Black Friday – Orgie consumériste

Black Friday

Généralement associé aux crashs boursiers, aux catastrophes naturelles, aux événements terroristes ou aux défaites militaires, le noir en tant que couleur s’est invité dans le monde de la consommation. Venue des Etats Unis, chaque année la tradition du ″Black Friday″ s’immisce un peu plus en France. Pour les commerçants c’est l’occasion de faire du chiffre et pour les acheteurs le moment de participer à la frénésie consommatrice. Les marketeurs survitaminés s’en donnent à cœur joie. Presse, radio, télévision, internet, smartphones… Les sollicitations envahissent le paysage et gavent le quidam jusqu’à la nausée en lui faisant miroiter la bonne affaire qui le fera consommer plus et plus vite. A l’heure où se pose la question de la surconsommation, du partage des ressources, de l’épuisement de la planète et de la protection de l’environnement, il serait peut être temps de promouvoir et d’adhérer au ″Buy Nothing Day″. Depuis 1992, à l’initiative du canada et dans 65 pays, le dernier samedi de novembre est devenu le jour où l’on n’achète rien!

 

PS – Que reste t’il de nos amours?

Parti Socialiste, état des lieux2004, le Parti Socialiste décroche la majorité aux élections européennes avec 31 des 74 sièges. 2010, la présidence de 20 régions françaises sur 26 revient au PS. 2011, le parti à la rose fait le plein au Sénat avec 140 sièges. En mai 2012, François Holande est élu président de la république. La même année, lors des législatives de juin, la Gauche rafle 290 circonscriptions, obtenant ainsi la majorité absolue à l’assemblée nationale dont la présidence échoit à Claude Bartolone. En avril 2014 Jean Christophe Cambadélis est élu Premier Secrétaire; candidat à sa réélection aux législatives de juin 2017, il est battu dès le premier tour en n’obtenant que 8,60 % des suffrages exprimés. Il démissionne de son poste le 18 juin. Le PS, lui, perd 250 sièges et ne conserve que 30 malheureux députés au Palais Bourbon. Force est de constater, qu’ au moment crucial que traverse la Gauche, de bien tristes perdants se contentent d’ alimenter le débat à grand renfort de ”Cépamoicélui”, ”Javédikeuh” et ”Yavéka”, laissant un goût amer de déception, de colère et d’indécence dans la bouche des électeurs qui, de moins en moins nombreux, n’ont plus comme choix que de partir ailleurs. Face à une telle débâcle et pour stopper l’ hémorragie, le Parti Socialiste, s’il ne veut pas disparaitre définitivement, doit se poser les bonnes questions et se renouveler. Long sera le chemin!

Donald Trump – Permis de tuer en Alaska!

Ours polaires en Alaska

Existe t’il des mots assez forts pour exprimer l’horreur ressentie face à des résolutions aussi aberrantes? Existe t’il des termes adaptés à l’incompréhension suscitée par l’irresponsabilité méprisante d’un pouvoir? Existe t’il un remède à la haine et au dégoût éprouvés à l’égard  d’un égocentrique pervers et décérébré? Depuis le 10 avril 2017, les loups, les ours et leurs progénitures pourront être à nouveau abattus en Alaska, y compris dans leurs tanières. Cette nouvelle loi, que l’on doit à l’ inénarrable Donald Trump, est entrée en vigueur, faisant machine arrière sur tout un ensemble de mesures mis en place aux États-Unis par l’ancien président Barack Obama. Alors oui! Il existe un moyen de s’insurger contre ces exactions qui aujourd’hui et de façon ignominieuse nuisent aux valeurs humaines les plus élémentaires:  Signons contre la cruauté et pour la sauvegarde de notre planète. C’est ici et maintenant!

Élections Américaines – Yes they can!

Donald Trump élu à la présidence américaineÉcouter celui qui trouve Vladimir Poutine sympathique et qui a les faveurs de Kim Jong-Un? Yes they Can!

Donner du crédit à celui qui promet d’isoler le Mexique grâce à un mur? Yes they Can!

Se rallier à celui qui affirme que les émigrés sont des drogués et des violeurs? Yes they Can!

Appécier celui qui prétend qu’une femme ne peut tenir tête à un homme que lorsqu’elle a ses règles? Yes they can!

Encenser celui qui avance qu’une partie de sa beauté consiste en sa richesse? Yes they Can!

Se fier à celui qui certifie que face à une attaque, vous devez riposter, être brutal et féroce? Yes they Can!

Plébisciter celui qui promet d’être le plus grand président de l’emploi que Dieu a crée? Yes they can!

Flatter celui qui révèle que le réchauffement climatique a été créé par et pour les chinois dans le but de rendre l’économie américaine non compétitive? Yes they can!

Voter pour celui qui présume que le monde serait meilleur avec Hussein et Kaddhafi? Yes they Can!

Comme quoi, un Eléphant ça Trump énormément!

Primaires Les Républicains – Ta Gaule!

Iznogoud V/S SarkozyIl veut nous faire croire qu’il a changé. Sans sourciller il prétend ″avoir sans doute les qualités de ses défauts″. Fondamentalement, l’ex locataire de l’Élysée ne rêve que d’une seule chose: Être Président à la place du Président! Depuis 2014 il attend son heure et soigne son image. Sans complexe aucun, le grand énervé la joue œil de velours, sourire complice et bons mots nous faire oublier le  mépris, la fourberie, la perfidie, la hargne, les colères et les obsessions qui alimentent son quotidien. Rien ne nous sera donc épargné puisque dans son rôle de prétendant au poste de Commandeur des Croyants, l’Iznogoud des Républicains à la Gaule et il tient à le faire savoir haut et fort!

 

 

Alice Cooper – Elected?

Alice Cooper for President

Enfin un peu de piment dans la course à la maison blanche! Les Américains n’auront plus uniquement le choix entre Hillary Clinton et Donald Trump. Vincent Damon Furnier, aka  Alice Cooper, vient officiellement d’annoncer sa candidature à l’élection présidentielle américaine. Dans son programme le rocker déjanté de 68 ans annonce quelques mesures bien ciblées:

  • Le retour de Brian Johnson au sein d’ACDC
  • La fin des livres et des crayons
  • Lemmy sur le mont Rushmore
  • Des billets de 50$ à l’effigie de Groucho Marx
  • La tête de Peter Sellers sur les coupures de 20$
  • Des portes-gobelets sur tous les sièges d’avions
  • Bannissement des selfies sauf durant la journée nationale du selfie

Avec un slogan tel que ″A troubled man for troubled times″! on est loin de  ″Le changement c’est maintenant″ ou de ″La France forte″… Mister nice guy ne se fait aucune illusion quant à l’aboutissement d’une campagne qui consiste pour le moment à vendre des produits dérivés et à rééditer ″Elected″, le hit sorti pendant la campagne de réélection de Richard Nixon en 1972. ″L’ humour c’est aussi une façon de résister″ (Guy Bedos). Alors: Votez Alice!

Violence terroriste et violence politique, le mur!

The WallNice, 14 juillet 2016! Le moment est venu de faire preuve de réalisme, de modestie, de pudeur et de dignité. Il est temps d’admettre l’impuissance, de reconnaître erreurs et faiblesses. Il convient d’arrêter de se vautrer dans la suffisance ou le mépris et d’oublier pour un temps les prétentions électoralistes. Élus  de tous bords,  aujourd’hui plus que jamais vous avez un devoir d’unité constructive. Alimenter le débat à grand renfort de, ”Yzorédu”, ”Javédikeuh”, ”Yavéka” ou ”cépamoicélui” ne fait qu’ ajouter du dégoût à la menace, de l’abjection à l’horreur, et de l’obscénité à la peur. La violence que nous exécrons elle est votre. Le terrorisme que vous vilipendez il est  dans vos rangs. Ça suffit ! Aidez-nous merde ! C’est pour ça que vous êtes aux responsabilités, pas pour nous jeter contre le mur !