Norton – 961 Dominator Street

Nouveauté Norton DominatorAprès le succès rencontré par la Commando 961 Street et vivement sollicité par sa clientèle, Norton annonce la mise en production d’une nouvelle Dominator, elle aussi en version Street. Cette version spéciale limitée à 50 exemplaires se distingue essentiellement par un réservoir finition chromée fait main, un guidon haut et un 2 en 1 maison. Saute vent, garde-boues et caches latéraux sont en carbone. D’après les concepteurs, la position de conduite alliée au châssis de la Dominator et aux suspensions Öhlins devrait offrir à ce modèle ″une maniabilité de sportive!″. Seule ombre au tableau, la Norton Dominator Street ne sera commercialisée qu’au Royaume-Uni car la configuration Moteur du 961 dit ″fuck″ la norme Euro 5. Quant à la facture, elle se monte à 24 000 euros!

Patrick BETAILLE, septembre 2019

Norton Commando – 961 MKII Breitling Sport

Norton Commando MKII Limited EditionUne seconde! Annoncé en 2018, le partenariat entre Breitling et Norton est en train de se renforcer. Du côté de l’horloger suisse c’est une Premier B01 Chronograph 42 Norton Edition qui voit le jour en affichant le logo Norton au dos de la montre et le dessin d’une Commando sur le fond transparent. Les anglais de Norton Motorcycles eux, déboulent sur le marché avec une Commando 961 MKII Breitling Limited Edition. 77 exemplaires seulement pour cette série spéciale exempte de toute  innovation. Vêtu d’un costard noir et gris, l’intemporel Cafe Racer chic et sobre arbore sur ces compteurs la calligraphie des chronomètres helvètes dont l’emblème est cousu en doré sur la selle et repris sur le carter d’alternateur. ″O tempora, o mores″! Avec un tarif estimé proche des 30 000 euros il va falloir prendre le temps… d’admettre une fois pour toutes que ″le luxe est lié au temps qui passe″ [Jean Louis Dumas, ex patron d’Hermès]. Allez! Je file, j’suis à la bourre! Pour plus d’infos et si vous avez quelques minutes, c’est ici: Breitling 1884.

Patrick BETAILLE, avril 2019

 

 

Tourist Trophy 2019 – John McGuinness sur Norton

McGuiness Norton 650 SuperlightRetour du pilote britannique après un grave accident qui lui valut une fracture de la jambe en 2017 lors de la North-West 200John McGuinness sera sur la ligne de départ du Tourist Trophy 2019 avec la toute nouvelle Norton version course. Carrosserie en fibre de carbone, cadre en aluminium, roues et réservoir en carbone, ligne d’échappement en titane. La 650 Superlight affiche 158 Kg sur la balance avec à la clé les 105 chevaux  du bicylindre parallèle issu du moteur Norton 1200 RR V4. Au guidon de ce petit missile, le talentueux McGuinness devrait pouvoir se distinguer haut la main dans la catégorie Superlight du TT. ″Nous avons toutes les billes en main pour être compétitifs et nous allons faire en sorte d’être au point sur la ligne de départ pour être les plus rapides″ déclare Stuart Garner le PDG de Norton. Et d’ajouter: ″John aura tout le  soutien nécessaire de la part du team et nous comptons bien être sur la première marche du podium de l’Île de Man″.

 

Norton – Model 30 International

Norton Model 30 1932En 1931, l’écurie de course Norton domine les Grands Prix européens avec des doublés en 350 et 500 cm3 aux Tourist Trophy de l’Île de Man (10 victoires en Senior TT), aux Grands Prix de Belgique, de Suisse et d’Ulster, et, pour faire bonne mesure, enregistre des victoires en 500 aux GP de France et d’Allemagne et de nombreux records du monde de vitesse. Pour tirer profit de ces succès en course, l’usine de Birmingham présente au salon de Londres, fin 1931, une réplique Sport équipée pour la route. Baptisée Norton International pour bien rappeler qu’il s’agit d’une réplique des fameux modèles courses de la marque, ce magnifique 2 roues est proposé en version 350 cm3 pour le Model 40 et 500 cm3 pour le Model 30 vendu à l’époque 90 £ (103 €!). ″Des machines réellement identiques à celles engagées en course″ titre la presse spécialisée de l’époque. Source, détails et photos: Classic Motorcyle.

Norton – Commando 961 Street

Nouveauté Norton Street CommandoAprès avoir été habillée à la mode californienne en 2017, la 961 Commando adopte aujourd’hui une livrée qui n’est pas sans rappeler le 750 Flat Tracker Harley Davidson. Aucun changement au niveau moteur et châssis pour cette version Street de la Norton qui sera produite en série limitée à 50 exemplaires. par contre, guidon, réservoir, selle et échappement court offrent à cette réinterprétation réussie une touche résolument urbaine qui devrait plaire à une clientèle qui aura les moyens de débourser plus de 20.000 euros. La Norton Commando 961 Street sera présentée au public du 17 au 25 novembre 2018 lors du Motorcycle Live de Birmingham.

 

Norton – Scrambler 650 Atlas

Scrambler Norton AtlasLe sujet a été évoqué en début d’année mais visiblement les choses se précisent pour le nouveau Norton. Aux dernières nouvelles le Scrambler vient d’acquérir son patronyme sur les fonds baptismaux de Donington Park: I hereby baptize you Atlas in the name of the Pistons and the Horse Power and the Holy Vertical Twin. Dixit la firme, le bloc V4 a été revu afin d’obtenir un 650 Cc capable de développer de 70 à 170 chevaux selon les versions. Incontestablement, l’Atlas vise plus haut que le Ducati 800, son concurrent direct. Encore à l’état de projet de développement, le Scrambler vitaminé sera présentée au NEC bike show de Birmingham en novembre prochain pour être commercialisé dès 2019. Au Royaume-Uni dans un premier temps.

 

Tourist Trophy 2018 – John McGuinness forfait!

Norton V4RR SG7Il se faisait une joie de courir sur la Norton SG7, version modifiée pour la circonstance de la désormais fameuse V4RR. Hélas le sort en a décidé autrement. Le Superbike et la Senior se feront sans l’ancien pilote Honda qui se voit contraint de déclarer forfait. Victime d’un chute lors de North West 2017 McGuinness doit malheureusement composer aujourd’hui avec les séquelles d’une grave fracture de la jambe dont il n’est pas totalement remis. ″C’est vraiment dommage car je n’étais vraiment pas loin d’être suffisamment en forme pour courirdéclare le deuxième pilote le plus titré de l’histoire du Tourist Trophy. John devra cette année se contenter de quelques tours de démonstration au couleurs de Norton.

Breitling & Norton – Bracelets de luxe

Partenariat Breitling-NortonEn 2011 Le fabricant de montre Breitling se mettait à la moto via une course entre un Mustang P-51 et une bécane pilotée par Elena Soldatova sur le lac de Bonneville. Aujourd’hui George Kern, CEO de l’horloger suisse, annonce  la signature d’un partenariat avec Stuart Garner le patron de Norton Motorcycles depuis 2008. D’ici quelques mois, de nouvelles montres incarneront l’association de ces deux marques prestigieuses. Reste à savoir si quand à 50 ans on a pas une Breitling-Norton c’est qu’on raté sa vie.

Norton – Le retour du Scrambler

Norton Scrambler/Tracker 650Dans les années 60 Norton était très populaire aux États Unis. En effet, la firme anglaise avait à l’époque développé une machine destinée exclusivement au marché américain: le Scrambler P11. Aujourd’hui à Castle Donington l’on met en avant un changement de stratégie consistant à se démarquer d’une image élitiste en proposant des motos financièrement plus abordables. En ce sens, Stuart Gardner vient d’annoncer un partenariat technique avec la société chinoise Zongchen pour la production d’une moyenne cylindrée. C’est donc dans ce contexte qu’il est fait état d’un nouveau Scrambler/Tracker doté d’un Twin vertical de 650 Cm3. Annoncés entre 11 200 et 13 400 euros les nouveaux modèles devraient être produits en Grande Bretagne pour le marché européen, mais aussi en Inde pour aller à la conquête des marchés émergents. Plus d’infos sur Belles Machines.

Norton – 961 Commando California

Norton Commando édition limitée

Il y a 50 ans Norton révélait au public la première Norton Commando. Succès immédiat avec à la clef le titre de Moto de l’ Année de 1968 à 1972. Pour célébrer cet anniversaire, la firme de Donington met sur le marché une série anniversaire des versions Sport et Cafe Racer de la 961 et un tout nouveau modèle: La Commando 961 California. Dotée du même moteur et du même châssis celle ci se distingue par un guidon façon Ape Hanger, une peinture pailletée et des chromes généreux. Dans tous les cas il s’agira de séries limitées vendues à hauteur de 50 exemplaires et selon une règle bien précise: ″Premier arrivé, premier servi″. Pour une disponibilité théorique en 2018, il faudra cracher dans les 20 000€. Quand même!