Le lundi c’est permis – Lost

 

There’s a well known joke about an english tourist in Ireland who asks one of the locals for directions to Dublin. The Irishman replies: ″Well sir, if I were you, I wouldn’t start from here″.

Une blague bien connue raconte l’histoire d’un touriste anglais en Irlande qui demande à un habitant du coin son chemin pour de rendre à Dublin. L’Irlandais de répondre : ″Eh bien monsieur, si j’étais vous, ce n’est pas d’ici que je partirai″.

Patrick BETAILLE, novembre 2022

17 Mars – St Patrick Rocks!

C’est de rigueur, le 17 mars il convient de célébrer comme il se doit l’événement le plus Rock’n’roll de la chrétienté. Évangélisateur de la verte Erin et fauteur de trouble par excellence, St Patrick vous accueille avec Shane McGowan. Le ″Lord of the drinks″ n’a pas son pareil pour vanter les vertus de la Murphy’s et de la Guiness qui sont à l’honneur et servies à température ambiante. Sur fond de ″Dirty Old Town″, un blend de chez Jameson – apte à cohabiter avec The Boomtown Rats et Stiff Little Fingersest lui aussi de circonstance. La température monte. Thin Lizzy et son Whiskey in the Jar annoncent le Black Bushmills tout droit sorti de la plus vieille distillerie du monde. À table maintenant! Seeafood Chowder servi en entrée par The Corrs qui s’éclipsent quand Gary Moore déboule avec le plat de résistance: Irish Stew à la Guinness accompagné d’un Côte de Beaune [St Patrick a séjourné en France!]. La fougue de The Answer et des Strypes couvre à peine les ″Miam, Scroch et autres Slurp. Au dessert, les Dubliners enchantent l’Apple crumble cake alors que vient enfin le temps du café et du digestif: Irish Coffee! Le deux en un est servi par Rory Gallagher et c’est la ″Tatoo’d lady qui met un terme à cet Irish Tour commémoratif. Erin Go Bragh! Suivez le guide en musique: St Patrick Rocks!

Patrick BETAILLE, mars 2022

St Patrick – Irish Rock Confinement

Pour la deuxième année consécutive, les pubs seront fermés en Irlande le jour de la Saint-Patrick. Le gouvernement a prévenu qu’il faudrait probablement attendre le milieu de l’été pour une réouverture. En temps normal à cette époque, les caves des bars auraient fait le plein de fûts de Guinness et de Smithwick’s pour étancher la soif de milliers d’Irlandais venus célébrer la fête nationale. Mais là, rien, niente, nichts, nada, nothing! Comme partout, les Irlandais commencent à s’agacer face à un confinement qui n’en finit pas et à la lenteur de la campagne de vaccination, entravée par les problèmes d’approvisionnement qui touchent l’Union européenne. ″Chaque jour est une éternité″ disent certains! La pression a chuté dans les tireuses mais elle monte dans les rues. Le mois dernier, des manifestations contre le confinement ont eu lieu dans le centre de Dublin et des violences ont éclaté, entrainant charges de police et distribution de coups de matraques. Craignant une répétition pour la Saint Patrick, les autorités ont prévenu que des contrôles seraient mis en place dans les rues et qu’il serait éventuellement fait appel à la surveillance par hélicoptères, aux forces anti-émeute et aux unités cynophiles. Bien au delà des simples fêtards l’ambiance est sombre, là bas et ici! ″Personne ne pense que nous allons rouvrir bientôt et les gens vivent dans la crainte et l’incertitude » déclare le porte-parole des commerçants de Temple Bar, le quartier célèbre quartier de Dublin dédié aux pubs. Pas de solution pour l’instant. Ni à long, ni à moyen terme. Alors pourquoi ne pas s’asseoir, s’ouvrir une canette ou dépuceler une tanche de Bushmills et profiter d’une petite injection de rock irlandais? Ça ne résout pas grand chose mais au moins ça fait du bien par où ça passe: Erin go Bragh!

Patrick BETAILLE, mars 2021

NorthWest 200 – Fast & Furious!

North West 200 2019Avec Le Tourist Trophy de l’Île de Man, la North West 200 est l’une des courses Moto sur route ouverte la plus célèbre et la plus rapide du monde. En Irlande du Nord l’épreuve se déroule sur un parcourt d’un peu plus de 14 km appelé Le Triangle et reliant Portstewart, Coleraine et Portrush. Les pilotes déboulent à une moyenne proche de 200 km/h avec des pointes à 320 km/h. L’épreuve se démarque du TT de par son format de course. Alors que les pilotes s’élancent les uns après les autres toutes les 10 secondes dans une épreuve contre la montre sur l’Île de Man, ils s’affrontent ici tous en même temps par catégorie avec un départ par paquets. Même si le run reste moins meurtrier que celui des voisins manxois, comme dans toutes les compétitions sur route ouverte, on déplore de nombreuses pertes lors de cette chevauchée mécanique nord-irlandaise. Depuis la première édition, on dénombre ainsi 16 décès de pilotes sur la piste, dont 3 au cours du désormais tristement célèbre Black Saturday de 1979. Parmi les derniers en date, Robert Dunlop en 2008 lors des essais sur 250 cm3 Yamaha et Simon Andrews sur BMW 1000 Superstock en 2014. Cette année, du 12 au 18 mai, plus de 100 000 spectateurs venus du monde entier sont attendus pour la célébration du 90ème anniversaire de cet événement hors du commun. J’y serai! Détails et infos sur le site officiel: North West 200!

Patrick BETAILLE, mars 2019