?!) mais tout aussi jouissif quand il triturait son instrument, il a accompagné Piaf, Montand, Barbara, Gréco, Bécaud. Azzola a aussi joué avec ou devant des pointures comme Django Reinhardt, Stéphane Grappelli, Didier Lockwood ou encore Christian Escoudé. Mais c’est Jacques Brel qui lui a donné l’occasion de se sublimer dans Vesoul avec le fameux ″Chauffe, Marcel, chauffe!″. Car c’est lui, Marcel Azzola, le fameux accordéoniste qui bien avant de mourir le 21 janvier, nous avait amené, dans un crescendo endiablé et sublime, de Vierzon à Vesoul et d’Anvers à Hambourg.

Patrick BETAILLE, mars 2019

The Reaper – Rock’n’Roll will never die!

The reaper: Rock'n'Roll will never dieEncore une année noire pour le Rock! Dolores O’Riordan, Vinnie Paul, Fast Eddy Clarke, Jacques Higelin, Aretha Franklin, Otis Rush et tous ceux qui nous ont fait faux bond. Rock’n’Roll will never die? Certes, mais certains de ses plus grands représentants ont déclaré forfait ou sont entrés dans la dernière ligne droite; au mieux ils sont en train de se positionner dans les starting blocks. Va falloir s’y faire, ils sont plus très nombreux à avoir dépassé les 70 printemps nos héros. Alors f***! Jouons encore et encore les disques de nos chers disparus, célébrons les vivants et débusquons les audacieux. Le Rock est une culture, un héritage, une philosophie, un art, un langage, un mode de vie. Il n’est ni mort, ni vivant, il EST!

Patrick BETAILLE, décembre 2018