Senior TT 2017: Dunlop In, Martin Out!

Senior TT 2017: Michael Dunlop-Guy Martin

Faute de temps pour parfaire les réglages de la Honda CBR1000RR Fireblade, Guy Martin a déclaré forfait et n’a pas pris le départ de la course reine du Tourist Trophy.

Michael Dunlop, plus heureux et déjà vainqueur de la Supersport le week end dernier, a remporté le Senior TT au guidon de la toute nouvelle Susuki GSX-R1000.

♠ Ça Roule! ♠

Tourist Trophy 2017, Guy Martin répond présent!

TT 2017 Guy MartinTitulaire de 15 titres au TT (en 12 participations de 2003 à 2015), Guy Martin n’est jamais monté sur la plus haute marche du podium manxois. En 2015, après un échec avec la BMW de son écurie Tyco et surtout une impressionnante chute lors du Grand Prix d’Ulster, le pilote avait déclaré que s’en était fini du TT!  Effectivement la session 2016 a eu lieu sans lui. Mais la quête de gloire suprême au Tourist Trophy s’apparente à une drogue dure. Le sevrage entamé à forte dose de challenges divers et variés (courses VTT, Pike Peaks, Wall of death, Triumph Steamliner, ballon dirigeable, etc…) n’a eu aucun effet sur le ″Speed King″ qui aujourd’hui replonge. Prévisible pourrait on dire, surtout quand le dealer s’appelle Honda et qu’il met à disposition son arme de toute dernière génération. C’est officiel, le constructeur japonais le confirme: Gaï Martine, fera équipe avec John McGuinness pour piloter les Honda CBR1000RR SP2 Fireblade″ sur le TiTi 2017! Une belle paire qui a les moyen d’inquiéter Michael Dunlop, Ian Hutchinson et les redoutables BMW S1000RR. Chaud devant!

 Ça Roule! 

:

Sam Christmas, photographe: Guy Martin dans le viseur

Guy Martin by Sam Christmas

Ile de Man, je traine du côté des paddocks, essayant de réaliser le cliché susceptible de traduire l’enjeu de la course et la détermination des coureurs. Malheureusement, la sérénité et la décontraction ambiante ne se prêtent pas à ma quête. Je suis sur le point d’abandonner quand soudain, Guy Martin se présente sur la ligne de départ, met son casque et entre en mode course. Son regard exprime la force et l’intensité du moment qu’il est sur le point de vivre.  En tant que photographe vous savez toujours quand vous avez LE SHOT. Je savais que c’était celui là!″ Sam Christmas, motorcycle photographer.

∗ Arrêt sur Image ∗

Guy Martin tente la traversée de la Manche en ballon

Guy Martin traverse la Manche en ballon

Début septembre dernier, tôt le matin,  une plage du Kent connait une effervescence pour le moins inhabituelle en cette saison. Pas mal de monde pour un rendez vous d’exception. Il s’agit de ne pas rater l’événement. Guy Martin, qu’on ne présente plus, et le français Stéphane Rousson sont sur le départ pour tenter de traverser la Manche en ballon gonflé à l’hélium et propulsé  par un pédalier. La tête c’est Stéphane. En 2008, le niçois a par deux fois tenté l’aventure, sans succès. Les jambes c’est Guy Martin, toujours à l’affut de performances qui n’ont d’égale que sa boulimie pour des exploits hors normes. Pour la circonstance Rousson et Martin ont mis au point un technique qui consiste pour le premier à contrôler le ballon depuis un bateau pendant que le ″Speed King″ pédale. Bien que les autorités maritimes aient donné le feu vert, c’est malheureusement un vent fort qui a eu raison des espoirs de l’équipe qui s’est vue obligée de renoncer à sa tentative. Un record de vitesse sur dirigeable à pédales a tout de même été enregistré. Maigre consolation mais à n’en pas douter le pilote anglais ne va pas en rester là.

≈ Trucs en Vrac ≈

Rocket III Streamliner & Guy Martin

Triumph Rocket III Streamliner

Triumph Motorcycles confirme son intention de battre le record du monde de vitesse sur 2 roues, actuellement enregistré à 605,696 km/h. La tentative devrait normalement avoir lieu en août 2016 au cours de la Bonneville Speed Week. Voilà maintenant deux saisons que l’emblématique manifestation est reportée pour cause de dégradation de l’environnement salin (Lire l’article!). La reprise des hostilités accueillera donc cette année les équipes Triumph  qui procèdent aux derniers réglages de la Rocket III Streamliner, prête depuis 2015. Avec 7.80 m de long, 0.60 m de large et 0.91 m de hauteur l’engin  consiste en un monocoque Kevlar et fibre de carbone. La propulsion est assurée par 2 moteurs turbocompressés de Rocket III alimentés par un combustible à base de méthanol et développant la bagatelle de 1000 ch à 9000 tr/mn. Guy Martin est à la fête et dans les starting blocks car c’est lui qui sera aux commandes pour tenter de prendre le record détenu depuis 2010 par Rocky Robinson et son ″Oil-Ack Attack″ streamliner à propulsion Susuki Hayabusa.

Rêves de Préparations 

 

Guy Martin: Honda CBR1000RR ″Fireblade″

Guy Martin's Honda CBR 1000RR Fireblade

La renommée de cette Honda CBR 1000 RR ″Fireblade n’est plus à faire. En effet, durant la période 2008-2009 Guy Martin lui en fait subir de belles au cours du championnat britannique de Superbike, au Ulster GP et au Tourist Trophy de Île de Man où en catégorie Superstock il a terminé respectivement 2ème et 3ème. Après avoir été vendue en 2014 la ″Fireblade″ est mise aux enchères par Bonhams le 23 avril 2016. Il faudra débourser entre £12.000 et £16.000 pour pouvoir se prendre pour le ″Speed King″ ou brandir fièrement un certificat attestant de l’authenticité du joujou qui trônera dans votre salon. Gazzzzz!

La Honda CBR 1000RR Fireblade de Guy Martin

Rêves de Préparations 

Guy Martin a fait le mur!

Guy Martin Wall of Death

Guy Martin s’offre une belle entrée dans le Guiness World Records. Evoqués ici même en septembre 2015, les préparatifs de la tentative de battre le record de vitesse dans un Wall of Death ont abouti. L’objectif des 80 mph (un peu plus de 130 km/h) n’a pas été atteint mais le Speed King explose le précédent record avec 78,15 mph, soit plus de 125 km/h sur le plus grand Mur de la Mort jamais construit au monde. Les essais ont eu lieu sur une Indian Scout préparée par Ken Fox mais c’est sur BSA 750 Triple Rob North que le record a été enregistré. ″Difficile de maintenir les gaz longtemps″, expliquait Guy à l’arrivée, ″avec 5,2 G de pression, par moments je perdais la vue″. Réalisée en Live, la performance a été filmée par la chaîne anglaise Channel 4: Guy Martin’s Wall of Death: World Record Attempt! 

 

 

Guy Martin au pied du mur!

Guy Martin Wall of Death!

On arrête plus Guy Martin. Même sa chute lors du GP en Ulster ou le podium manqué au Tourist Trophy n’ont pas eu raison de sa boulimie vrombissante. L’anglais est sur tous les fronts. Récemment encore il était en stage chez le cascadeur Ken Fox pour se familiariser avec un Mur de la Mort de 20 pieds de haut. Son But? Battre le record de vitesse sur ce type d’installation en tentant de dépasser les 160 km/h. D’emblée deux contraintes apparaissent. Sur une installation classique (6 mètres de haut et 9 mètres de large), la vitesse envisagée générerait une force gravitationnelle énorme et probablement fatale.  Pour atteindre cette vitesse il faut au ”Speed King” une machine à la hauteur. Qu’ à cela ne tienne! Guy Martin, chez lui,  a déjà entamé la construction de son propre tonneau dont le diamètre plus important devrait lui permettre de n’avoir à supporter QUE 5g lors des accélérations de la Triumph T160 Rob North qu’il est en train de préparer façon Tracker. Filmé par Channel 4, l’ événement devrait avoir lieu début 2016. Ce mec est un doux dingue mais c’est pour ça qu’on l’aime!

Rêves de Préparations 

Guy Martin’s Spitfire

Guy Martin Spitfire MK1 N3200

L’histoire: Le  ”Supermarine Spitfire Mark1”, piloté par Geoffrey Stephenson, est abattu  lors des opérations sur Dunkerque en 1940. Le chef d’escadrille de la Royal Air Force est capturé,  emprisonné et l’épave de son avion reste enfouie dans le sable d’où elle est extraite dans les années 80 pour être stockée en France pendant plus de 20 ans. Jusqu’à ce qu’une entreprise de restauration anglaise en fasse l’acquisition pour lui redonner vie .

C’est à partir de ce moment qu’intervient Guy Martin. Il rejoint les équipes en charge du projet basé à Duxford, Cambridgeshire et propose ses services et ses talents de technicien. Une façon pour lui de rendre hommage à ces héros qui ont écrit les plus belles pages de l’aviation militaire tout en donnant libre cours à sa passion pour tout ce qui, de près ou de loin, touche à la Mécanique. Durant deux ans ”Speed Guy” participe à toutes les étapes de la reconstruction. De l’étude des plans aux phases d’usinage, des tests de la mitrailleuse aux premiers tours du moteur Rolls Royce V12, concentration, passion et enthousiasme sont de mise. Même aux commandes de l’engin, Guy Martin nous offre ses yeux pétillants et son sourire étincelant d’éternel gamin émerveillé. Gamin qui pour la circonstance s’impose aussi en tant que narrateur inspiré dans ce beau documentaire réalisé par la chaîne anglaise Channel Four: Guy Martin’s Spitfire

 Ça Roule! 

Guy Martin chez BMW

Guy Martin Tyco BMW S1000RR Tourist Trophy

Tyco-Tyco par ci, Tyco-Tyco par là….! Dixit Veetess Speereet (Mâtin quel Blog!) : ”C’est officiel, Guy Martin courra cette année sur Béhème. Son écurie passe du Gex au S1000RR de la marque à l’hélice”. Ach So!  Lire la suite Ici!

  Ça Roule! 

Pike Peaks: Guy Martin entre dans l’histoire!

Guy Martin Pikes Peak International Hill Climb

Merci à Vince et à son excellent blog pour cette découverte du PPIHC! Pike Peaks International Hill Climb. La course existe depuis 1916, elle se déroule dans le Colorado et c’est la deuxième plus ancienne course aux Etats-Unis après Indianapolis. On y court en auto mais on y court aussi à moto, souvent sous la barre des douze minutes. Quand on sait que le tracé fait quasiment 20 kilomètre de long, comporte 156 virages, que le départ a lieu à 2800 mètres d’altitude et l’arrivée à 4300 mètres, il n’est pas très difficile d’apprécier la performance. Habitué des courses sur route, Guy Martin s’est présenté cette année pour la première fois sur la ligne de départ de cette épreuve prestigieuse avec une « Martek Custom Turbo« . Ne cherchez pas. Pour la circonstance Martin a concocté de ses mains une machine sur base Suzuki GSX-R 1100 de 1380 cc avec système électronique d’injection, cadre maison et turbocompresseur offrant quelques 550 bourrins. Le pilote britannique a remporté la course  dans la catégorie UTV/Exhibition avec un chrono de 11’32’’! De quoi se consoler de n’avoir pour l’instant jamais remporté (malgré 13 podiums!) sa course favorite qu’est le Tourist Trophy de l’Ile de Man. Si tant est que le plus pur, le plus barré, le plus drôle, le plus tête de lard et le plus talentueux des pilotes ait besoin d’être consolé.

Rêves de Préparations 

%d blogueurs aiment cette page :