Le lundi c’est permis – Stiletto

 
″Le Stiletto est une arme féminine que les hommes n’ont tout simplement pas – The Stiletto is a feminine weapon that men simply do not have″. [Christian Louboutin].

Patrick BETAILLE, septembre 2022

Le lundi c’est permis – Morsure

 Unknown:″If she bites her lower lip, know that you are doing a damn good job at whatever you are doing″. – ″Si elle se mord la lèvre inférieure, sachez que quoi que vous soyez en train de faire, vous le faite sacrément bien″(auteur inconnu).

Patrick BETAILLE, août 2022

Le lundi c’est permis – Couac!

[Ludwig van Beethoven]: ″Faire une fausse note est insignifiant; jouer sans passion est inexcusable – To play a wrong note is insignificant; to play without passion is inexcusable ″.

Patrick BETAILLE, août 2022

Le lundi c’est permis – Poche

Photographe, designer et directrice artistique chez Young & Rubicam, c’est Ida van Bladel qui conçoit cette célèbre affiche. L’image de fesses de femme nue avec le contour dessiné d’une poche arrière sur laquelle apparaît le nom de la marque. Véritable coup de maître! La suggestion que les jeans épousent parfaitement le corps se suffit à elle même, aucun texte n’est nécessaire. Nous sommes en 1971 et Levi’s c’est dans la poche!

Patrick BETAILLE, août 2022

Le lundi c’est permis – Fossettes

 
Gustave Flaubert: ″On doit toujours dire à une jolie fille qu’elle a des amours nichés dans ses fossettes″ – ″You should always tell a pretty girl that she has loves nestled in her dimples″.

Patrick BETAILLE, août 2022

le lundi c’est permis – Rouge!

[Shilpa Ahuja]: ″Red is not the color of the woman who hides in a corner. It’s the color of a woman who wants a new adventure everyday: never afraid to fail or fall″ – ″Le rouge n’est pas la couleur de la femme qui se cache dans un coin. C’est la couleur d’une femme qui veut vivre une nouvelle aventure chaque jour: elle n’a jamais peur de se tromper ou d’échouer″.

Quand elle appliquait cette devise, on peut dire que Debbie Harry avait vraiment le sens du détail. Cela dit, pas de rouge sur les ongles. Faute de goût qu’on lui pardonne! N’est-ce pas?! 

Patrick BETAILLE, août 2022

 

Le lundi c’est permis – Rideau

Je n’oublie pas le bruit que tu faisais en ouvrant le rideau de la chambre après la sieste. Je l’ai ouvert aujourd’hui, il a fait du bruit mais pas le même qu’avant. Je ne vais plus l’ouvrir. je vais rester dans l’ombre. [Jean-Louis Fournier]
I don’t forget the noise you made when opening the bedroom curtain after nap time. I opened it today, it made noise but not the same as before. I won’t open it anymore. I’ll stay in the shadow″.

Patrick BETAILLE, juillet 2022

.

Le lundi c’est permis – Sharon

 

Une chaise et un croisement de jambes au parfum de scandale. En 1992, Paul Verhoeven sortait son thriller avec dans le rôle principal Michael Douglas et une comédienne quasiment méconnu du grand public: Sharon Stone. À (déjà) 34 ans l’ancien mannequin devient une star planétaire grâce à une seule scène. Celle de l’interrogatoire au commissariat de police où la romancière Catherine Tramell, soupçonnée du meurtre, répond aux questions l’inspecteur Nick Curran. Sublime, moulée dans une robe blanche ras-la-plus-moulante-tu-meurs, Catherine use de son charme pour s’assurer le contrôle de la situation. Jusqu’à la provocation ultime. Elle croise et décroise lentement les jambes et, le temps d’un plan serré, le spectateur réalise qu’elle ne porte pas de sous vêtement. ″Is it nice ?″ susurre-t-elle en fixant son interlocuteur médusé. 

Parfum de scandale donc, mais pas que. Une fois commercialisé au format VHS (NDLR: vous savez, ce truc qui ressemble à une cassette audio en plus gros mais avec des images dedans) Basic Instinct a engendré d’autres conséquences néfastes. La cassette une fois insérée dans le magnétoscope (NDLR: vous savez, ce truc qui ressemble à un lecteur de cassette audio en plus gros mais avec des images dedans) pour être visionnée à l’envie, surviennent les difficultés techniques.

Play>retour>play>retour>play>ralenti>retour>play>pause>retour>play>arrêt sur image. Obligatoirement, surchauffe de l’appareil, têtes de lecture en vrac et bande magnétique usée jusqu’à la corde qui finit par rompre et envoyer les mécanismes ad patres. Un désastre! Et je vous fait grâce des lésions oculaires, des tendinites à répétition et des dommages cérébraux générés par des manipulations forcenées sur le pivot de la joie (NDLR: le premier ou la première qui me dit que ça sent le vécu, je lui envoie un homme de main psychopathe aussi motivé qu’un pitbull après deux semaines de régime végétarien!).

Des années plus tard, Sharon Stone confessera dans une interview qu’au moment de tourner la scène, elle ne pensait pas que son intimité (NDLR: non épilée!) apparaîtrait à l’écran et avoue avoir regretté à l’époque de ne pas avoir porté plainte contre le réalisateur. Selon elle, sous couvert d’esthétisme, Paul Verhoeven aurait sciemment organisé ce plan à connotation érotique. 

En aparté: ne comptez pas sur moi pour fournir un lien vers la scène en question. Débrouillez Vous! Non mais!

Patrick BETAILLE, juillet 2021

 

Le lundi c’est permis – Fenêtre

 
Mason Cooley: A beautiful woman peers out the window, as full of envy as the harridan who peers up at her from the street″. – ″Une jolie femme regarde par la fenêtre, aussi pleine d’envie que la chipie qui la regarde depuis la rue.

Patrick BETAILLE, juillet 2022

Le lundi c’est permis – Dévêtue

 
Friedrich Nietzsche: Quelque dévêtue qu’elle puisse être, une jolie femme ne prend jamais froid, pour peu qu’elle ait le sentiment d’être en beauté″. – ″No matter how undressed she may be, a pretty woman never catches a cold, as long as she has the feeling of being beautiful″.

Patrick BETAILLE, mai 2022