Peugeot Motorcycles – Distributeur de BSA

En 2021, BSA renaissait de ses cendres grâce au rachat par le géant Mahindra de l’emblématique marque britannique. La Gold Star se préparait à reconquérir le marché européen. Afin d’atteindre son objectif, BSA vient de s’associer à Peugeot Motocycles – une alliance de circonstance puisque les deux marques font désormais partie du même groupe indien – pour distribuer le modèle via le réseau Peugeot. Parallèlement l’on apprend que Peugeot Motocycles – donc Mahindra – va céder 50 % du capital et 80 % des droits de votes au groupe de fonds d’investissements de l’allemand Mutares qui, de fait, deviendra l’unique décideur de l’avenir du constructeur de deux-roues. Vous suivez?! Pour le moment et malgré des pertes financières de l’ordre de 15 millions d’euros en 2021, le constructeur garde ses attaches françaises puisque le siège social de la marque est toujours basé à Mandeure dans le Doubs. 2023 sera donc l’année du renouveau pour la marque au lion, avec à la clef de nouveaux modèles destinés à prendre des parts sur un marché de plus en plus concurenciel. Gurpratap Boparai: PDG de Mahindra Europe et Président de Peugeot Motocycles : ″Le partenariat avec BSA est une opportunité exceptionnelle pour Peugeot Motocycles de s’appuyer sur son histoire dans le secteur de la moto. Peugeot Motocycles a toujours eu la moto dans son ADN, en lançant son premier modèle en 1898. L’histoire continue ! Grâce à ce partenariat, nous renforçons notre expansion sur le marché européen et continuons à élargir nos gammes de produits″. Il suffit d’y croire! Ou pas!

Patrick BETAILLE, novembre 2022

Peugeot Motorcycles – P2X Concept

Peugeot P2X ConceptPour confirmer son retour à la moto, Peugeot profite du Mondial de la Moto pour présenter sur son stand Porte de Versailles deux concept-bikes nommés P2X . Il s’agit d’un roadster 125cc (sic!) au design contemporain et d’un Cafe Racer 300 cc au style plus radical. Sans toutefois se prononcer sur une date, Peugeot Motocycles promet la mise en production imminente de ces deux modèles. Lire la suite sur Auto Moto.

Peugeot Motos – Retour sous contrôle?

Peugeot P515 Le MansSans aller jusqu’à vouloir innover sur le segment des grosses cylindrées, le constructeur français souhaite revenir sur le marché de la moto de petite et moyenne cylindrée. Pour cela il fera appel à son partenaire Indien Mahindra qui en 2014 a racheté 51% des parts de Peugeot Scooters à PSA. Au travers de ce partenariat et d’ici trois ans, l’entreprise envisage de mettre sur le marché deux motos 300 cm3 et une de 125 cm3, espérant ainsi mettre fin à la débâcle de la branche 2/3 roues motorisés qui depuis 2013 affiche une perte de 70 millions d’Euros. De nouveaux investissements, à hauteur de 47 millions, sont d’ores et déjà planifiés afin de faire évoluer l’offre produit, d’optimiser l’outil de production et d’accroître la R&D. Priorité sera accordée aux scooters haut de gamme et 2RM électriques. La stratégie commerciale ciblera les marchés nord-américains et asiatiques. Malheureusement, l’emploi sera à nouveau touché avec 90 licenciements prévus d’ici 2019 en France. Emplâtre sur une jambe de bois? L’avenir le dira. Ou pas, car il est bien loin le temps où Peugeot collectionnait les records internationaux (dont celui des 3000 km parcourus à 118 km/h de moyenne) avec cette P515.