• Navigation

  • Les Visites!

    • 226,733 à ce jour

Tattooed Lady, citation

Citation tatouage

Technically, all tattoos are temporary, even permanent ones.

 

Tattooed Lady, citation

Maybe that’s what I needed. Another tattoo. Some pain on the outside to ease the pain on the inside″ (Un tatouage de plus. C’est peut être ce dont j’avais besoin; quelques douleurs à l’extérieur pour oublier mon mal-être).

 

Bouteille, sacrée bouteille

Citation Jack Daniel's

There are two things to be appreciated naked. One of them is… Jack Daniel’s!

Tattooed Lady, citation

Inked motorcyle girl

Tattoos are a permanent commitment of Passion

 

Limande: définitions

Recherche de vitesse en 2RM

Définition (Prononciation: li-man-d’): Poisson pleuronecte marin, plat, dissymétrique, dont seul le côté droit, qui porte les yeux, est pigmenté. La limande passe ses journées lascivement vautrée sur les fonds marins.

Variante 1: Femme maigre et sans poitrine. Expression: ″Plate comme une limande″ (en anglais ″flat as a pancake″). En argot désigne aussi une prostijoie, également appelée ″morue″.

Variante 2: Homme obséquieux et sans courage qui s’humilie moralement en se mettant à plat ventre devant quelqu’un. Obséquieux célèbre: J. Attali… Mais il en est beaucoup d’autres.

Variante 3: Sur un 2 roues, tête dans le guidon, le pilote fait corps avec sa machine en offrant le moins de résistance possible à l’air dans le but d’augmenter sa vitesse de pointe. Si je tenais l’ enfoiré qui m’a chouravé mes fringues…(Roland ″Rollie″ Free aux Bonneville Salt Flats en 1948).

♠ Ça Roule! ♠

Jack Daniel’s Whiskey Woman!

Whiskey woman, don’t you know that you are drivin’ me insane?

Jack Daniel's quote

Whiskey woman, ne sais tu pas que tu me rends dingue?

≈ Trucs en Vrac ≈

 

Élégance: définition

Charme noir & blanc

″Une courbe sortie de nulle part, une ligne tendue, un point de fuite, une arabesque. Fluidité et délicatesse poussées à l’extrême. Les formes deviennent naturellement évidentes, s’impriment dans notre mémoire comme une expression familière. Elles incitent nos mains à les parcourir encore et encore″. Pour ne pas oublier. Pour rêver. Longtemps. Source et inspiration: Veetess Speereet.

 Arrêt sur Image 

Tattooed Lady, citation

Tattooed quote

My body is my journal and my tattoos are my story

Levi’s 501®, perfection emblématique

″Today I put a pair of 501 jeans and felt perfect!″

Denim 501 Perfect

Aujourd’hui, j’ai enfilé une paire de jeans 501 et je me suis trouvée parfaite!

≈ Trucs en Vrac ≈

Le Chat, passager de la nuit

″C’est un chat. Il aime les lumières de la nuit. Il avance en dansant, souplement, doucement. Il va ou il veut, s’en va comme il peut. A minuit il te suit, ce qui luit est a lui…″ 

Chat la nuit

[″Le Chat″: Corine Mariennaud, extrait]

≈ Trucs en Vrac ≈

 

Chat noir: enchantement ou malédiction?

Black cat moan

≈ Trucs en Vrac ≈

Moi vouloir être chat!

Pow How, Le Chat

″Moi vouloir être chat. Me frotter contre tes bas. Je me ferai angora pour me blottir dans tes bras. Moi vouloir être chat. Et ne risquer de tes doigts que leurs caresses sur moi. Moi vouloir être chat quand dehors il fait froid. Attendre mon repas tapi au creux de tes draps. Moi vouloir être chat. A ce jeu là je suis le roi et la souris ce sera toi″! (Pow Wow, ″Le Chat ″, extraits.)

≈ Trucs en Vrac ≈

Le chat est un dilettante en fourrure


Chat noir

Dehors, le soleil se couchait. Sa lumière chaude se reflétait sur la terrasse en dispersant des éclats dorés. Un souffle léger glissa doucement sur les dalles. Il n’y avait rien que le courant d’air puisse déranger ou agiter, à l’exception du pelage noir du chat qui choisit ce moment là pour s’éveiller. Il ouvrit les yeux, le soleil y entra.

≈ Trucs en Vrac ≈

 

Black Cat Blues

Il y a deux moyens d’oublier les tracas de la vie: la musique et les chats” (Albert Schweitzer)

Blues Story: Bill Steber black cat

D’après une photo de Bill Steber

 Arrêt sur Image 

L’âge de Bière, citations alambiquées

Au lieu de se faire mousser le neurone afin de comprendre pourquoi les mecs mettent leurs bières à rafraîchir dans le bas du frigo il convient plutôt de brasser quelques citations déjà fraîches, fermentées et bien sûr d’appellation contrôlée.

Fresh Beer

Benjamin Franklin: ”La bière est la preuve que Dieu nous aime et qu’il veut que nous soyons heureux”. Guillaume II: Donnez moi une femme qui aime la bière et je conquerrai le monde”. Jack Nicholson: ”La bière est la meilleure boisson au monde”. Frank Zappa: ”Un pays n’existe pas s’il ne possède pas sa bière”. John Steinbeck: ”Il n’est rien au monde de comparable à la première gorgée de bière”.

≈ Trucs en Vrac ≈

Bob Marley, Soul Rebel

Bob Marley Quote

“People laugh because i’m different. I laugh because they are all the same!”

≈ Trucs en Vrac ≈

Rebelle Attitude!

Graffiti Rebelle Attitude

”Malgré la révolution permanente des mœurs, des mentalités, des modes, des tendances culturelles, et malgré l’âge, une rebelle reste une rebelle…” (Philippe Labro).

≈ Trucs en Vrac ≈


Iggy Pop s’affiche pour Amesty International!

Iggy Pop pour Amnesty International!

Icône du Rock , précurseur du mouvement Punk,  Chevalier des Arts et des Lettres, “l’ Iguane” déjanté s’affiche aujourd’hui en tant qu’ambassadeur d’une ONG. Lancée en mai 2014 , La campagne d’ Amnesty International contre la torture s’offre un nouveau souffle notamment avec cette affiche choc, montrant Iggy Pop le visage tuméfié et déclarant que “L’avenir du Rock’n’Roll, c’est Justin Bieber”. Une manière, s’il en est, de démontrer l’inefficacité de la torture.

Iggy Pop et Amnesty International

≈ Trucs en Vrac ≈

Pierre Desproges: A mort le foot!

Les hémorragies cérébrales sont moins fréquentes chez les joueurs de football. Les cerveaux aussi !Pierre Desproges

Pierre Desproges: Chroniques de la vie ordinaire

″Voici bientôt quatre longues semaines que les gens normaux, j’entends les gens issus de la norme, avec deux bras et deux jambes pour signifier qu’ils existent, subissent à longueur d’antenne les dégradantes contorsions manchotes des hordes encaleçonnées sudoripares qui se disputent sur le gazon l’honneur minuscule d’être champions de la balle au pied. Voilà bien la différence entre le singe et le footballeur. Le premier a trop de mains ou pas assez de pieds pour s’abaisser à jouer au football.

Le football. Quel sport est plus laid, plus balourd et moins gracieux que le football ? Quelle harmonie, quelle élégance l’esthète de base pourrait-il bien découvrir dans les trottinements patauds de vingt-deux handicapés velus qui poussent des balles comme on pousse un étron, en ahanant des râles vulgaires de boeufs éteints. Quel bâtard en rut de quel corniaud branlé oserait manifester sa libido en s’enlaçant frénétiquement comme ils le font par paquets de huit, à grand coups de pattes grasses et mouillées, en ululant des gutturalités simiesques à choquer un rocker d’usine ? Quelle brute glacée, quel monstre décérébré de quel ordre noir oserait rire sur des cadavres comme nous le vîmes en vérité, certain soir du Heysel où vos idoles, calamiteux extatiques, ont exulté de joie folle au milieu de quarante morts piétinés, tout ça parce que la baballe était dans les bois?

 Je vous hais, footballeurs. Vous ne m’avez fait vibrer qu’une fois : le jour où j’ai appris que vous aviez attrapé la chiasse mexicaine en suçant des frites aztèques. J’eusse aimé que les amibes vous coupassent les pattes jusqu’à la fin du tournoi. Mais Dieu n’a pas voulu. Ca ne m’a pas surpris de sa part. Il est des vôtres. Il est comme vous. Il est partout, tout le temps, quoi qu’on fasse et où qu’on se planque, on ne peut y échapper.

 Quand j’étais petit garçon, je me suis cru longtemps anormal parce que je vous repoussais déjà. Je refusais systématiquement de jouer au foot, à l’école ou dans la rue. On me disait : ″Oh, la fille !″ ou bien : ″Tiens, il est malade″, tellement l’idée d’anormalité est solidement solidaire de la non-footabilité. Je vous emmerde. Je n’ai jamais été malade. Quant à la féminité que vous subodoriez, elle est toujours en moi. Et me pousse aux temps chauds à rechercher la compagnie des femmes. Y compris celles des vôtres que je ne rechigne pas à culbuter quand vous vibrez aux stades″. Extrait de Chroniques de la haine ordinaire

≈ Trucs en Vrac ≈

Shane Mac Gowan : The lord of the Drinks

The Pogues: Shane Mac Gowan

Chanteur de The Pogues, Shane Mac Gowan  s’est également rendu célèbre en affichant la dentition la plus chaotique de l’hémisphère nord mais aussi grâce à quelques citations pour le moins alambiquées.

  • Ce qu’il faut retenir à propos des ivrognes c’est qu’ils sont beaucoup plus intelligents que les abstinents. Ils passent en effet beaucoup de temps à discuter dans les pubs; à la différence de ces bourreaux de travail ambitieux qui ne pensent qu’à leur carrière sans jamais développer de vraies valeurs spirituelles ni analyser ce qu’ils ont dans la tête comme le font les alcoolos.
  • De toutes façons on aurait beau s’esquinter à boire Autant qu’un Irlandais qu’on ne parviendrait jamais à boire Comme un Irlandais

Subtil tout ceci non? Allez ! Une petite dernière pour la route avec la très Descartienne : Je bois parce que j’ai soif  !

≈ Trucs en Vrac ≈

Winston Churchill: Citations Misogynes

Citations Winston Churchill

Une députée: Monsieur Churchill, vous êtes ivre!. Churchill: Et vous, Madame, vous êtes laide… Moi, demain, je serai sobre!

Lady Astor: Monsieur Churchill, si j’étais votre femme, je verserais du poison dans votre café!Churchill: ”Et moi, Madame, si j’étais votre mari, je le boirais! 

≈ Trucs en Vrac ≈

%d blogueurs aiment cette page :