Ana Kasparian – Ceci est mon corps!

 

[Ana Kasparian: Co-animatrice et réalisatrice américaine] : Je me fiche que vous soyez chrétien. Je me fiche de ce que raconte la bible. Être assise ici à essayer de déchiffrer ce que votre livre à a dire sur cette question politique, j’ai l’impression que c’est un spectacle de clowns. Je me fiche que vous soyez chrétien. En fait, je pourrai même me battre pour votre liberté religieuse et la pratique de votre culte. Je n’adhère pas au christianisme et je n’accepte pas que vous me dictiez ma façon de vivre en fonction de votre religion. Je me fous de ce que raconte la bible. Toutes ces femmes adeptes de vos croyances ont le droit de ne pas se faire avorter, de ne pas utiliser de moyens de contraception, mais vous n’avez pas le droit de m’imposer un mode de vie et de décider ce que je dois faire de mon corps. Je me fous de votre putain de religion. J’en ai plus qu’assez de ces débats sans fin sur ce que prétend la bible. Vous vivez votre vie selon votre interprétation de la Bible. Ok, encore une fois je m’en tape, mais vous n’avez pas le droit de brandir la Bible en me disant: dans tel chapitre, dans tel verset la Bible dit ceci ou cela. Je n’y crois pas, et j’ai le droit, en accord avec notre Constitution, de ne pas y croire″. À voir et écouter (en VO) Ici!

Patrick BETAILLE, juin 2022

1er Mai – Union des Gauches?

Veuillez nos excuser pour cette interruption de nos programmes

Patrick BETAILLE, mai 2022

Cahier de Doléances

États généraux de Versailles le 5 mai1789 – Tableau d’Auguste Couder 1839

Nous sommes accablés d’impôts de toutes sortes; nous vous avons donné jusqu’à présent une partie de notre pain, et il va bientôt nous manquer si cela continue. Si vous voyiez les pauvres chaumières que nous habitons, la pauvre nourriture que nous prenons, vous en seriez touché. Cela vous dirait, mieux que nos paroles, que nous n’en pouvons plus et qu’il faut nous diminuer nos impôts. Pourquoi donc est-ce que ce sont les riches qui paient le moins et les pauvres qui paient le plus? Est-ce que chacun ne doit pas payer selon son pouvoir? Nous vous demandons que cela soit ainsi, parce que cela est juste.″

Dans le cadre des États Généraux de 1789, cet extrait du Cahier de Doléances des paysans de  Culmont (Haute Marne) a été rédigé le 14 avril à l’attention du roi Louis XVI. C’est un immense cri de douleur qui s’élève vers un pouvoir dont l’imagination pour rançonner le peuple est sans limites. Trois mois plus tard ça pétait! Qu’en est il deux siècles plus tard? De quoi demain sera t’il fait?

Patrick BETAILLE, janvier 2022

 

Black Bonnie – Vœux 2022!

Pandémie galopante, altération du climat, creusement des inégalités, tensions politiques et socialesRien qui n’incite à la liesse dans une société qui souffre et qui a du mal à se projeter dans l’avenir incertain et chaotique d’un monde dominé par l’immédiateté et l’éphémère. Le budget national est hors contrôle, la dette publique explose, l’arrogance des autorités est omniprésente, les trolls, les complotistes et les antitout occupent la fachosphère. Plus que jamais ouvrons les yeux pour entretenir l’espoir, partageons, aimons, jouissons et, puisque l’humour reste la politesse du désespoir, profitons bien de cette nouvelle année pour sourire, c’est salutaire, encore autorisé et… gratuit!

Patrick BETAILLE, janvier 2021

Le lundi c’est permis – Génération Vélo

Le saviez vous? Depuis juillet 2020, la ministre de la Transition écologique au sein du gouvernement Castex porte le projet de loi appelé Climat-Résilience. Forte de prérogatives Ô combien louables, Barbara Pompili – car c’est bien d’elle dont il s’agit – vient de mettre en place un programme – baptisé Génération Vélo – avec lequel elle souhaite faire apprendre à 800 000 enfants de 6 à 11 ans l’usage de la bicyclette. Mettre un pied sur la pédale, donner l’impulsion et garder l’équilibre, tout un apprentissage, tout un coût et bien sûr… tout un budget. Pas moins de 21 millions viennent d’être débloqués pour soi-disant ″Garantir l’accès à tous à une mobilité plus durable″. Étonnant: En tant qu’opérateur principal, la FUB (Fédération des usagers du vélo) plaide pour la mise en place de ce programme scolaire. Son président Olivier Schneider, se justifie en déclarant: ″ce financement servira à former 1600 moniteurs, soutenir les actions civiques et les bénévoles″. Mais il prévient aussi: ″En revanche, si nous offrons les premières séances pour lancer l’initiative, le coût des formations du matériel et des infrastructures nécessaires tels que les vélos, les panneaux, le marquage au sol, reviennent ensuite à la charge des collectivités″, donc des contribuables! [NDLR]. Vivement une action gouvernementale afin que les gamins puisse acquérir les techniques de roulage de crottes de nez!

Patrick. BETAILLE, juin 2021

Paris Match – Emmanuel Macron à la Une

Avertissement: L’image ci dessous n’est en aucun cas le reflet de la réalité concernant une couverture de l’hebdomadaire Paris Match. Il s’agit d’un photomontage incorporant plusieurs éléments assemblés après retouches et trucages.

Emmanuel Macron et les Gilets Jaunes

Patrick BETAILLE, décembre 2018

Gilets Jaunes – Colorimétrie Sociale

ColorimétrieLe peuple se sent marron, il a des bleus à l’âme; vert de rage il se pare de jaune et pique une colère noire. Pas de chèque en blanc pour une vie en rose, la société fait grise mine, elle a le regard sombre. Chauffées à blanc, les masses infligent une peur bleue à la République. Les voyants sont au rouge. Le pouvoir veut se mettre au vert et il en voit de toutes les couleurs. C’est écrit noir sur blanc!

Patrick BETAILLE, décembre 2018

Black Friday – Dispendieuse Bacchanale!

Black Friday 23 novembreLe Black Friday n’est plus un jour comme les autres! Ce putain de vendredi noir commence désormais le lundi précédent. Les marketeurs survitaminés appliquent la même stratégie que celle qui consiste à nous fourguer Nowel en septembre. Presse, publipostage, radio, télévision, mailing, publiciels… Les sollicitations envahissent le paysage et gavent le quidam jusqu’à la nausée en lui faisant miroiter la bonne affaire qui le fera consommer plus et plus vite. A l’heure où se pose la question de la surconsommation, du partage des ressources, de l’épuisement de la planète et de la protection de l’environnement, il serait peut être temps de se limiter. Plutôt que de se jeter sur l’inutile à prix faussement cassé ou le superflu chèrement bradé, acheter de l’indispensable équitable ou du nécessaire durable et, dans la mesure du possible, le faire chez les petits producteurs/distributeurs locaux!

Patrick BETAILLE, novembre 2018

Mondial Moto – Anne Hidalgo fait enlever les 2 Roues!

EICMA Girls in MilanAprès Cologne et Paris, avec la clôture du Salon EICMA de Milan prend fin la saison des grands salons consacrés à la Moto. Les stands sont démontés, les projecteurs éteints et les hôtesses parties vers de nouvelles aventures. Ne reste plus qu’à attendre la commercialisation en 2019 des nouveautés mise en lumière. Le bilan en terme de fréquentation semble satisfaisant notamment pour ce qui concerne l’Intermot qui fait un carton plein et confirme sa position de leader dans l’univers du deux roues. Ambiance plus mitigée Porte de Versailles, probablement pour cause de chevauchement de dates avec l’Allemagne mais aussi certainement à cause du fait que la France fait le choix de cumuler Auto et Moto sur la période du 3 au 14 octobre. On constate ainsi que certains constructeurs comme Piaggio font désormais l’impasse sur le Mondial et que d’autres comme Ducati, BMW ou KTM n’y présentent qu’une partie de leur gamme, préférant parader à Cologne. Pour tout arranger la Mairie de Paris se livre à des actions punitives. En effet, madame Hidalgo sanctionne les visiteurs d’un salon destiné à promouvoir la mobilité et le 2RM en tant que solution à la problématique de l’engorgement urbain. Ainsi, Porte de Versailles, certains visiteurs ont été verbalisés ou ont eu la désagréable surprise de voir leur moto embarquée par la fourrière. La FFMC déplore que face au cruel manque de places de stationnement ″la Mairie de Paris ait rejeté la solution clé en main proposée par le mouvement qui, bénévolement, aurait organisé un parking moto extérieur. A savoir au moment où se profile le Salon Moto Légende des 23-24 et 25 novembre.

Patrick BETAILLE, novembre 2018

Le Diable Rouge – Les Classes Moyennes trinquent!

Le Diable Rouge: de Mazarin à Jupiter

Taxes! Toujours plus, encore plus! Un adage hélas très en rapport avec le contexte actuel. Le Diable rouge est une pièce de théâtre écrite par Antoine Rault en 2008, mise en scène par Christophe Lidon, avec, dans le rôle de Mazarin, Claude Rich. La pièce retrace les derniers mois de la vie de Mazarin, principal ministre du jeune roi Louis XIV. Bien qu’il s’agisse d’une œuvre de fiction et de propos n’engageant que son auteur, l’extrait qui suit n’en reste pas moins une critique acerbe du cynisme politique ambiant et de ses conséquences sur la vie économique des classes moyennes.

Colbert: Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou.

Mazarin: Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l’État, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette. Tous les États font ça.

Colbert: Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables.

Mazarin: On en crée d’autres.

Colbert: Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà.

Mazarin: Oui, c’est impossible.

Colbert: Alors, les riches ?

Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres.

Colbert: Alors, comment fait-on?

Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un fromage! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres! C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus! Ceux là! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… C’est un réservoir inépuisable.

Patrick BETAILLE, septembre 2018