Triumph Scrambler 1200 – Bond Edition

Triumph Scrambler 007Double échappement Arrow, amortisseurs Öhlins à l’arrière et fourche Showa à l’avant. Étriers de freins et disques Brembo, du guidon jusqu’aux jantes, peinture full black et un énorme logo Triumph sur le réservoir. Voici ce qui essentiellement différencie ce modèle du désormais classique Scrambler 1200 Triumph. Fallait s’y attendre, partenariat oblige et succès annoncé de No Time to Die, le prochain James Bond, Hinckley n’allait pas se priver de pondre, en série limitée à 250 exemplaires, l’une des bécanes que Daniel Craig pilote lors de ces nouvelles tribulations bondesques. Le twin 1200 cc de 90 chevaux, lui, reste le même. Pour ceux qui auraient la comprenette difficile quant au but recherché, y’a du 007 sur les caches latéraux, sur les silencieux et sur l’écran TFT du compteur. Un « Bond Edition » est brodé sur la selle et gravé sur le pontet de guidon numéroté. Z’en voulez encore? Chaque modèle est accompagné d’un certificat, d’une housse de protection et d’un sac à dos en cuir. Le prix? pas encore connu mais probablement celui de l’exclusivité. Accéder à la galerie: Men’s Up!

Patrick BETAILLE, mars 2020

 

Triumph Tiger 900 – No Time to Die

Triumph: Mourir peut attendre!Dans Quantum Of Solace en 2008 Daniel Craig était au guidon d’une Montesa Cota dans les rues de Port-au-Prince. En 2012, l’espion britannique pilotait une Honda dans le bazar d’Istanbul pour les besoins de Skyfall. Pour le prochain James Bond, l’agent secret le plus célèbre du monde aura à sa disposition la toute nouvelle Triumph Tiger 900. Lee Morrison, le coordinateur des cascades a déclaré: ″Triumph nous a confié les premiers prototypes du Tiger pour que nous puissions tourner les scènes prévues bien avant la présentation officielle de la moto. Nous leur avons fait subir les pires traitements possible. les machines ont passé les épreuves haut la main, sans aucun souci mécanique!″. Partenariat doublement british puisque un Scrambler 1200 sera également à l’affiche. A priori le off-road sera de mise au cours du vingt-cinquième opus de la saga Bond. No Time to Die sortira en avril 2020. Avant ou après la commercialisation du nouveau Tiger? J’ai demandé à Léa Seydoux. Elle m’a répondu: ″Mourir peut attendre!

Patrick BETAILLE, décembre 2019

Guy Martin se fait la belle!

Guy Martin Triumph Scrambler 1200 XELe célèbre pilote, désormais présentateur TV et infatigable traqueur de records en tous genres a trouvé un nouvel os à ronger. Le 8 décembre prochain Guy Martin va tenter de reproduire le saut à moto de La grande Évasion, celui que réalise Steve McQueen doublé par Bud Edkins pour s’évader d’un camp de prisonniers au guidon d’une Triumph TR6 650 maquillée pour les besoins du film en machine de l’armée allemande. Cela fait quatre ans que Guy Martin se prépare pour cette tentative; le off-road n’étant pas son terrain de prédilection il s’est entraîné dur en réalisant plus de mille sauts, encadré par le célèbre cascadeur Andy Godbold. C’est devenu une obsession chez le ″Speed King″ qui va non seulement tenter de reproduire ce saut mais aussi d’aller plus loin en franchissant la deuxième clôture de fils de fer barbelés, celle là même qui dans le film met fin à la tentative du capitaine Virgil Hilts.  L’événement aura lieu à l’endroit où à l’époque la fameuse scène de The Great Escape à été tournée: un champ situé à Fessen, en Bavière, sur la frontière austro-allemande. La cascade effectuée sur une Triumph Scrambler 1200 XE sera diffusée sur Channel 4 le Dimanche 8 Décembre à 21 heures (Royaume-Uni).

Patrick BETAILLE, décembre 2019

 

BMW – NineT Vaillante

BMW Michel VaillantBMW Motorad s’associe aujourd’hui à la maison d’édition Graton Éditeur et lance en France une série spéciale de sa NineT version Scrambler aux couleurs de Michel Vaillant. Le rapport entre les aventures en bande dessinée du célèbre pilote créé par Jean Graton et la marque à l’hélice? De loin et en cherchant bien, la course… Peut être. Le chiffre 13, porte bonheur du héro des 24 Heures du Mans? A la rigueur puisque ce modèle sera vendu en série limitée à 13 exemplaires. L’occasion donc pour BMW de proposer une nouveauté qui n’en n’est pas une. Baptisée ″Vaillante″ (vous suivez là?), celle-ci arbore des éléments aux couleurs de l’As des circuits qui à l’occasion s’affiche au guidon d’une NineT sur l’album Macao. Grille de protection d’optique ornée de la lettre ″V″, logos ″13″ sur les caches latéraux et le saute vent, réservoir blanc siglé ″Vaillante″ et peinture exclusive gris-bleuté. Le tarif reste à confirmer mais sur commande et pour 19 500 euros la plaque numérotée et les silencieux Akrapovic sont fournis! Pas de feignant pour la Vaillante!

Patrick BETAILLE, mars 2019

BA.AK Motocyclettes – Royal Enfield Trial 1960

Scrambler Royal Enfield BAAK MotocyclettesPas facile de reconnaître une Royal Enfield Classic 500 une fois passée par les ateliers lyonnais de BA.AK Motocyclettes. Et pourtant! C’est bien sur l’emblématique moyenne cylindrée de la marque indienne qu’a eu lieu cette métamorphose radicale et aboutie. Ce n’est pas la première fois que Rémi REGUIN et son équipe œuvrent sur Royal Enfield ou scramblérisent d’autres machines. Cette Trial 1960,  dernière née à l’esthétisme harmonieux et convaincant semble toute à fait prête à subir bon nombre excentricités off road. Une version légèrement modifiée et surtout de 45 Kg plus légère verra bientôt le jour sous l’appellation Trial 1960 Ltd. Prochainement en effet seront produits sur commande 10 exemplaires de cette machine que l’on peut voir en action sur le très beau film Three of a kind.

 

Jim Robinson – Scrambler Triumph de Tasmanie

Scrambler Triumph TasmanieJim Robinson est un graphiste et photographe britannique qui a passé une quinzaine d’années à Sydney avant de déménager à Hobart en Tasmanie. Très vite il se sent attiré par les possibilités qu’offrent les routes et les chemins du coin: ″vous pouvez rouler pendant des heures sans voir une âme!″ dit il. celui qui avait longtemps pratiqué le 2RM version sport décide donc de se porter acquéreur d’un Scrambler Triumph de 2008. Après quelques tours de roues Jim décide de remédier au manque de patate quelque peu frustrant en envoyant le bourrin aux Etats Unis pour une mise à niveau. S’en suit un upgrade du moteur en 904 cc. Pistons Wiseco haute compression, soupapes d’admission en titane, arbre à cames de course et une paire de carbus Mukini 42mm, le tout associé sur place à un échappement 2 en 1 de Thruxton doté d’un silencieux court avec contre cône inox. Il fallait aussi s’occuper de la tenue de route et de la maniabilité. Le choix se porte alors sur des amortisseurs et des ressorts de fourche Tech version compétition. Question esthétique selle et boucle sont raccourcies, caches latéraux et gardes boue d’origine sont remplacés par des pièces en aluminium et l’arrière est doté d’un feu Motone. A l’avant, un nouveau compteur, un petit phare et surtout un guidon cross viennent apporter la touche finale. Pouvait on rêver mieux pour ce type de préparation? Je ne pense pas! Ce Scrambler made in Tasmanie est beau en diable. Source, infos et tout le reste sur: Bike Exif.

 

Ducati 2019 – Nouveau Scrambler 800

Ducati nouveau Scrambler 800En mars 2018 le Scrambler 1100 faisait son apparition dans le catalogue Ducati. La firme italienne annonce désormais une nouvelle mouture du 800 cm3 qui pour l’occasion bénéficie de quelques innovations propres au 1100. Ainsi, au delà de quelques changements cosmétiques (réservoir, selle, caches latéraus etc…), le nouveau modèle sera équipé d’un tout nouveau phare Led DRL (Daytime Running Light) et de clignos à arrêt automatique, eux aussi à Led. Nouvel ABS Bosch, embrayage à commande hydraulique et tableau de bord avec indicateur de niveau d’essence et de rapport engagé font eux aussi du package. Pas de quoi sauter au plafond mais visiblement pour  Ducat il s’agit de maintenir le succès de la version initiale tout en redorant son blason sur le marché du néo-rétro.

 

Triumph – Un Scrambler 1200 en octobre

Via une récente vidéo Triumph annonce la présentation d’un Scrambler 1200 le 24 octobre 2018. Pas vraiment une surprise. Il était évident que le moteur Big Bore développé en 2016 pour équiper les Bonneville, Bobber & Thruxton serait tôt ou tard décliné en mode Scrambler. Quid du devenir de  l’actuel 900cc Street Scrambler… Bref, sur la vidéo en question une bécane surgit sur une piste empierrée et effectue un saut hors cadre Grande Évasion staïle. 11 seconde pour annoncer la couleur quant à la prétention off road du nouveau Scrambler. A suivre…

 

 

Norton – Scrambler 650 Atlas

Scrambler Norton AtlasLe sujet a été évoqué en début d’année mais visiblement les choses se précisent pour le nouveau Norton. Aux dernières nouvelles le Scrambler vient d’acquérir son patronyme sur les fonds baptismaux de Donington Park: I hereby baptize you Atlas in the name of the Pistons and the Horse Power and the Holy Vertical Twin. Dixit la firme, le bloc V4 a été revu afin d’obtenir un 650 Cc capable de développer de 70 à 170 chevaux selon les versions. Incontestablement, l’Atlas vise plus haut que le Ducati 800, son concurrent direct. Encore à l’état de projet de développement, le Scrambler vitaminé sera présentée au NEC bike show de Birmingham en novembre prochain pour être commercialisé dès 2019. Au Royaume-Uni dans un premier temps.

 

Norton – Le retour du Scrambler

Norton Scrambler/Tracker 650Dans les années 60 Norton était très populaire aux États Unis. En effet, la firme anglaise avait à l’époque développé une machine destinée exclusivement au marché américain: le Scrambler P11. Aujourd’hui à Castle Donington l’on met en avant un changement de stratégie consistant à se démarquer d’une image élitiste en proposant des motos financièrement plus abordables. En ce sens, Stuart Gardner vient d’annoncer un partenariat technique avec la société chinoise Zongchen pour la production d’une moyenne cylindrée. C’est donc dans ce contexte qu’il est fait état d’un nouveau Scrambler/Tracker doté d’un Twin vertical de 650 Cm3. Annoncés entre 11 200 et 13 400 euros les nouveaux modèles devraient être produits en Grande Bretagne pour le marché européen, mais aussi en Inde pour aller à la conquête des marchés émergents. Plus d’infos sur Belles Machines.