Johnny Halliday – Hey Joe!

Jean Philippe Smett 1943 - 2017Un type prénommé Joe cavale dans la rue avec un flingue à la main… Drôle d’histoire que celle de cette chanson reprise par tout ce que l’aristocratie du Rock compte dans ses rangs, y compris ceux, pour le moins clairsemés, d’un Hexagone où un certain Jean Philippe Smett occupe la place de porte drapeau. Nous sommes en 1966, Johnny Halliday, est en virée à Londres. En septembre il assiste à un concert de Jimmy Hendrix dans un club local. Impressionné, il tombe sous le charme et invite Jimmy à assurer les premières parties de sa tournée française. Le 13 octobre 1966, le génial gaucher de Seattle débarque pour la première fois en France (et en Europe) en compagnie de Noel Redding (basse) et Mitch Mitchell (batterie). Le premier concert a lieu à Evreux, au Novelty, une salle de cinéma qui accueille un bon millier de spectateurs. Un peu plus tard, ″l’idole des jeunes″ enregistre une version française de ″Hey Joe″ dont les paroles de Gilles Thibaud n’ont rien à voir avec celle de la version originale. Un type prénommé Joe disait qu’il n’avait plus de montre, qu’il avait tout son temps… Le 6 décembre 2017 la Faucheuse en a décidé autrement. Noir c’est noir, et alors? Qu’est ce qu’elle a ma gueule?!

PB, décembre 2017

Mini Radars et Drones – Souriez vous êtes flashés!

Souriez vous êtes flashésÉchapper aux contrôles radars va devenir de plus en plus compliqué en 2018. Outre la privatisation des contrôles ″mobiles embarqués″, le Ministère de l’Intérieur compte également équiper ses troupes d’un nouveau type de radar. 13 cm de long, 5 cm d’épaisseur, 11 cm de large, 410 grammes, ce petit joujou appelé ″Truespeed″ est capable de relever une infraction vitesse dans les deux sens a plus de 600 mètres et de zoomer et d’enregistrer votre comportement. L’État a d’ores et déjà passé commande de 250 unités par an sur les quatre prochaines années. Sans compter les municipalités, qui auront également tout le loisir d’en faire usage en dotant de ce matériel leurs agents ″à pied″. De son côté et depuis peu, Angoulême teste une nouvelle génération de drones silencieux et quasiment indétectables en effectuant des missions de ″surveillance″ sur la ville. A n’en pas douter, ce mode de répression devrait à terme connaitre un franc succès: Emmanuel Barbe, le délégué à la sécurité routière himself, a eu droit à une démonstration en conditions réelles. A quand les matraques équipées de mini caméras? Histoire de ne plus avoir à se déplacer chez le gastroentérologue pour une coloscopie!

 

The Reaper – Rock’n’Roll will never die!

Vuillemin: La Mort en concert

Marcel Gotlib, Rick Parfitt, Greg Lake, Jeff Nicholls, John Wetton, Chuck Berry, J.Geils, Allan Holdsworth, Chris Cornell, Greg Allman, Pierre Henry, Chester Bennington, Tom Petty, George Young, Fats Domino, James Cotton, Malcom Young, et dernièrement Johnny Halliday! Tous sont venus grossir les rangs d’un bien sinistre cortège.

Parce qu’il est fait de mythes et de légendes, parce qu’ il aime les rebondissements et les fins tragiques, le Rock n’en finit pas d’exciter ″La Grande Faucheuse″. Fidèle à elle même, la funeste servante de Chronos s’en donne à cœur joie. Elle accomplit ses basses besognes en accordant une attention toute particulière aux représentants de la scène musicale, espérant sans doute éradiquer le vieil adage ″Rock’n’Roll will never die!″. C’est oublier un peu vite que le Rock, le vrai, renaît sans cesse car il se nourrit de ce qui nourrit le monde. Le Rock dit l’inacceptable et le douloureux, mais il dit aussi aussi la joie, l’espoir et la liberté, juste pour nous rappeler que nous valons mieux que ce que nous subissons.

PB, novembre 2017

AC/DC – Malcolm Young tire sa révérence

Décès de Malcolm Young

La guitare, ça se caresse pas, ça se cogne. C’est l’un des premiers conseils qu’ Angus reçut de la part de son frère Malcom, celui là même qui vouait à son instrument de prédilection un culte exclusif. Durant toute sa carrière avec AC/DC, Malcolm Young est resté fidèle à la Gretsch Firebird qui lui avait été offerte par Harry Vanda, partenaire de son frère aîné George au sein des Easybeats. C’est avec cette guitare vampirisée à outrance que la quasi totalité des titres d’ AC/DC ont été composés par celui qui au sein du groupe était en charge des parties rythmiques. C’est grâce à cette guitare que le style inimitable des australiens a construit le succès phénoménal d’un hard rock basique et puissant qui dure depuis plus de 40 ans. Sur scène, bien que discret, Malcom était le maitre incontestable des accords de puissance distordus qu’il plaquait sans faillir pendant des heures donnant à l’ensemble une ampleur diabolique sur laquelle Angus Young pouvait donner libre court à sa frénésie. En 2013, le guitariste est victime d’un accident cérébral dont il ne s’est jamais vraiment remis et qui, en septembre 2014, l’a conduit dans un établissement spécialisé traitant des maladies neurodégénératives. Le 18 novembre, trois semaines seulement après George, Malcom Young meurt à l’âge de 64 ans. Euh… Angus?! Tu peux attendre un peu steuplé?!… Parce que là…. Ça commence à faire hein! Let there be Rock!

PB, novembre 2017

Le Beaujolais Nouveau 2018 est arrivé!

D’après un dessin de Michel Gregeois, alias GRÉMI

Grémi: Beaujolais nouveauFaits divers! Pendant une soirée très arrosée avec des amis, un homme fait un coma éthylique. Un médecin dépêché sur place procède aux examens et déclare mort l’individu qui, de fait, se retrouve à la morgue. Peu de temps après, l’homme se réveille dans un frigo et arrive à en sortir sous les regards médusés du personnel présent. Après un interrogatoire de la police, l’individu une fois libéré, part rejoindre ses amis là où il les avait laissés. Ils les retrouve en train de boire… à sa mémoire et s’empresse de les accompagner dans la célébration alcoolisée de son retour parmi les vivants… Ça se passe en Russie: за ваше здоровье!

 

Royal Enfield 2018 – Nouveau moteur 650 Cm3

Royal Enfield Continental Gt & Interceptor

Localisé dans le Leicestershire (England), le centre technique de Royal Enfield vient de finaliser la mise au point d’ un tout nouveau moteur à refroidissement huile/air. Avec 650 cm3 de cylindrée et 47 Cv de puissance le bicylindre vertical devrait à l’avenir servir de base aux futurs modèles de la gamme  qui pour le coup semble vouloir rentrer de plain pied dans la modernité. En confirmation de cette tendance, deux nouveaux modèles viennent d’être présentés à l’ Eicma de Milan: Interceptor et Continental GT. Fabriquées en Inde, les deux neo-retro devraient être commercialisée en Europe à l’été 2018 à un prix estimé sous la barre des 7500 euros. Plus d’infos sur Moto Station.

James Cotton – Décès de Mr Harp

James Cotton 1935-2017Né le 1er juillet 1936 dans le Mississipi, James Cotton s’est très vite découvert une passion pour l’harmonica. A 9 ans, après avoir écouté Sonny Boy Williamson, il aménage avec le musicien et devient son élève. A 20 ans il rencontre Muddy Waters et enregistre sur son troisième album. Session man chez Chess Records, collaboration après collaboration, les cris perçants de son harmonica séduisent un public de plus en plus large et il acquiert le surnom de Mr. Harp. L’artiste fonde son propre groupe en 1966 et au fil des ans il se produit entre autres avec Janis Joplin, Grateful Dead, BB King, Santana et Led Zeppelin. 2013 sera l’année de sa plus récente apparition dans les bacs avec Cotton Mouth Man. A cette époque, atteint d’un cancer de la gorge, Cotton s’est confié à Rolling Stone sur la possibilité de prendre sa retraite: Vous travaillez si dur pour obtenir ce que vous voulez que lorsque que vous l’avez, vous ne voulez pas le lâcher. Ça vous appartient″. Au cours de sa carrière James Cotton a contribué à faire de son instrument de prédilection une des pierres angulaires du blues moderne. A ce titre le virtuose a reçu six Living Blues Awards ainsi que dix Blues Music Awards au cours de sa carrière et a été introduit au Blues Hall of Fame en 2006. James ″Superharp″ Cotton a succombé à une pneumonie le 17 mars 2017. Il avait 82 ans

PB, novembre 2017