Le Lundi c’est permis – Instrument

Maîtrisez votre instrument, maîtrisez la musique, ensuite oubliez tout et contentez vous de jouer – Master your instrument, master the music, then forget everything and just play!″ [Charlie Parker]

Patrick BETAILLE, mai 2021

Le Lundi c’est permis – Limite

Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser – There is a limit to anything, and it must always be exceeded″.[ Georges Guynemer]

Patrick BETAILLE, avril 2021

Le Gouëfflec & Moog – Underground, la BD

Sous-titrée Rockers maudits & grandes prêtresses du son, cette bande dessinée propose de courtes biographies d’artistes évoluant en marge de la lisière du rock et de ses dérivés, aux confins de l’inconnu, de l’étrange et du bizarre alors que tous font l’objet d’un culte parfois démesuré. Formidable livre d’une subjectivité fièrement assumée. Cette anthologie de 50 récits illustrés invite à découvrir des maestros, connus ou méconnus, qui par leurs productions ont indéniablement marqué la marginalité et la richesse de l’histoire du rock. Préfacé par Michka Assayas et pour 30€, Underground est actuellement disponible partout et même ailleurs. Pour plus de détails sur le contenu des 312 pages de cette Bd: SlowShow.

Patrick BETAILLE, avril 2021

KTM 1290 Super Duke RR – Sold Out!

48 heures! Il n’aura fallu que 48 heures pour que ce roadster exclusif – qui déchire grave sa race avec ses 180 kg pour 180 bourrins – soit aux abonnés absents. La nouvelle KTM 1290 Super Duke RR a été littéralement prise d’assaut dès l’ouverture des réservations le 8 avril. En série limitée et malgré un tarif proche de 25 000 €, les 500 exemplaires du modèle le plus extrême chez le constructeur autrichien ont trouvé preneurs en moins d’une heure. Un succès pour le moins fulgurant. Cela dit, pas de quoi pavoiser! AC/DC a rempli le Stade de France en 30 minutes, alors hein! Si vous avez raté le coche pour ce missile (indomptable?), KTM a mis en place une liste d’attente au cas où certains acheteurs (spéculateurs?) se désisteraient: Sold Out!  

Patrick BETAILLE, avril 2021

Lew Lewis – Le Pub Rock à Bout de Souffle

À Canvey Island, au nord de l’estuaire de la Tamise, Lew Lewis habitait la même rue que Lee Brilleaux. Ils se sont bien sûr rencontrés et c’est même le futur frontman de Dr Feelgood qui lui a prodigué les rudiments de l’harmonica et a partagé avec lui avec les premières performances du Southside Jug Band qui comprenait également John B Sparks et Chris White. Plus tard, Lewis rejoint Eddie & The Hot Rods et participe à l’enregistrement des deux premiers singles du groupe (Writing on the Wall et Wooly Bully) avant de se faire virer. Il sort par la suite plusieurs singles, dont Lucky Seven/ Night Talk en 1978 qui lui ouvre les portes du succès et qui sera repris par Dr Feelgood sur l’album Sneakin’ Suspicion. L’année suivante, son album Save the Wail l’amène sur une tournée européenne. Chanteur, mais surtout harmoniciste de talent très influencé par Little Walter, Lewis a aussi apporté sa contribution à quelques albums tels que Black and White des Stranglers en 78, et Sandinista des Clash en 79. En 1983 il apparait également sur le Bottle Up and Go de The Wilko Johnson And Lew Lewis Band. Des problèmes d’addiction, d’instabilité mentale et de dépressions à répétition ont empêché Lew Lewis d’acquérir une notoriété à la hauteur des son talent. En 1987, il a même été condamné à sept ans de prison avoir braqué 5 000£ dans un bureau de poste à l’aide d’un pistolet factice. Aujourd’hui une page est tournée, la dernière; à 78 ans Lew est parti rejoindre Lee, son toubib référant. RIP!

Écouter: Facile! Save the Wail, le seul LP de Lew Lewis. Album bourré jusqu’à la gueule d’un pub rock énergique, à ranger entre Malpractice de Dr. Feelgood et Blow your Face out du J. Geils Band, pas loin de Don’t Point you Finger de Nine Below Zero.

Patrick BETAILLE, avril 2021

Le Lundi c’est permis – Cigarette

vassilis Alexatis: ″Je me demande ce que faisaient les gens après l’amour, avant l’arrivée de la cigarette – I wonder what people were doing after love, before the arrival of cigarette″.
Austin Powers: ″Tu fumes toi après l’amour? j’en sais rien, j’ai jamais regardé! – Do You smoke after making love? I don’t know, I never watched!

Patrick BETAILLE, avril 2021

In Vinyle Veritas – Interview de l’Auteur!

Pour lire l’intégralité de l’interview c’est sur cet excellent site:  GlobRocker!

Q: … Pourquoi ce choix de l’auto-édition ?

R: …Même à fonds perdus je fais le choix assumé de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour garder le contrôle total sur une commercialisation à la mimine. J’accepte donc le fait que In Vinyle Veritas – en tant que remède à la morosité et déjà reconnu d’utilité publique – ne soit, ni remboursé ni par la Sécurité Sociale, ni partiellement pris en charge par les mutuelles de santé

POUR COMMANDER le livre : IN VINYLE VERITAS ÉLOQUENCE ET DÉSAVEU DU COVER ART!
 

Patrick BETAILLE, avril 2021

Sémantique et Langue de Pute!

Montage d’après une photo du berlinois Malte Pietschmann

La langue française n’est pas neutre, on le sait. Elle est aussi sexiste, et même parfois vulgairement machiste. Il est bon de le rappeler.

Un COURTISAN, c’est un proche du roi – Une COURTISANNE, c’est une PUTE. Un PÉRIPATÉTICIEN, c’est un disciple d’ ARISTOTE – Une PÉRIPATÉTICIENNE, c’est une PUTE. Un GARS, c’est un jeune garçon – Une GARCE, c’est une PUTE. Un Homme FACILE est agréable à vivre – Une Femme FACILE, c’est une PUTE. Un PROFESSIONNEL fait bien son travail – Une PROFESSIONNELLE, c’est une PUTE. Un COUREUR, c’est un sportif – Une COUREUSE, c’est une PUTE. Un Homme sans MORALITÉ, c’est un corrompu – Une femme sans MORALITÉ, c’est une PUTE. Un ENTRAÎNEUR coache des sportifs – Une ENTRAÎNEUSE, c’est une PUTE. Un Homme à Femmes, c’est un SÉDUCTEUR. Une femme qui attire les Hommes c’est une PUTE – Un homme PUBLIC, c’est un homme CONNU. Une femme PUBLIQUE, c’est une PUTE. Un SALAUD, c’est un sale type – Une SALOPE c’est une PUTE. Enfin, pour insulter une Femme on la traite de PUTE, un homme de Fils de PUTE (en béarnais: Hilh de pute!). Cherchez l’erreur! Pourtant, comme le disait l’ossalois Jean-Claude COUDOUY: ″… Pute, ça vient du latin: Puto, Putare! Puto, je pense, Putare, penser. Du temps des romains, une putain c’était la fille à qui je pense. Et ce n’est devenu péjoratif que le jour où nous avons été plusieurs à penser à la même…″ Mais là c’est d’humour dont il s’agissait! Hilh de Puta.

Patrick BETAILLE, avril 2021

PHOTO – De la Musique Plein la Vue

Photo de FIFOU: Cover Art de Imany le disque de DINOS paru en 2018.

Merci à Philippe qui a zoomé au bon moment sur ce bel exemplaire de Photo actuellement disponible en kiosque. ″Dans son dernier numéro le magazine se transforme en DJ et mixe musique et photographie, deux disciplines artistiques qui se connaissent bien pour s’être embrassées depuis longtemps..″. (édito de Francis Dagnan et Agnès Grégroire, extrait). Entre autres, au sommaire de ce numéro 547 du mensuel, Fifou, l’homme aux 1001 covers du rap, un requiem consacré à Gainsbourg, des sujets sur le studio Harcourt, la fondation Swiss Life et le graphiste Ard Delink. On y croise croise bien sûr des artistes (Daho, M, Jean-Michel Jarre, Renaud, etc) et des photographes comme Martin Parr, Masyoshi Sukita, Pierre & Gilles ou encore William Klein. En prime, un focus sur les femmes photographes et le marché de l’art, et surtout, un magnifique hommage au photographe Richard Aujard qui nous a quittés en février 2021. C’est punchy, documenté, riche et donc indispensable pour tisser un lien entre musique et photographie. Un seul regret, rien sur la censure dont cet art de l’instant a parfois été la victime. Pas grave, pour ça il suffit de se rabattre sur In Vinyle Veritas – Éloquence et Désaveu du Cover Art.

 

Patrick BETAILLE, avril 2021 

Triumph Scrambler 1200 – Steve McQueen Edition

Bon?! Vont pas finir par lui foutre la paix au King of Cool?! Allez, on va pas se mentir, Triumph est probablement le champion toutes catégories de la réédition, de la série limitée et des exclusivités. On va pas se mentir non plus, en général c’est plutôt pas mal foutu, esthétiquement du moins. Voici donc la dernière nouveauté qui vient rendre hommage à la star du 2 RM en version cinématographique. 1000 exemplaires inspirés par la TR6 de La Grande Évasion en livrée spécifique. Bouchon Monza, selle marron, sangle de réservoir, protection radiateur et sabot moteur en alu et… coloris exclusif. Le tout sur une déclinaison du Scrambler 1200 XC et XE de la marque d’Hinckley. Bien sûr, question tarif, il faudra débourser 17 000 euros, soit 2 000 de plus que la version standard. Eh oui! C’est le prix à payer pour bénéficier du numéro unique et d’une signature gravée au niveau du guidon, d’un certificat d’authenticité et d’un logo à la gloire Steve peint sur le réservoir de cette Steve McQueen Edition. De quoi se faire la belle? Vous en verrez plus Ici: Le Repaire des Motards.

Patrick BETAILLE, avril 2021