Le Boogie Rock en deuil – Rick Parfitt n’est plus!

Rick Parfitt 1948-201629 janvier. J’y étais. Un peu par hasard mais j’y étais. Port du Havre, il pleut, il fait froid et le grand hall de la gare maritime résonne du bruit d’un foule dont la densité me laisse muet et m’empêche d’entendre mon pote qui jubile tout en me trainant vers le premier rang. Les lumières s’éteignent, la clameur explose en même temps que mon ventre qui tente de résister  à la pression des barrières métalliques. ″Junior’s Wailing″ ouvre à cent à l’heure. Les filles sont aussi de la partie; ″Big fat Mama″ est venue avec la ″Little lady″ et sa copine ″Caroline″. Avec une frénésie hors du commun le show de deux heures s’achève sur un ″Bye bye Johnny″ apocalyptique. Dehors la pluie a cessé et le froid ne fait qu’accentuer les acouphènes nés de ″Don’t Waste My Time″, ″Roll Over Lay Down″, ″Roadhouse Blues″ et ″Is there a better way″. Nous sommes en 1977 et je venais de m’enrôler dans l’armée du ″Number one Rock’n’Roll band in the world″: Status Quo! Aujourd’hui c’est ce moment qui refait surface et je revois encore une fois Rick Parfitt qui assure la rythmique avec une constance métronomique. C‘en est fini des duels de guitares à faire fumer les amplis Marshall. Richard John Parfitt vient de raccrocher sa Telecaster. Suite à une blessure à l’épaule il avait été admis dans un hôpital de Marbella en Espagne. Il y est mort d’une infection le 24 décembre. Wo-oh-oh-oh-ooooh!

PB, décembre 2016