Pike Peaks – Décès de Carlin Dunne

Décès de Carlin DuneÀ l’âge de 36 ans Carlin Dunne a été victime le 30 juin d’un accident fatal. Lors de The Pikes Peak International Hill Climb, le pilote américain quadruple vainqueur de la Race to the Clouds (La course vers les nuages) avait signé le meilleur chrono lors des essais au guidon de sa Streetfighter V4. Dimanche, en tête à tous les pointages intermédiaires et il était sur le point de battre le record détenu depuis 2017 par Chriss Fillmore. À 500 mètres de l’arrivée, la perte de la roue arrière de la moto a projeté dans le ravin le pilote officiel Ducati  qui malheureusement n’a pu être sauvé. Carlin Dunne est le septième coureur à trouver la mort au cours de cette mythique épreuve qui a lieu tous les ans dans le Colorado.

Patrick BETAILLE, juillet 2019

Pike Peaks – Guy Martin entre dans l’histoire!

Guy Martin Pikes Peak International Hill ClimbMerci à Vince et à son excellent blog pour cette découverte du PPIHC! Pike Peaks International Hill Climb. La course existe depuis 1916, elle se déroule dans le Colorado et c’est la deuxième plus ancienne course aux Etats-Unis après Indianapolis. On y court en auto mais on y court aussi à moto, souvent sous la barre des douze minutes. Quand on sait que le tracé fait quasiment 20 kilomètre de long, comporte 156 virages, que le départ a lieu à 2800 mètres d’altitude et l’arrivée à 4300 mètres, il n’est pas très difficile d’apprécier la performance. Habitué des courses sur route, Guy Martin s’est présenté cette année pour la première fois sur la ligne de départ de cette épreuve prestigieuse avec une « Martek Custom Turbo« . Ne cherchez pas! Pour la circonstance Martin a concocté de ses mains une machine sur base Suzuki GSX-R 1100 de 1380 cc avec système électronique d’injection, cadre maison et turbocompresseur offrant quelques 550 bourrins. Le pilote britannique a remporté la course  dans la catégorie UTV/Exhibition avec un chrono de 11’32’’! De quoi se consoler de n’avoir pour l’instant jamais remporté (malgré 13 podiums!) sa course favorite qu’est le Tourist Trophy de l’Ile de Man. Si tant est que le plus pur, le plus barré, le plus drôle, le plus tête de lard et le plus talentueux des pilotes ait besoin d’être consolé.