Triumph – TR6 Trophy ″Desert Sled″

Triumph ″Desert Sled″Egalement connue sous le nom de ″Desert Sled″, La Triumph TR6 Trophy est probablement la moto qui  colle le plus à la légende de Steve McQueen. C’est bien elle qui est à l’honneur dans la célèbre scène de ″The Great Escape″ (La Grande Evasion). La moto pilotée par le ″King of Cool″ est un modèle de 1962 et pour les besoins du film le look de l’anglaise fut spécialement modifié et redécoré par Von Dutch pour ressembler à une BMW R75 de l’armée allemande. En tant que  véritable passionné de moto et sportif accompli, McQueen assura la majeure partie des cascades à l’exception du saut de 3,70 mètres de haut qui, pour des questions d’assurance, fut effectué par Bud Ekins. La TR6 Trophy visible ici est un modèle 649cc de 1960. La belle sera mise aux enchères le 23 septembre 2018 et son prix de vente est estimé entre 9 000 et 16 000 euros. Infos, détails et photos: Bohnams.

.

The McQueen – Ferrari en justice!

Ricardo Rodriguez – Motorworld

Ricardo Rodriguez MotoworldRicardo Rodriguez est un artiste espagnol originaire de Valence. Enthousiasmé par l’Architecture et l’Histoire, il a suivi des études sur la restauration des œuvres d’art patrimoniales. Parallèlement il voue une véritable passion pour le monde du Vintage. Portraits d’anonymes ou de célébrités côtoient les toiles qui occupent une place de choix dans le domaines des sports mécaniques en général  et de la moto en particulier. Voici quelques unes de ses œuvres autour du thème Motorworld.
 

Steve McQueen Style – L’expo!

Exposition Steve McQueen

Les parisiens ont de la chance! Steve McQueen s’expose à la Galerie Joseph, 116 rue de Turenne dans le III éme arrondissement. Depuis le 7 juillet et jusqu’au 30 août 2017 le ″King of Cool″ revit au travers de nombreuses photos, souvent inédites, d’affiches de cinéma et bien sûr de ce qui symbolise une passion dévorante pour la vitesse. Sont exposées une Ford Mustang Fastback que l’acteur avait conduit dans le film Bullitt  et une Triumph Bonneville 650 que l’acteur affectionnait particulièrement. Comme en témoigne la présence d’un blouson Harrington ou la veste kaki qu’il portait en 1964 lors des International Six Days of Trial (ISDT, aussi appelés les jeux olympiques de la Moto)  en Allemagne, les objets personnels ne manquent pas non plus. Nombreuses également sont les œuvres d’artistes contemporains rendant hommage à la star légendaire. Sur les 850 m2 de l’exposition, il y a vraiment de quoi célébrer de belle manière celui qui s’est éteint le 7 novembre 1980 à l’âge de 50 ans. Infos et détails: Galerie Joseph Paris!

Indian Chief – La première moto de Steve McQueen

Steve McQueen Indian Chief king of coolS’il est bien un symbole qui colle à la peau de cette tête brûlée c’est bien la moto. Que ce soit sur circuits, à l’ écran ou au quotidien, sa passion immodérée pour les deux roues a amené Steve McQueen à piloter des machines qui restent définitivement associées à sa légende. Comme tout passionné qui se respecte, l’anti-héro déclarait que sa première bécane occupait une place toute particulière dans son cœur. Cette Indian Chief de 1946 il en fait l’acquisition en 1951. A l’époque, le cinéma et la célébrité ne sont pas encore au rendez -vous et ce sont les économies personnelles qui passent dans l’achat d’un side-car Indian plus tard amputé de son panier. Steve est heureux, sa copine du moment moins. Lassée d’être secouée… dans le side qu’elle commence à détester elle lui dit un jour: C’est ta moto ou moi! La moto est restée. On est le King of Cool ou pas!

Harley Davidson – X8E Steve McQueen

Harley-Davidson X8E Steve McQueenMise sur le marché en 1912, cette Harley-Davidson X8E doté d’un moteur de  988 cc se distingue en tant que modèle ayant été doté pour la première fois d’une transmission par chaîne. Autre particularité, et non des moindres, la machine en question a appartenu à Steve McQueen qui à l’époque fit appel à son pote Von Dutch pour réaliser une peinture personnalisée. La moto avait été vendue à un particulier en 1984 lors de la liquidation de la succession de l’acteur; elle est aujourd’hui aux bons soins de Bonhams qui organise des enchères qui devraient se conclure par une vente estimée aux environs de 120 000 euros. Détails et photos ici: The Las Vegas Motorcycle Auction

Triumph – Bonneville T100 Steve McQueen

Triumph Bonneville T100 Steve McQueen2012 sera l’année des séries limitées chez Triumph ou alors je ne m’y connais pas. Un peu avant la Bonneville 110ème Anniversaire une autre version limitée Steve McQueen a été parcimonieusement (1100 exemplaires!) mise sur le marché. Inutile de réviser les fiches de Monsieur Cinéma ou de s’attarder sur une stratégie commerciale un tantinet discutable. Il vaut mieux admettre to de go qu’esthétiquement ce modèle  vaut le coup d’œil. Peinture satinée kaki foncé, éléments – les jantes notamment – noirs  plus phare et selle mono de Scrambler,   à condition d’aimer le noir  (et j’en connais !), l’ensemble est du plus bel effet. Par contre les cale pieds passager que nib ! et pour cause… En vous portant acquéreur de ce genre de machine vous aurez la surprise, oh combien désagréable, de constater que la mention adéquate (S.1) de la carte grise vous condamne irrémédiablement à rouler seul. Ainsi, si occasionnellement il  vous venait à l’idée d’ajouter des supports et de poser une selle biplace pour rouler en duo sachez que vous serez en infraction. « Au Nom de la Loi« ,  ce n’est pas le certificat d’authenticité numéroté ou la signature de Steve sur les cache latéraux qui vous sortira le cul des ronces si vous avez à débattre avec un représentant avisé (et j’en connais aussi !) de la maréchaussée. Mais qui sait, peut être arriverez vous à l’amadouer en lui annonçant fièrement que votre Bonneville T100 Steve McQueen a obtenu le titre de moto rétro de l’année 2012…décerné par… Playboy. C’est pas rien quand même ! Dis Monsieur Triumph ?! Tu me dessines une version  Joss Randall ?! Avec la Winchester sur le côté tu sais ! Allez ! Dis oui va !!!