Harley Davidson – Battle of the Kings 2017

 

Bombtrack: Battle of the kings 2017Troisième édition pour la ″Battle of the Kings″ qui met en compétition les concessions Harley-Davidson d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique. Le challenge consiste pour les candidats en la personnalisation de modèles de la gamme Dark Custom. Les machines doivent être élaborées avec un budget de 6000 euros, dont 50% consacrés obligatoirement aux pièces du catalogue Harley-Davidson. En 2017, sur les 191 dossiers présentés, 10 préparations ont été sélectionnées pour la grande finale. Ce sont les italiens de Harley-Davidson Perugia qui, sur base de Roadster, ont mis en œuvre ce ″Bombtrack″ déclaré Custom King 2017. Source et infos: Le repaire des motards!

Phil Comar – HD Dyna Low Rider sans les mains!

No hands man, Phil ComarEn 2008, Phil Comar perd son père atteint de la maladie de Parkinson. Avant le décès et depuis pas mal de temps déjà, père et fils parlaient souvent de l’exercice consistant à piloter une moto sans les mains et sur une longue distance. En mémoire de son père, Phil décide de se lancer dans l’aventure. En 2010 il effectue sa première tentative avec pour objectif la collecte de fonds pour la Michael J. Fox foundation qui se consacre à la lutte contre la maladie de Parkinson. Cette année là, celui que l’on appelle désormais le ″No hands man″ roule pendant 317 miles (505km), sans toucher le guidon de sa Harley Davidson FXDL Dyna Low Rider équipée pour la circonstance d’un réservoir additionnel de 42 litres. L’année suivante il atteint les 327 miles (526km). En 2015 Phil parcourt 534 miles (859km) et l’année dernière il frôle les 1000km (588 miles). Le précédent record aurait dû tomber le 1er octobre 2017 mais malheureusement la tentative a échouée au bout de 762km à cause de travaux engendrant un fort ralentissement. Il y a fort à parier que Phil Comar ne va pas rester sur ce résultat qui n’a d’échec que le nom!

Harley Davidson – Mobile Booking Cage

Harley Davidson Mobile JailBien que ne faisant pas partie des dotations permanentes au sein des forces de Police U.S, dans les années 20 certaines unités furent équipées à titre expérimental de Side Cars Harley Davidson sur lesquels le panier avait été remplacé par une cellule à barreaux. Quid du bien fondé du ″Mobile Booking Cage″ en question mais l’on peut supposer que l’apport d’air frais était propice à un dégrisement accéléré des contrevenants ou que les trépidations et quelques frayeurs avaient le mérite de pouvoir pallier aux velléités néfastes de certains  détenus.

Harley Davidson – Quand WLA devient Bobber

HD WLA

L’entrée des USA au cœur de la seconde guerre mondiale entraine une augmentation conséquente de la production de Harley Davidson: 60 000 exemplaires pour l’armée américaine et 30 000 pour les alliés. A la fin du conflit, les bécanes encore en état sont rapatriées et bradées sur la marché U.S. La moto qui était à l’époque financièrement inabordable devient soudain accessible à toutes les bourses. Très vite les jeunes acquéreurs s’ingénient à modifier  et surtout alléger les grosses WLA pour en faire des engins adaptés aux courses de Dirt Track qui font alors sensation au sein d’ une Amérique en mal de divertissements. Bien sûr, tous les équipements militaires disparaissent, ce qui est accessoire est supprimé et tout ce qui est superflu est ″bobbed″ (littéralement: coupé au carré). le Bobber était né!

Eddie Davenport – Hollister Gypsy Tour

Eddie Davenport, Hollister CaliforniaCette célèbre photo prise le 4 juillet  1947 et publiée dans le San Francisco Chronicle était censée illustrer les événements de Hollister. Le cliché montre le biker Eddie Davenport, étendu sur son Harley Davidson, les jambes en avant, visiblement dans un état d’ivresse profond, avec une bouteille de bière dans chaque main et de nombreuses autres dispersées sur le sol. Sur le cliché on peut voir un personnage en arrière plan. Cet homme c’est Gus Deserpa, un habitant de la ville. Il livra au journal sa propre version des faits. ″Ma femme et moi avons vu deux hommes qui amassaient des bouteilles. Ensuite, ils ont placé une moto au milieu. Quelques minutes plus tard, ils ont interpellé un homme ivre qui sortait du bar, lui ont demandé de s’asseoir sur la moto et ont commencé à faire des photos…″ Eddie ne s’imaginait pas que le photographe était en train de se servir de lui pour illustrer un article à charge, et que cette photo prise le lendemain de la fête et reprise le 21 juillet par Life, ferait non seulement le tour du monde, mais deviendrait aussi le symbole même de la sauvagerie motarde. Source: L’ Assaut des Motards!

David Uhl – PinUp Harley Davidson

David Uhl Harley Davidson Pin-Up

David Uhl est un artiste américain célèbre pour ses peintures à l’huile consacrées aux Harley Davidson auprès desquelles il s’applique à représenter des Pin-Up en mode vintage. Né en 1961, cet américain commence à peindre pour la firme de Milwaukee en 1998, devenant ainsi le premier peintre officiellement agrée par la marque. Même s’il lui arrive de représenter Steven Tyler sur une moto ou paré d’une coiffe de chef indien, l’essentiel du travail de David Uhl reste axé  sur un domaine bien ciblé. Aviation, voitures, motos, rassemblements divers et courses High Octane font ainsi partie des sujets de prédilection du peintre qui a déjà à son actif plus de 500 toiles sur lesquelles les Pin-Up occupent bien sûr une place privilégiée. La suite en images!

Street Rod 750 – Harley Davidson revoit sa copie

HD Street Rod 750

Commercialisée en septembre 2014, la street 750 n’ a commercialement pas connu le succès attendu et ce malgré un tarif la situant en entrée de la gamme du constructeur (7500€). Du coup, Harley Davidson revoit sa copie et tente un upgrade de l’existant qui, tendance oblige, s’appelle désormais ″Street Rod″. Le nouveau modèle intègre un V-twin 750cc qui offre – et c’est pas du luxe – 18% de puissance et 8% de couple supplémentaires par rapport à celui du modèle Street 750. Le châssis lui, adopte un bras oscillant rallongé et une nouvelle fourche inversée. Les roues passent à 17 pouces et le freinage est assuré par deux disques de 300 mm à l’avant et l’ABS de série. Pour le coup, la refonte joue la carte de l’agressivité. Au niveau du look d’abord mais aussi au niveau du tarif; La Street Rod est Disponible à parti de 8500€! Source, infos et photos: Mot Net.