Le lundi c’est permis – Oh Lords!

″I’m a real night person. I love to sleep all day and roam around all night. Unfortunately it doe’s not happen often. This was one of these rare times. We shot down on Melrose Avenue, in front of an art theatre. It was friday night and moon was full. People were everywhere but most were cool enough to stay out of the way. I hung out on the Indian most of the night. Then we ate breakfast and headed home″.

″Je suis un véritable oiseau de nuit. J’aime dormir le jour et me balader toute la nuit. Malheureusement, cela n’arrive pas si souvent. C’était l’une de ces rares fois. Nous nous nous sommes arrêté sur Melrose Avenue, en face d’un théâtre. C’était un vendredi, soir de pleine lune. Il y avait du monde partout mais la plupart des gens étaient assez cool pour rester à l’écart. J’ai posé sur l’Indian presque toute la nuit. Après ça, on a pris un petit-déjeuner et nous sommes rentrés chez nous″. 

Patrick BETAILLE, octobre 2021

Le lundi c’est permis – Démarche

Her walk is like a shot of whiskey. Neat and strong and full of purpose. So many underestimate her punch – Sa démarche est comme une rasade de whisky. Élégante, vive et très prometteuse. Beaucoup sous-estiment son audace″. [JM Storm]

Patrick BETAILLE, octobre 2021

Jack Daniel’s – Whiskey Girl

She’s no whiskey in a teacup girl… She’s more of a straight from the bottle kinda gal – Boire du whiskey dans une tasse à thé, c’est pas son truc… Elle est plutôt du genre à boire directement à la bouteille. [JL. Macdougall]

Patrick BETAILLE, octobre 2021

Le lundi c’est permis – Cuir

Arrêtez tout, dans les magazines: nouvel Homme, tweed et fiches cuisines. Amenez les jarretelles, les bas résilles, les sexy dentelles, les talons aiguilles. J’veux du cuir! Pas du peep show, du vécu, J’veux des gros seins, des gros culs. J’veux du cuir!″ [Alain Souchon]

Patrick BETAILLE, octobre 2021

Le lundi c’est permis – Sable

″There’s something incredibly sexy about sand and sweat and dunes photographed like women’s backs. – Il y a quelque chose d’incroyablement sexy dans le sable, la sueur et les dunes photographiées comme des dos de femmes″. [Kristin Scott Thomas]

Patrick BETAILLE, septembre 2021

Le lundi c’est permis – Plage

La plage est une étendue de sable où les enfants font des pâtés et les mères, des bêtises. – The beach is a stretch of sand where children make sand castles and mothers, mischiefs″. [Georges-Armand Masson]

Patrick BETAILLE, septembre 2021 

Le lundi c’est permis : Soutien

Le soutien-gorge a pour fonction de soutenir quelque chose de plus lourd que prévu, dont le poids a été mal calculé, et qu’il faut étayer après coup un peu comme on étaye, avec des piliers et des contreforts, le balcon d’une bâtisse.″

The function of the bra is to support something that is heavier than expected, whose weight has been underrated, and which must be propped up afterwards, a bit like reinforcing the balcony of a building with pillars and buttresses″. [Milan Kundera / L’Immortalité].

Patrick BETAILLE, septembre 2021

Le lundi c’est permis – La Sieste

Ce n’est pas facile chez nous où le fait d’évoquer le repos suscite souvent la plaisanterie. Il n’est qu’à se rappeler combien notre humour populaire aime à railler la sieste et ceux qui la pratiquent. On continuera, longtemps sans doute, à sourire de la prétendue paresse des latins qui observent, depuis la plus haute antiquité, cette pause des débuts d’après-midi où la chaleur rend toute activité pénible.

Pourtant, comme il est maladroit de confondre sommeil et paresse! Le repos est une affaire sérieuse, dont la qualité conditionne notre existence. Les anciens savaient que la clé des songes est aussi celle de l’équilibre et du bonheur, et recommandaient la pratique de la sieste. Il est de fait qu’elle facilite grandement la vie de ceux qui la pratiquent régulièrement, soit qu’elle les repose, tout simplement, soit encore, et je peux en témoigner, qu’elle leur octroie, pour travailler, les extraordinaires créneaux d’efficacité intellectuelle de la nuit. Parmi nos illustres contemporains, André Gide, qui en était le fervent adepte, avouait lui consacrer deux heures quotidiennes, parfois plus, et en tirait une grande satisfaction. Non, la sieste n’hypothèque pas le sommeil nocturne. Au contraire. Oui, la sieste est une recette d’équilibre à la portée de tous, quand on sait qu’un seul quart d’heure de bon repos suffit pour réparer les plus grandes fatigues″. [jacques Chirac]

Patrick BETAILLE, septembre 2021

Le lundi c’est permis – Jukebox

″I wanna be strong, I wanna laugh along, I wanna belong to the living. Alive, alive, I wanna get up and jive, Wanna wreck my stockings in some jukebox dive″. 

Je veux être forte, je veux rire, je veux exister. Vivante, je veux me lever et danser, je veux déchirer mes bas en swinguant au son du jukebox. [Joni Mitchell: All I Want]. 

Patrick BETAILLE, août 2021

Le lundi c’est permis – Balcon

Y’a du monde au balcon!″: Il serait légitime et pertinent de penser que l’expression soit née au printemps 2020, alors qu’en pleine pandémie de Covid-19 plusieurs millions d’êtres humains confinés s’affichaient aux balcons pour exprimer bruyamment leur soutien aux personnels de santé. En fait, cette expression française, dont l’origine remonte au XIXème siècle, fait référence aux salles de théâtre. En ces lieux, quelques places disposées dans des sortes de corbeilles découvertes et saillantes en façade – comme un balcon en position avancée au dessus de la scène – offraient à quelques privilégiés aisés un confort exceptionnel pour voir et être vus lors des représentations. Quand bon nombre de ces galeries étaient occupées, on disait alors  ″il y a du monde au balcon″ pour évoquer le succès de la pièce. Par la suite, la métaphore a pris possession du langage populaire et familier pour désigner et rendre hommage à la femme dotée d’une poitrine généreuse et mise en valeur par une échancrure indiscrète ou provocante pour, comme au théâtre, être vue et admirée. D’ailleurs, les termes de balconnet et corbeille désignent aujourd’hui des types de soutiens-gorge particulièrement destinés à rehausser les décolletés.

″Elle est calme, légèrement penchée en avant sur son siège, un décolleté savamment dosé, assez profond pour être bouleversant, mais trop sage pour qu’on ne désire pas en voir plus″. [Virginie Despentes – Apocalypse bébé].

Patrick BETAILLE, août 2021