Gregg Allman – Midnight Rider

Midnight Rider voit le jour en 1970 alors que Le Allman Brothers Band passe quelques jours dans une ferme louée aux alentours de Macon en Géorgie. Durant les sessions d’enregistrement du deuxième album Idlewild South, Gregg Allman (1947 – 2017), son auteur, aime à s’isoler dans une des dépendances pour composer tout en s’adonnant aux plaisirs de la fumette. C’est là que lui vient l’idée du titre qui, avant d’être enregistré dans les studios de Capricorn Sound, bénéficiera de l’aide de son pote roadie, Robert Kim Payne, pour finaliser les paroles. Dès sa sortie, l’album rencontre un succès considérable mais la compo Allman/Payne passe quasiment inaperçue. Du moins jusqu’à ce que la communauté des bikers ne s’approprie les thèmes qui lui sont si chers. À la sauce Born to be Wild, indépendance, liberté et rébellion constituent en effet la trame de ce Midnight Rider qui finalement sort en single en mars 1971 et devient l’un des moments forts des concerts du groupe. Une autre version, plus cool, du Chevalier de Minuit parait sur le premier album solo de Gregg Allman: Laid Back. En 2013, le titre est utilisé par la société Geico dans une publicité pour leur assurance moto. Le spot, intitulé Money Man, met en scène un motard qui roule en semant des billets de banque. Ceux qui connaissent le groupe s’insurgent contre une faute de goût manifeste: ″Les auteurs de cette publicité ont visiblement oublié que deux des membres des Allman Brothers (Duane Allman et Berry Oakley – NDLR) ont péri dans des accidents de moto. Ils auraient mieux fait de dire: Vous ne savez jamais si votre virée nocturne va se terminer tragiquement. Parlez en donc aux Allman Brothers!

Midnight Rider. Paroles (extrait traduit) …Ok, je dois partir pour ne pas avoir à me cacher. Me voilà obligé de fuir. Je n’ai qu’un dollar en poche mais je ne vais pas les laisser m’attraper. La route défile, je ne possède même pas les vêtements que je porte et je ne me soucie guère de pouvoir trouver un vieux lit à partager. Non, ils n’auront pas le Chevalier de Minuit..!

Patrick BETAILLE, juillet 2021

Gregg Allman – Hittin’ the Note

Allman Brothers: Décès de Greg Allman

Né en 1947, Gregg Allman est surtout connu pour avoir, en 1969, fondé  avec son frère Duane le premier groupe de Southern Rock. Avec The Allman Brothers Band les deux frères fusionnent Soul, Blues et Country, parfois dans de longues improvisations dans lesquelles tous deux excellent. Bien que guitariste à l’origine, Gregg laisse vite sa place à Duane pour se consacrer, en plus des compostions, à l’orgue et à l’interprétation portée par une voix émotionnellement chargée de tonalités blues-rock. La consécration s’accompagne pourtant d’effets indésirables. Addiction aux drogues dures, morts accidentelles de Duane puis, un an plus tard, du bassiste Berry Oakley et ennuis judiciaires mettent à mal le groupe qui explose en 1976. Entre contributions diverses, reformations épisodiques du groupe et problèmes de santé, le chanteur entame une carrière solo et renoue avec le succès lors de la parution en 1987 de l’abum ″I’m No Angel″ et de ″Slow Country Blues″ en 2011. Atteint d’une hépatite C en 1999, Gregory LeNoir Allman subit une greffe du foie en 2010. Finalement, le 27 mai 2017 un communiqué publié sur le site officiel du chanteur annonce son décès en son domicile de Savannah, en Géorgie. Il avait 69 ans. Une de ses plus belles er récentes contributions, du moins la plus représentative, reste celle au cours de laquelle sa voix et son jeu de claviers communient à merveille avec la sublime guitare de Warren Haynes sur ″Hittin’ the Note″, le dernier album studio des Allman Brothers paru en 2003. Ancré dans l’âme du Sud, le titre en question est un Blues terreux à la puissance mélodique absolue qui évolue vers une fusion subtile entre Rock’n’Roll électrique et Jazz fiévreux: Desdemona!

PB, mai 2017