RAD Magazine – Circuits en Danger!

RAD: Campagne Circuits en Danger!La cohérence voudrait que lorsque l’on déploie des moyens disproportionnés pour matraquer automobilistes et motards sur le réseau routier ouvert, tout soit fait pour d’un autre côté rendre accessible les circuits de pilotage. Prévention, apprentissage, loisir, exutoire… doivent être le pendant de la répression organisée. Ce fut le cas en France, mais c’était trop beau pour durer. La situation se dégrade et pas forcément à cause des Pouvoirs Publics”. Ainsi débute, dans le dernier numéro RAD Motorcycles Magazine, un état des lieux de JL Nobleaux qui, exemples à l’appui, sert de trame à une initiative pour le moins intéressante de la part du magazine. Dans un article de 4 pages l’auteur met le doigt sur la menace de fermeture des circuits en butte, notamment et entre autres, à des exigences environnementales. De quoi méditer sur le bien fondé de ces contraintes administrativement délirantes qui exercent une pression directe sur la pérennité des circuits mais aussi par exemple sur le déroulement de manifestations telles que les courses d’Enduro. Et ça bordel c’est pas Rock’n’Roll! Les différentes entités motocyclistes concernées ne devraient elles d’ailleurs pas  s’unir pour donner un peu plus de poids à ce genre d’action?

RAD Motorcycles Magazine – Dernier né de la presse Moto

Rad Motorcycles Magazine #1Monsieur Pierre Wild et Mme Magzine ont l’honneur de vous faire part de la naissance de RAD, un beau bébé de plus de 100 pages soignées et brillamment illustrées. Passionnés sectaires de deux roues, amateurs éclairés de réalisations bruyantes ou encore chineurs de bon plans, vous êtes tous conviés au baptême de ce bimestriel qui, à n’en pas douter, sera l’occasion de découvrir qu’il  existe encore des énergies et des volontés d’aller de l’avant dans ce monde de publications aseptisées et convenues qui dégueulent de nos kiosques. Radical dans son concept, Authentique dans son accroche et Différent dans sa substance, ce périodique attrayant semble prometteur. RAD ne se contente pas de rouler sur les traces laissées par d’autres ; il s’ingénie plutôt à établir un itinéraire bis en prenant bien soin de poser ça et là des indicateurs originaux et bien sentis. Qu’il s’agisse de tourner sur circuit, de zoomer sur une belle réalisation, de bander devant une restauration ou même de laisser s’exprimer le Rock ou la photo, la passion suinte de RAD comme l’huile d’un moteur de vieille anglaise et vibre autant qu’un gros mono ; honnêtement ? A part les adeptes d’infos pré mâchées (les pisse vinaigre qui vont se focaliser sur quelques imperfections inhérentes à tout #1 en prenant bien soin d’occulter les difficultés générées de nos jours par la gestion d’un tel projet) qui s’en plaindrait ? Attention tout de même, et il faut le savoir, il se peut fort que vous vous retrouviez contaminé… Par le Mag lui-même mais aussi par les agrafes avec lesquelles vous vous serez, comme moi, fébrilement niqué les doigts pour détacher le beau poster central.