MotoMania – MV Agusta Dragster RR

Chez MotoMania, on sait aussi prendre le temps de relooker d’augustes MV, ces machines pour ainsi dire déjà parfaites après déballage. Pour preuve, cette préparation sur base de Dragster RR de 2022 passé entre les mains expertes de Clément, le taulier. La transmission a été modifiée, le covering personnalisé, le sabot moteur changé et les repose-pieds arrières supprimés. Et pourquoi se prendre la tête avec des accessoires after market adaptables alors que le catalogue de pièces d’origine est aussi fourni qu’une Whole Lotta Rosie (NDLR: les connaisseurs comprendront!). Garde-boues carbone, ligne échappement titane/céramique, support de plaque, et profusion d’accessoires en alu taillés dans la masse: levier repliables, kit complet boulonnerie, repose-pieds, bouchon de réservoir, etc, etc. En rouge et noir, la classe! De quoi séduire ou donner des idées aux amateurs de pousse-au-crime tiré à quatre épingles. À voir absolument en concession: MotoMania.

Patrick BETAILLE, février 2022

 

Officine GP Design – MV Agusta Dragster RR

Que dire de cette transformation sur base de MV Agusta réalisée par les italiens de Officine GP Design. L’objectif d’une préparation, au-delà de l’envie de personnalisation est logiquement d’embellir le modèle de base ou de le transporter dans une autre dimension. Dans le cas présent, le challenge était ardu puisque la MV Agusta Brutale 800 Dragster RR est, de l’avis de bon nombre de spécialistes, l’un des plus beaux coups de crayons de ces dernières années. Racée, élégante, ramassée, tendue, dynamique et surtout brutale dans son dessin, cette 800 au superbe 3 cylindres en ligne 4 temps est une petite œuvre d’art″. Source, Infos et images: CafeRacer Only.

Compte tenu du résultat nous sommes quand même en droit de nous malmener le neurone à propos de la démarche esthétique du préparateur turinois. Tous les goûts sont dans la nature Arthur mais de là à jouer la carte du délire Elvire… En l’occurrence le Mad Max staïle option steam punk, c’est un peu brutal Pascal!

Patrick BETAILLE, février 2022

Mandrill Garage – Cafe Racer Triumph T100

Les Triumph Bonneville refroidies par air offrent plus de sensations, se prêtent d’avantage aux modifs et sont financièrement plus abordables que les nouvelles versions à refroidissement liquide. C’est à partir de ce principe que Mandrill Garage a jeté son dévolu sur une ancienne Triumph T100 pour réaliser un cafe racer tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Classiquement et après l’avoir délestée du superflu, Luo Hao et de son équipe de l’atelier situé à Pékin, ont infligé à la Bonnie un régime minceur approprié. Pour ce, un cul de selle et un réservoir très inspiré de celui de la Ducati Paul Smart ont été réalisés en aluminium et les roues d’origine ont laissé la place à des moyeux et des jantes Kineo, également en alu. Dans sa configuration de base, le moteur du T100 affiche un modeste 64 ch. Qu’à cela ne tienne! les préparateurs ont effectué quelques ajustements indispensables: suppression de la boite à air, adjonction de filtres K&N, mise en place d’un échappement Zard 2 en 1 et bien sûr reconfiguration de l’ECU. De quoi transformer le ronronnement du twin parallèle en un grognement évocateur. Au final, avec sa robe argent et bleue, cette belle préparation made in China affiche clairement un classicisme intemporel on ne peut plus évocateur et séduisant. Source, détails et infos: Return of the Cafe Racer.

Patrick BETAILLE, novembre 2021

Triumph Bobber – BAAK Moon Rising

À partir d’un modèle Triumph 1200 de 2020, une préparation Bobber US est récemment sortie des ateliers de BAAK. Baptisée Moon, cette réalisation savamment dépouillée se distingue au premier coup d’œil par ses roues lenticulaires et sa fourche Springer; des éléments qui confèrent à l’ensemble un look à la fois original et radical. À n’en pas douter le préparateur lyonnais se donne les moyens d’exporter le savoir-faire français vers l’ouest américain en donnant du grain à moudre à sa filiale désormais implantée à Los Angeles. Cherry on the cake, les pièces et accessoires nécessaires à la transformation du modèle d’origine sont au catalogue. Toutes les infos ici: BikeExif  et là: BAAK.

Patrick BETAILLE, octobre 2021

Jay Donovan – BMW 60/2 Amadeus

Ce préparateur canadien n’en est pas à son coup d’essai. En effet, Jay Donovan a déjà à son actif quelques machines excentriques, dont une Yamaha XS650 exposée au Haas Moto Museum de Dallas, pas loin de la BMW Good Ghost de Dirk Oehlerking.  Pour répondre à la demande de Bobby Haas, le propriétaire du musée en question, le préparateur est parti d’une BMW 60/2 de 1963 autour de laquelle il a conçu et réalisé un habillage adapté au cadre, à la transmission, aux roues et suspensions d’origine. De la tête de fourche au cul de selle c’est un assemblage de tôles inox façonnées et soudées à la mimine puis chromées qui vient offrir à la teutonne Amadeus un statut d’œuvre d’art roulante. Source, infos et photos (en anglais): Ride Appart.

Patrick BETAILLE, juillet 2021

Kaffeemaschine – Moto Guzzi Le Mans III

En Mars 2021, Moto Guzzi a fêté ses 100 ans d’existence. Une belle occasion pour Kaffeemaschine Motorcycles de souffler une centième bougie avec une préparation digne de ce nom. Dans son atelier de Hambourg, Axel Budde –  le taulier de l’atelier basé à Hambourg –  s’est donc attaqué à la refonte complète d’une Guzzi Le Mans III. Première étape, démontage complet afin de sortir le moteur du cadre pour restauration et optimisation. D’origine proposée en 850 cm3, cette Le Mans perd une quarantaine de kilos mai gagne quelques chevaux et pas moins de 150 cm3 grâce à notamment à un kit pistons, des modifs au niveau des soupapes, un ensemble de carburateurs Dellorto et des lignes d’échappements faites maison. Il n’était pas question de conserver la carrosserie anguleuse des années 1980. Selon l’adage ″on est jamais mieux servi que par soi-même″,  les gars de Kaffeemaschine décident de fabriquer un nouveau carénage minimaliste en fibres de carbone et en Kevlar. Pour Coller parfaitement au style du café racer, la position sur la moto a été entièrement revue. Exit le style roadster du modèle d’origine, place à une position bien plus racing grâce à l’ajout d’un guidon bracelets et de repose-pieds reculés. Des clignotants en bout de guidon, un seul rétro côté gauche, un feu arrière à leds, un compteur Motogadget, une selle en cuir, un bouchon de réservoir racing et des roues à rayons viennent apporter la touche finale à un look résolument rétro. Mais la perfekzion à un prix: quasiment 50 000 euros. Ach! Détails (en anglais) et photos: Pypeburn.

Patrick BETAILLE, juin 2021

Analog Motorcycles – Ducati Paul Smart 1000 LE

Chez Ducati, au sein de la gamme des SportClassic, la PAUL SMART 1000 LE se démarque des autres modèles à bien des égards. Comme son nom l’indique, elle rend hommage au pilote qui remporta les 200 Miles d’Imola en 1972 au guidon d’une 750 SS. Apparue en 2006, cette édition limitée à 2000 exemplaires est devenue l’un des plus grands succès de Ducati. Enfin, c’est probablement l’une des plus belles modernes classiques jamais produites. Aussi, quand un client se pointe chez Analog Motorcycles et demande une personnalisation de sa Paul Smart 1000, Tony Prust, le patron se retrouve confronté face à un sérieux dilemme. Comment s’y prendre pour customiser une machine déjà parfaite en tous points? Fidèle à sa réputation, le préparateur américain l’a fait et bien fait. Non seulement la rareté, la beauté et le côté exclusif de la belle italienne ont été respectés, mais en plus Il a donné un judicieux coup de jeune à ce cafe racer emblématique, notamment en allégeant considérablement la ligne d’échappements. Mais ce n’est pas tout! La suite est ici: BikeExif.

Patrick BETAILLE, avril 2021

Softail Harley Davidson en mode Enzo

Récemment et sans complexe aucun, un préparateur allemand a eu l’idée de célébrer un mariage de déraison entre Harley Davidson et Ferrari, les deux marques parmi les plus célèbres du monde Auto-Moto. Pour parvenir à ses fins, NLC a fait le pari de présenter un Softail Breakout 114 en mode cheval cabré sous le nom de… Enzo. Moteur, châssis et bras oscillant on été conservés en l’état. Seuls quelques accessoires ont été ajoutés avec bien sûr une peinture aux couleurs de l’emblématique italienne, logo compris. Bonne ou mauvaise idée? Quoiqu’il en soit, l’acronyme NLC prend soudain tout son sens: No Limit Custom! Il parait que depuis qu’il a été témoin de cette union improbable, Enzo n’en finit plus de se retourner dans sa tombe. Au point que l’à haut, tous les saints le surnomme Enzo la Trottola (Enzo la Toupie)! Qu’en pensent les juristes de la Scuderia? Ça, c’est peut être une autre histoire. Source, infos, détails, dégoûts et douleurs: NLC.

Patrick BETAILLE, avril 2021

UpCycle Motor Garage – Ducati 998

Commercialisée avec un succès timide de 2002 à 2004, la remplaçante de la Ducati 996 reste évidemment une moto mythique, au même titre que sa sœur, la 999, qui lui a succédé au rayon des sportives italiennes. La métamorphose dont il est question ici a vu le jour sous le ciel californien. Elle est l’œuvre de Johnny Nguyen – le boss de Upcycle Motor Garage – qui s’est ingénié à donner à une 998 un look rétro digne des bécanes de compétition qui tournaient sur les circuits au cours des années 70. Tout en conservant l’ossature générale, le moteur Testastretta de 123 chevaux et le réservoir, le travail s’est essentiellement focalisé sur le look de la belle italienne de 2002. L’énorme carénage vient de celui d’une Yam TZ 250, modifié, retaillé et adapté pour coller parfaitement aux mensurations de la Ducati qui, par la même occasion profite d’une refonte de la boucle arrière, désormais boulonnée au cadre. C’est un 2 en 1 Werkes qui vient renforcer la touche rétro d’un relooking à la fois minimaliste et audacieux sublimé par le carénage jaune vif et le choix du blanc pour le cadre et les jantes. Last but not least, un petit phare à leds décentré vient apporter sa touche de modernité sans pour autant nuire à l’ensemble. Classe! Source, infos, et photos: Designboom

Patrick BETAILLE, mars 2021

 

Max Hazan – Doublé Velocette

Fichtre!″ – s’écria la comtesse –″qu’elle audace, quelle classe! Charles Edouard, appelez immédiatement vos amis de l’A.C.F.! À n’en pas douter cela risque fort de les interpeler″.

On ne présente plus Max Hazan, ce doux et talentueux dingue dont la principale activité consiste à fabriquer à la main des motos tout droit sorties de son imagination fertile. Véritables œuvres d’art audacieuses et élégantes, ses réalisations mettent un sacré coup de pied au cul des conventions qui, en règle générale, régissent le monde de la préparation moto. Sa réputation lui a amené un client qui n’a pas hésité à lui donner carte blanche pour construire quelque chose de complètement fou. ″Vas-y, fais ce que tu veux, éclate toi!″ lui a t’il dit. Résultat, après quelques semaines de gamberge, le concept a pris forme et a donné naissance à du jamais vu jusqu’alors. 2 moteurs Velocette de 350 cm3 associés à une transmission Matchless 4 vitesses, un cadre chromé entièrement réalisé à la main, une fourche à pantographe dotée d’un seul ressort, des putains de roues à rayons habillées d’un assemblage d’enjoliveurs en aluminium usiné, un résé profilé lui aussi tapé à la mimine, un système de freinage maison, et, intégrés dans la ligne du cadre, des silencieux chromés qui viennent se planquer sous l’arrière d’une selle composée de 9 couches de cuir. Fantasbleux et fabulistique! Source, infos, détails et images: Bike Exif.

Foutredieu Marie-Chantal, c’est étonnant, je bande!″ – gémit le comte – ″Accepteriez-vous que je vous saillisse sauvagement, là, maintenant?″.

Patrick BETAILLE, mars 2021